Menu Fermer

Une maison collectée avec du cœur au jardin Via Libre

03 décembre 2021

Connus à Abilene pour leurs vastes jardins, la designer et artiste Cynthia Williams Deegan et son mari, Bobby, ont décroché et déménagé à Austin en 2013 pour être près de leurs enfants et petits-enfants. Austin n’en est que plus enchanteresse. Comme J’ai écrit précédemmentCynthia et Bobby ont transformé une maison délabrée et mal aimée de Tarrytown, située sur la route d’accès au MoPac, en une oasis verte pour les yeux et l’esprit.

Je suis retourné à Via Libre – Via Libre signifie Freeway, illustrant le sens de l’humour du couple qui vit dans l’ombre du MoPac – à la mi-novembre avec quelques amis qui ne l’avaient pas vu. Leur réaction a reflété la mienne la première fois que je l’ai visitée : un pur plaisir. Et j’ai ressenti la même chose lors de ma deuxième visite. Peut-être que Cynthia ressent cela chaque matin lorsqu’elle ouvre les yeux et se promène dans la maison et le jardin qu’elle a remplis de trésors collectés. Si c’est le cas, elle vit sa meilleure vie !

Comme la plupart des jardiniers d’Austin, Cynthia a perdu beaucoup dans le Gelée de février-pocalypseElle a également planté de gigantesques agaves d’Amérique le long de l’allée et des figuiers de Barbarie qui ont reverdi ses murs de clôture. Le lierre a fini par revenir (ou elle en a planté un nouveau), mais elle a fait la paix avec la perte de l’agave. Je lui ai demandé si elle allait replanter, mais elle veut plutôt essayer des herbes douces et ondulantes dans cet endroit ensoleillé.

On entre dans le jardin de Cynthia par des portes doubles vertes et moussues, sous une tonnelle en bois, style Santa Fe. C’est juste devant, en retrait de la rue de 3 ou 4 mètres. Une clôture en bois recouverte de lierre et de plantes grimpantes à feuilles persistantes, avec du fil de fer pour les fenêtres, protège l’avant de leur maison de la rue passante et crée une cour semi-privée.

Ornées de milagros en étain, des breloques folkloriques mexicaines, et d’une jardinière conique suspendue, les portes donnent le ton, promettant un espace magique à l’intérieur.

Jardin de la cour

Entrez à l’intérieur et les éclaboussures d’eau d’une fontaine de style Nouvelle-Orléans font oublier le bruit de l’autoroute. L’eau se déverse dans un bassin à poissons assez grand qui, de façon inattendue, s’étend à travers une fenêtre à panneaux en bois. Entourées de plantes grimpantes, les fenêtres grillagées laissent passer la lumière et la brise et offrent des vues sur le monde extérieur.

L’intérieur est tranquille, vert et privé. Selon Cynthia, les chambres de jardin qu’ils ont aménagées permettent de doubler la surface habitable de leur petit ranch des années 1940.

Le rosier ‘Cinco de Mayo’ brille d’un rouge fumé le long de la clôture.

Cynthia a un sens aigu de l’alchimie artistique. Elle transforme les objets usagés des autres en œuvres d’art et en vignettes créatives. Elle a une affinité pour les cerfs de bois, les cœurs, les mains, les ailes et les orbes de jardin, et je les ai trouvés partout dans sa maison et son jardin.

J’ai aussi repéré quelques figurines de saint François, dont celle-ci, enveloppée dans un collier de perles en bois.

Vue sur l’étang

Le violet et le vert dominent le jardin de l’étang, notamment le cœur pourpre, les joyaux d’Opar et le gomphrena.

Des accents de vert mousse et de violet sombre poursuivent le schéma de couleurs dans la cour.

La clôture de la cour est transformée en mur de galerie avec des arrangements de miroirs, de pièces religieuses, de jardinières suspendues et de visages de jardin.

