Menu Fermer

Des rouges pour l’automne et le feuillage

21 septembre 2021

Ah, la fin de l’été au Texas, et l’automne n’est plus qu’à quelques semaines. Il est encore un peu tôt pour la floraison fraîche de notre « deuxième printemps », mais les rouges festifs flamboient parmi le feuillage fougueux de la vigne cyprès (Ipomoea quamoclit) sur la balustrade de la terrasse.

Tout le monde me met en garde contre le réensemencement agressif de cette vigne annuelle. Mais je trouve qu’elle est un peu assoiffée, et à moins que les semis soient nourris avec de l’eau supplémentaire, ils ne décollent pas dans mon jardin. Je cultive cette plante (qui n’est pas une graine) pour attirer les colibris que nous pouvons observer de l’intérieur de la maison.

Des éclairs rouges apparaissent aussi derrière la maison, où quelques… lys rouge sang (Rhodophiala bifida) ont fait leur apparition. Elles ont vraiment besoin d’une bonne pluie pour se montrer, et nous n’en avons pas eu dernièrement. Mais même quelques oxbloods sont mieux que pas d’oxbloods !

À l’extérieur, le parterre de l’allée en pleine floraison estivale est étonnamment luxuriant, compte tenu de la façon dont les enfants ont été élevés. Tout a été durement touché par le gel épique de février.. Tout cela résiste à la pression constante des cerfs. Mon préféré est l’indigène scutellaire pourpre (Scutellaria wrightii) devant, qui prospère dans la chaleur cuisante de l’enfer et avec tous les chiens du voisinage qui s’arrêtent pour la marquer. Derrière se trouvent Yuccas ‘Bright Edge’.le chiendent mexicain, Monarda ‘Peter’s Purplel’artemisia ‘Powis Castle’, le sotol du Texas (Dasylirion texana), et l’artemisia ‘Powis Castle’. thryallis doré (Galphimia gracilis).

Derrière les thryallis dorés se trouvent datura (Datura wrightii), bambou muhly (Muhlenbergia dumosa), et ‘Vertigo’ pennisetum. Le grand pot en corten au centre contient un jeune sotol édenté (Dasylirion longissimum), qui remplace celui qui a été tué par le gel de février. Ce massif fait écran à l’allée voisine…

…et leur donne aussi une belle vue. Voici le thryallis doré et le pennisetum ‘Vertigo’ de leur côté. J’ai déterré deux petites divisions d’une motte de racines de ‘Vertigo’ ce printemps et les ai placées dans ce lit pour remplir quelques trous. Et boum ! Elles ont pris leur envol et sont maintenant magnifiques contre les fleurs jaunes du thryallis.

L’herbe ‘Vertigo’ originale est ici dans le lit de l’île (en haut à gauche), de l’autre côté de l’allée. Cette plate-bande a été complètement écrasée par le gel de février. Mais il s’est bien remis ! Rappelez-vous le « os de dinosaure » qui restait après le figuier de Barbarie ‘Old Mexico’. (Opuntia gomei) a fondu ? Eh bien, le voici aujourd’hui. Il n’est plus qu’un quart de la taille qu’il avait, mais cette section ligneuse enracinée a poussé deux douzaines de nouveaux coussinets cet été. Je m’attends à ce que ce soit à nouveau un monstre à la fin de l’été prochain. Derrière, l’agave langue de baleine ‘Vanzie’ (Agave ovatifolia) montre ses bras pointus en forme d’étoile.

Voici une autre histoire à succès – le palmier éventail méditerranéen argenté (Chamaerops humilis var. argentea). De ceci en avril, deux mois après le gel…

…à ceci à la mi-septembre – yaaaay ! Je suis tellement soulagé. Ce n’est pas encore le retour à son pré-congélateur de taille normalemais à ce rythme, il devrait être là après l’été prochain.

Dans le même lit insulaire, le palmier nain du Texas (Sabal minor) n’a même pas sourcillé après le gel. Je suis reconnaissant de sa présence verte et constante dans mon jardin pendant toute la saison, alors que d’autres plantes se rétablissaient – ou non.

Elle est particulièrement attrayante en fin d’après-midi, lorsque le soleil tombe sous le couvert du chêne vivant et l’illumine, tout comme le Loropetalum chinense ‘Rubrum’ derrière elle. Malheureusement, tous les loropetalums de mon jardin ont été frappés par le gel, et la moitié de celui-ci est mort. J’espère qu’elle va s’accrocher, mais les branches continuent de mourir. C’est incroyable le temps qu’il a fallu à certaines plantes pour montrer toute l’étendue des dommages causés par le gel.

Une énorme mante religieuse brune a attiré mon attention récemment sur l’agave américain panaché ‘Opal’.

Je n’ai jamais vu de mantes religieuses vertes dans mon jardin. N’est-ce pas celle qui n’est pas originaire d’Europe ou d’Asie ? Quel monstre !

J’ai eu la flemme de tailler mon jardin à la fin de l’été pour l’automne. Je ne l’ai pas fait en août comme j’aurais dû. Et je ne l’ai toujours pas fait. C’est pourquoi le chemin qui mène au jardin de derrière est à moitié obscurci par le muhly bambou, le zexmenia et l’acanthus flamme. Mais j’apprécie toujours la vue sur la tour penchée d’Austin, c’est-à-dire mon plus grand et plus vieux yucca à bec ‘Sapphire Skies’ (Y. rostrata). Quel spectacle, avec son tronc de 2,5 mètres de haut et sa touffe de feuilles bleu poudre en forme de balle de Koosh !

Ma plante focale est peut-être en train de devenir trop grande pour l’espace focal. Le sommet sera-t-il bientôt caché derrière le cyprès de l’Arizona ‘Blue Ice’ duveteux ou le houx yaupon ‘Will Fleming’ en colonne devant ? Peut-être. Mais fais ce que tu veux, yucca ! Au cours des 12 dernières années, il a été merveilleux de voir ce yucca grandir à partir de l’origine. petit pot de 3 gallons que j’ai planté. Je suis curieux de voir à quel point cela va prendre de l’ampleur.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez vous rendre à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter Digging et trouvez la boîte à commentaires à la fin de chaque article.

_______________________

Creuser plus loin : Nouvelles et événements à venir

Vous avez besoin d’aide pour aménager votre jardin ? Embauchez-moi comme votre coach personnel de jardinage ! Peut-être avez-vous besoin d’idées de plantes de remplacement après le grand gel. Ou peut-être que votre aménagement paysager est devenu fatigué et que vous voulez un nouvel attrait. Ou peut-être êtes-vous prêt à vous débarrasser d’une partie de la pelouse et à créer un jardin de pollinisation, un habitat pour les oiseaux ou un espace de détente pour vous et vos amis. Je suis là pour vous aider !Contactez-moi pour me faire savoir ce qui se passe, et nous trouverons une solution ensemble. Mon rayon d’action est Austin et les banlieues dans un rayon de 25 minutes de NW Austin, mais je suis flexible et je peux voyager plus loin avec un supplément, alors faites-moi savoir où vous êtes. Rendez-vous le matin en semaine uniquement.

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. Consultez le calendrier 2021-22. Ces événements, dont le nombre de participants est limité, se vendent rapidement. Inscrivez-vous à la liste de diffusion de Garden Spark pour être informé à l’avance. Simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2021 par Pam Penick pour Creuser. Reproduction non autorisée interdite.

Le poste Des rouges pour l’automne et le feuillage est apparu en premier sur Creuser.

Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.