Menu Fermer

Espaces de rassemblement dans le jardin Ruthie Burrus, partie 2

02 mai 2022

Dans mon dernier article, j’espère vous avoir séduit – comme je l’ai été – par la prairie de fleurs sauvages colorée et le jardin texturé à l’ombre douce et hérissée de Ruthie Burrus. Si vous l’avez manqué, allez voir Première partie de ma visite du jardin de Ruthie à West Austin.. Aujourd’hui, nous allons explorer le jardin arrière, où Ruthie a divisé son jardin long et peu profond en zones de rencontre accueillantes et charmantes pour la famille et les amis.

Jardin blanc

En faisant le tour de la maison, on découvre un jardin blanc de style méditerranéen – un nouveau design depuis ma dernière visite. Un four à pizza était autrefois installé à l’arrière de la maison, mais il a été enlevé. Maintenant, un jardin de gravier étincelle de fleurs blanches et de feuillage vert argenté, rien de trop grand – une vision de fraîcheur. Je parie que cet espace est particulièrement beau le soir, lorsque les plantes prennent un éclat de jardin au clair de lune.

Le point central de cet espace est la maison de jardin de Ruthie, construite avec le charme de l’ancien monde à partir de pierres trouvées sur sa propriété, de chutes de toiture et de portes et fenêtres anciennes.

Le chénopode ‘Helen von Stein’ borde un chemin de pierre incurvé qui mène de la porte arrière et du porche à la maison de jardin. Une rose La rose ‘Peggy Martin’ a jadis embelli la façade du hangar.. Mais après le L’apocalypse de la neige l’a tué, Ruthie a commencé à former un autre type de rose.

Une vue plus large du jardin blanc montre des marguerites à pieds noirs indigènes ainsi que des artemisia et des agapanthes.

Vue de dessus de l’agapanthe bicolore, alias muguet du Nil.

Vue latérale de l’allée des oreilles d’agneau, avec de jolis pots de lavande, des plates-bandes surélevées débordant d’onagre rose et une bordure incurvée de roses abricot naines.

Le jardin blanc vu de la pelouse

Ruthie cultive des roses sur de grands treillis métalliques.

Des barres d’acier rouillé en forme de L constituent le cadre robuste, avec des inserts en panneaux de bovins.

Tout est soudé à l’arrière.

Une autre vue de la maison du jardin. Remarquez comment Ruthie a fait écho aux teintes orange brûlé et sable des pierres de l’abri avec des pots en terre cuite et des roses abricot. Même le granit décomposé s’accorde avec le schéma de couleurs.

Je n’en avais jamais assez de la cabane en pierre, alors voici une autre vue.

Au sommet d’un mur de pierre, de minuscules fleurs violettes ornent un pot rond rustique.

Et le robuste Agave lophantha s’associe à une délicate succulente dans une jardinière.

Bordure de fleurs et vue sur la ligne d’horizon

La pièce de jardin suivante est perchée sur une colline escarpée qui surplombe le centre-ville d’Austin. Ruthie fait pousser des plantes vivaces et des annuelles colorées le long du bord, soutenues par une haie taillée de lauriers de montagne du Texas qui fait écran aux maisons en contrebas.

C’était un matin brumeux, mais quelle vue.

La renoncule sur pied et les coquelicots de Californie reproduisent un peu de l’explosion de couleurs de la prairie de devant (vue en Partie 1).

Espaces de rencontre

Un mur de fenêtres en acier donne sur la vue de la ligne d’horizon et sur un porche couvert pour les repas.

Au-delà se trouve une piscine rectangulaire encadrée par des arbres et soutenue par un jardin partiellement ombragé composé de yuccas, d’arbres ornementaux indigènes et de fleurs sauvages. J’adore les jardinières en pierre en forme de pétales au bord de la piscine.

Ils présentent un mangave lavande crépusculaire sous couvert de fleurs blanches.

Dans un autre pot, un agave Queen Victoria se hérisse au-dessus d’une plante glacée rampante.

J’adore cette combinaison d’ifs japonais prostrés et plumeux, de marguerites à pieds noirs et de verveine. Je suis un peu surpris que cela fonctionne, parce que la marguerite peut être pointilleuse sur l’excès d’eau, et le nouvel if prunier a probablement besoin d’un arrosage régulier. Mais c’est beau et ça a l’air heureux.

Depuis la piscine, on regarde à travers une lagune de carex – du carex de Berkeley, je crois – vers un porche à trois côtés. A gauche du porche…

…est un érable à grandes dents planté de ligulaires géantes.

Un aloès fleuri dans un pot rond a attiré mon attention sur le porche.