Grimpereau de l’Hacienda passe des rubans verts entre les pièces, contribuant ainsi à encadrer chaque élément. Cynthia utilise également de vieux cadres pour attirer le regard sur des pièces et des arrangements particuliers.

Ses bords brouillés par les vignes, un grand miroir reflétant la fontaine ressemble presque à une porte vers une autre pièce du jardin.

Une plante à face feuillue contient une euphorbe frangée. Le coléus orange bordé de chartreuse ajoute de la chaleur visuelle.

Une vignette sur la table comprend une jardinière en pierre avec des boutures de succulentes.

Dans un lit de laîche verte, une sphère métallique cabossée repose comme un ballon de cour de récréation à moitié dégonflé. Une beauté wabi-sabi.

La fougère Ming se dresse comme une plume d’autruche verte aux côtés de la gomphrena, des bijoux d’Opar, du cœur pourpre et de l’herbe de la fontaine pourpre.

La vue depuis le porche d’entrée

Cynthia fait également de son perron un lieu de découverte, avec d’autres orbes, un saint François et des citrouilles grises.

Des orbes et des orbes et des orbes

Au-dessus d’une tête de jardinière avec des ailes dorées fixées de chaque côté, une inscription brûlée dit : « Les pensées ont des ailes ».

À l’intérieur de

Avec la permission de Cynthia, je partage également quelques images d’intérieur. Elle a l’œil pour organiser ses collections d’art et de nature en de charmantes compositions. Ici, des os d’animaux, des bois, des cœurs, des plumes et des nids racontent l’histoire d’une personne qui ramenait toujours à la maison de jolies choses trouvées sur un sentier forestier.

Son salon gris chaud est une vision soignée de la convivialité et du confort, avec un canapé vert wasabi, des coussins violets, un fauteuil et un ottoman orange brûlé. Je n’ai pas pu résister à l’envie de m’enfoncer dans le fauteuil et de m’en imprégner.

Elle-même écrivain de talent, Cynthia recueille des citations significatives lors de ses lectures et les inscrit sur des bouts de papier qu’elle glisse dans ses vignettes. Ses propres poèmes apparaissent également ici et là. En se penchant pour regarder de plus près, c’est un peu comme si l’on jetait un coup d’œil dans son cœur et que l’on apprenait ce qui l’a marqué.

Les murs sont ornés jusqu’au plafond, et Cynthia peut donner la provenance artisanale de chaque pièce. Une peinture à l’huile originale qu’elle a trouvée couverte de tunnels de boue, qu’elle a minutieusement nettoyée et qui occupe désormais une place de choix dans une niche du hall. Une de ses propres peintures, superposée à une toile trouvée. Un cœur en métal (photo ci-dessus) qu’elle a texturé avec des branches de bois flottant et d’autres petits cœurs pour créer quelque chose d’encore mieux. Un éclairage doux met en valeur l’œuvre d’art et vous attire vers elle.

Un saint François perlé se tient à moitié dans l’ombre sur un autel fait maison, éclairé par une ampoule rougeoyante, le livre Heart of Darkness penché à côté.

Sur la porte d’un hall d’entrée, une citation d’Emily Dickinson (légèrement modifiée) est écrite à la craie sous une madone d’art populaire : « Ne sachant pas d’où peut venir la lumière, j’ouvre toutes les portes ».

Quelle maison confortable, agréable à regarder et intéressante.

Les étagères de la salle à manger contiennent plus de nourriture pour la pensée : « La gratitude est le chemin de la maison. » – Brené Brown

Ailes et plumes

Sur la table, des citrouilles et des glands en velours bordent un bougeoir en bois. « Et pourtant, nous rendons grâce ! » peut-on lire sur une note.

Une autre pièce d’art populaire promet : « Les problèmes seront bientôt terminés. »

Sur un buffet, des citrouilles en velours, des poires dorées et des scarabées en laiton partagent l’espace avec de jolis munchies et des biscuits – des friandises pour les petits-enfants, qui restent souvent à la maison.

