Menu Fermer

Inspiration pour le jardinage à domicile, plus un jardin de buis et un jardin chinois : Jardin botanique du Missouri, partie 4

27 juin 2021

Visite du site Jardin botanique du Missouri (MOBOT) au début du mois pour la première fois, je m’attendais à traverser rapidement le Centre de jardinage domestique et à passer à des parties plus intéressantes du jardin. Au lieu de cela, je me suis retrouvé à fouiller dans cet espace pendant près d’une heure. J’ai été heureux d’être surpris !

Centre Kemper pour le jardinage à domicile

À quoi m’attendais-je ? Oh, un ou deux exemples peu reluisants d’un aménagement paysager de type familial : une pelouse bordée d’arbustes adaptés à la région, quelques plantes vivaces et des plantes annuelles colorées, avec quelques plates-bandes de potager sur le côté. Beaucoup de signalisation et pas assez de plantes. Trop d’espace ouvert.

Mais le Centre Kemper comprend quelques moments de design spectaculaires, comme cette entrée à travers une allée de pommetiers (imaginez-la en fleur au printemps), qui mène le visiteur à…

…une fontaine humoristique d’oies qui éclaboussent.

Et puis vous vous retrouvez sous une pergola courbée, au toit en lattes, qui offre l’ombre nécessaire lors des journées chaudes et crée des ombres aux motifs magnifiques. D’un côté, des écrans en lattes sont insérés dans des fenêtres ovales qui permettent de voir les autres espaces du jardin.

D’accord, cette vue n’est pas terrible, mais c’est peut-être la transition entre le printemps et l’été.

La vue du jardin de l’autre côté, cependant, est superbe, avec des échos de couleurs, de merveilleuses textures et beaucoup de plantes intéressantes. Plus tard, j’ai traversé la pelouse pour obtenir l’identité de l’arbre à fleurs roses que l’on voit à l’arrière-plan de cette photo. C’est un tamaris ou un cèdre salé (Tamarix ramosissima), qui est malheureusement désignée comme une mauvaise herbe nuisible dans de nombreux États américains, dont le Texas et le Midwest. À ne pas planter, évidemment – dans ce cas, pourquoi figure-t-elle dans un jardin de démonstration de jardinage domestique ? Cependant, elle est indéniablement belle.

Clématite x durandii

En tout, le Kemper Center comprend 2,5 hectares de jardins d’exposition résidentiels, 23 jardins de démonstration et un pavillon de 8 000 pieds carrés. Lors de notre visite, le pavillon était fermé en raison des précautions à prendre contre les covidés, mais il est normalement ouvert et doté de maîtres jardiniers et d’autres bénévoles disponibles pour répondre aux questions sur le jardinage – un complément bienvenu à l’excellent programme de MOBOT. Base de données Plant Finder (cliquez sur le lien dans la rubrique Aide au jardinage).

Un redbud Flame Thrower – une nouvelle variété pour moi avec des feuilles aux couleurs du soleil couchant – a attiré mon attention alors que nous sortions.

Sculpture en origami

Les artistes de Santa Fe Jennifer et Kevin Box présentent leurs merveilleuses sculptures en origami dans une exposition intitulée Origami dans le jardin. Cette grue s’élève au centre d’un lit surélevé d’herbes de prairie et de fleurs sauvages indigènes.

Dans une micro-prairie d’herbes, deux bisons en origami rappellent de façon fantomatique le passé pas si lointain de la région.

Jardin de buis

À proximité, un jardin de buis formel vous attire. Des murs en briques rouges avec des fenêtres rondes offrant des vues sur le jardin entourent une fontaine avec des jets d’eau verticaux dansants.

Juste devant, un beau pavillon avec un toit en forme de cloche en vert-de-gris se niche à côté d’un érable japonais de couleur bordeaux.