Mais ce qui m’a arrêté dans mon élan, c’est un étonnant arrangement floral de bulbes à fleurs sur la cheminée de l’extérieur.

Je me suis approché, en marmonnant, « Je parie qu’ils sont vrais. » Et bien sûr – d’une certaine manière – ils l’étaient !

Je me suis émerveillé de la fraîcheur des bulbes à fleurs sans source d’eau évidente, de la belle façon dont ils sont disposés, de l’eryngium épineux niché ici et là, de la mousse qui semble tenir le tout ensemble. Comme les couleurs sont jolies par rapport à la photo en noir et blanc d’un nid d’oiseau.

C’est comme une peinture de nature morte.

Ruthie m’a dit que c’est une création de Keith à… Marché aux fleurs de Westbanket elle l’a fait faire pour un événement spécial chez elle.

Depuis l’abri du porche, vous pouvez admirer – ou pleurer, selon le temps écoulé depuis votre arrivée à Austin (haha) – la ligne d’horizon croissante du centre-ville.

Et oh hey, un autre joli plat succulent

Ruthie a un talent pour créer des récipients qui attirent l’attention. J’ai admiré cette beauté hérissée dans un bac en cuivre.

Je pense que c’est un agave ‘Sharkskin’ avec la plante à palettes.

La piscine semble invitante alors qu’Austin se réchauffe pour l’été. Ces deux carrés blancs et noirs juste au-delà de la haie sont des cheminées sur le toit de la maison d’un voisin, ce qui vous donne une idée du dénivelé.

À l’extrémité de la piscine, un jardin hérissé de Yucca rostrata et d’hesperaloe géant est adouci par des penstemon et des iris spuria en fleurs.

Il y a aussi une sculpture de bronze en forme de lapin, réalisée par un artiste du Colorado. Jim Budish.

Iris de Spuria

Pointes et douceur. Les longues oreilles du lapin s’intègrent parfaitement à ces pointes.

Yucca rostrata, penstemon de la côte du Golfe et scutellaire à feuilles de cœur en bouton. De larges dalles de calcaire forment un chemin rustique à travers ce jardin et autour d’une cour latérale privée.

Le lapin parfaitement placé peut être observé depuis la piscine et les porches. Et il observe en retour.

Jardin latéral

En suivant le chemin dallé autour de la maison, j’ai découvert d’autres fleurs sauvages comme la renoncule et l’onagre rose.

Et quelques coquelicots pour faire bonne mesure

Des abeilles qui travaillent dur aussi

Un cercle de pierres est apparu au milieu des fleurs sauvages – une grande jardinière présentant des dianthus, des aloès en fleurs, etc. Un aigle en pierre sculptée est perché sur un côté.

Une fenêtre surplombe cette jardinière, et la vue doit être magnifique de l’intérieur. Comme chaque centimètre de ce magnifique jardin.

Merci, Ruthie, de partager votre jardin avec moi encore une fois ce printemps !

Pour un regard en arrière sur Partie 1 du jardin de Ruthieet une prairie de fleurs sauvages colorées, cliquez ici.

Vos commentaires sont les bienvenus. Veuillez faire défiler jusqu’à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez dans un e-mail, cliquez ici pour visiter Digging et trouver la boîte à commentaires à la fin de chaque article. Quelqu’un vous a transmis cet e-mail et vous voulez vous abonner ? Cliquez ici pour obtenir Digging livrés directement dans votre boîte de réception !

__________________________

Creuser plus profondément

Le 5 mai à 20h : Assistez à la dernière conférence Garden Spark de la saison ! Jennifer Jewell, auteur primé et animatrice du podcast Cultivating Place, montre que les jardins sont de puissants agents de changement, qui permettent de relever des défis tels que le changement climatique, l’utilisation des ressources, la perte d’habitat, etc. À l’aide de magnifiques images tirées de son livre Under Western Skies, elle présentera des jardins novateurs qui célèbrent les paysages de l’Ouest. Achetez votre billet à ce lien. Les billets doivent être achetés à l’avance ; il n’est pas possible de se présenter sur place. Venez apprendre quelque chose de nouveau et rencontrer d’autres amateurs de jardinage !

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. Consultez le calendrier 2021-22. Ces événements, dont le nombre de participants est limité, se vendent rapidement. Inscrivez-vous à la liste de diffusion de Garden Spark pour être informé à l’avance. Simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2022 par Pam Penick pour Creuser. Reproduction non autorisée interdite.

Le poste Espaces de rassemblement dans le jardin Ruthie Burrus, partie 2 est apparu en premier sur Creuser.

Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.