Jardin arrière

En marchant sur le porche arrière, j’ai ri en voyant un diable honteux (je pense ?) dans une étagère suspendue en forme de nid. Je me demande ce qu’il a bien pu faire.

Un squelette du Jour des Morts pendait à proximité, faisant écho à une plante-serpent vert tilleul.

Les mains dans le cœur, dit un panneau bleu. Cynthia prend cette idée à cœur, écumant les boutiques de revente et les vide-greniers à la recherche de naufragés, de bonnes affaires et d’objets gratuits, auxquels elle applique sa touche magique pour créer des œuvres d’art. Elle vend ses œuvres d’art trouvées sur un stand qu’elle partage avec un ami à l’exposition Journées du marché de WimberleyCe marché a lieu le premier samedi de chaque mois, de mars à décembre. Le dernier jour de marché de 2021 aura lieu demain (4 décembre), et le stand de Cynthia est le n° 443 si vous voulez faire du shopping.

Un hibiscus rouge velouté

A l’étage au-dessus de la maison de Cynthia et Bobby, ils tiennent un… Airbnb appelé, naturellement, Via Libre. Il a sa propre entrée arrière et sa propre terrasse, et il est très bien situé.

À l’extérieur d’un garage indépendant, l’une des sculptures en pierre de Bobby côtoie une collection de cathédrales mexicaines en argile.

L’amour pousse ici…

…et s’épanouit sous l’œil artistique de Cynthia.

Dans un espace de travail créatif derrière le garage – une sorte d’abri. Ou « see-shed » ?

Jardin de bières

Adossé au mur d’insonorisation de l’autoroute, un beer garden coloré tire le meilleur parti d’un endroit ombragé sous un grand arbre. Des portes peintes s’alignent le long d’une clôture en mailles de chaîne, créant ainsi une intimité avec l’espace de jeu de l’arrière-cour des voisins.

Une table mosaïquée de capsules de bouteilles présente une jardinière de plantes grasses vertes. Les capsules des boissons récemment consommées constituent un paillis coloré.

Quel jardin – et quelle maison – merveilleusement créatifs à revisiter. Merci, Cynthia, de le partager à nouveau avec moi !

A lire en savoir plus sur le jardin de Cynthia et voir une photo « avant », consultez mon article de blog de juillet 2019.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez vous rendre à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter Digging et trouvez la boîte à commentaires à la fin de chaque article.

_______________________

Creuser plus loin : Nouvelles et événements à venir

Vous avez besoin d’aide pour aménager votre jardin ? Embauchez-moi comme votre coach personnel de jardinage ! Peut-être avez-vous besoin d’idées de plantes de remplacement après le grand gel. Ou peut-être que votre aménagement paysager est devenu fatigué et que vous voulez un nouvel attrait. Ou peut-être êtes-vous prêt à vous débarrasser d’une partie de la pelouse et à créer un jardin de pollinisation, un habitat pour les oiseaux ou un espace de détente pour vous et vos amis. Je suis là pour vous aider !Contactez-moi pour me faire savoir ce qui se passe, et nous trouverons une solution ensemble. Mon rayon d’action est Austin et les banlieues dans un rayon de 25 minutes de NW Austin, mais je suis flexible et je peux voyager plus loin avec un supplément, alors faites-moi savoir où vous êtes. Rendez-vous le matin en semaine uniquement.

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. Consultez le calendrier 2021-22. Ces événements, dont le nombre de participants est limité, se vendent rapidement. Inscrivez-vous à la liste de diffusion de Garden Spark pour être informé à l’avance. Simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2021 par Pam Penick pour Creuser. Reproduction non autorisée interdite.

Le poste Une maison collectée avec du cœur au jardin Via Libre est apparu en premier sur Creuser.

Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.