Le jardin principal est un réseau de parterres de buis, avec des plantes couvre-sol et des plantes vivaces plantées à l’intérieur. Un panneau explique que le buis est notoirement difficile à cultiver dans le Midwest, et en effet, il semblait souffrir de dépérissement.

Mais lorsque j’ai demandé à une femme qui travaillait dans le jardin ce qui s’était passé, elle m’a répondu que le buis était devenu trop gros et qu’il avait été récemment coupé à ras. C’est pourquoi les branches intérieures sont visibles. Bientôt, le buis va reverdir, a-t-elle expliqué.

C’est toujours aussi joli à mes yeux, comme si les parterres étaient délimités par deux couleurs au lieu d’être uniquement verts.

De près, on voit plus clairement l’effet du cutback.

Le long de la bordure du mur, le saule pommelé (Salix integra ‘Hakuro-nishiki’) a attiré mon attention. Un si joli arbuste, surtout contre la brique rouge.

Deux sont plantés de part et d’autre d’un bassin rond avec une fontaine verticale à jets d’eau.

De multiples fontaines apparaissent dans ce jardin, ajoutant la musique de l’eau à l’espace formel.

Jardin chinois

Le jardin chinois était l’un de mes préférés lors de notre visite à la mi-juin, avec son mélange d’ombre bienvenue pour se protéger du soleil brûlant, de jolis ponts et pavillons, et de lys asiatiques à la floraison éclatante.

Vous entrez dans le jardin par une porte en forme de lune dans un mur blanc arqué.

Un jardin d’ombrage rayonnant dans des tons de vert contraste avec une vue sur un étang qui sera bientôt dévoilée.

Soudain, vous vous retrouvez dans un jardin ensoleillé, avec devant vous un magnifique pavillon au toit pentu, un étang parsemé de rochers et des nénuphars aux couleurs bordeaux et abricot.

Les lys abricots tachetés et le campion rose blanc forment une belle combinaison.

Un pont en marbre blanc et des murs blancs ondulés offrent une vue encore plus pittoresque.

Des plantes luxuriantes poussent tout autour, à l’exception d’un espace ouvert d’où l’on peut voir l’étang et le pavillon.

Le jardin est modelé, selon sa page websur « les « jardins d’érudits » des provinces du sud de la Chine, près de Nanjing….Conçu par l’architecte d’origine chinoise Yong Pan, ce jardin est un lieu de démonstration d’un savoir-faire extraordinaire ».

Un canard colvert pagayant a ajouté sa propre beauté à la scène. Cette pierre massive est l’une des cinq dans l’étang qui symbolisent cinq montagnes sacrées en Chine.

Les rochers de l’érudit Holey-limestone placés dans tout le jardin sont des sculptures réalisées par Mère Nature elle-même.

Une des mosaïques de pierre encastrées dans le dallage du jardin.

Le pavillon rouge au toit de tuiles invite à se reposer et à admirer le jardin.

Un cardinal curieux sur un rocher semble presque un écho de couleur intentionnel.

Le pont de marbre avec ses balustrades sculptées à la main et son arc de lune.

Sur un mur près de la sortie, un panneau en bas-relief représentant une ville chinoise ajoute un autre joli détail à votre départ.

A venir : Exploration du jardin des enfants au MOBOT. Pour un regard en arrière sur Seiwa-en, le serein jardin de promenade japonaiscliquez ici.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez vous rendre à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter Digging et trouvez la boîte à commentaires à la fin de chaque article.

_______________________

Creuser plus loin : Nouvelles et événements à venir

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. Ces conférences reprendront cet automne. Il s’agit d’événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors rejoignez la liste de diffusion de Garden Spark pour être prévenu à l’avance. Simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2021 par Pam Penick pour Creuser. Reproduction non autorisée interdite.

Le poste Inspiration pour le jardinage à domicile, plus un jardin de buis et un jardin chinois : Jardin botanique du Missouri, partie 4 est apparu en premier sur Creuser.

Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.