Menu Fermer

Maison tropicale Climatron, sculpture en origami, et plus encore : Jardin botanique du Missouri, partie 1

22 juin 2021

Il y a une semaine aujourd’hui, j’ai fait un voyage avec ma mère à travers l’Arkansas jusqu’à St Louis pour visiter Jardin botanique du Missourique je voulais voir depuis longtemps. J’avais toujours pensé que Saint-Louis n’était pas si loin d’Austin. Après tout, le Missouri fait partie du Sud, comme l’est du Texas, non ?

Non. Eh bien, peut-être à un moment donné, en raison de son affiliation antebellum. Mais aujourd’hui, le Missouri est plutôt considéré comme le Midwest. Maman et moi nous sommes arrêtées en cours de route dans le pittoresque nord-ouest de l’Arkansas, où nous avons vu de la famille et visité le musée Crystal Bridges, et nous avons atteint Saint-Louis après deux jours de route. Ces photos datent de notre visite au jardin, il y a exactement une semaine.

Axe principal avec bassins de nénuphars, regardant vers le Climatron, une serre de plantes tropicales

L’un des plus anciens jardins botaniques du pays, le Missouri Botanical Garden (MOBOT) a été fondé en 1859 par Henry Shaw, un philanthrope de Saint-Louis (et, avant la guerre civile, un esclavagiste). Après avoir fait fortune en vendant de la quincaillerie, des outils et des couverts aux colons qui partaient vers l’ouest, il s’est retiré à l’âge de 40 ans pour s’intéresser à la botanique. Il finit par financer et construire ce qui allait devenir le jardin public.

MOBOT se compose de 79 acres de jardins cultivés. Il dispose également d’un excellent site web que je consulte régulièrement pour informations sur l’usine. Dans la première partie de mon reportage sur le MOBOT, je vous présenterai des photos des jardins situés entre l’entrée et le Climatron, une serre en forme de dôme géodésique dotée d’un spectaculaire jardin de plantes tropicales à plusieurs niveaux.

Sculpture de Pégase par Kevin Box Studio

Dans tous les jardins, Kevin et Jennifer BoxLes merveilleuses sculptures de l’artiste sont actuellement exposées dans le cadre de l’exposition de la Commission européenne. Exposition Origami in the Garden. J’ai vu le exposition au jardin botanique de San Antonio l’hiver derniermais MOBOT propose des pièces différentes. Les sculptures ressemblent à des animaux surdimensionnés en papier plié, mais elles sont réalisées en acier.

Celui-ci est particulièrement frappant : une tour de grues en origami empilées dans un long bassin réfléchissant.

Cela me rappelle un sculpture d’hommes empilés que j’ai vu dans un jardin privé à Austin il y a des années.

Climatron

Allons voir le Climatron d’abord.

En pénétrant à l’intérieur, on découvre que l’on s’est en quelque sorte fourvoyé dans une forêt tropicale. Des cascades tombent des corniches rocheuses au-dessus de vous, et des palmiers et autres arbres s’élèvent vers le sommet arrondi du dôme.

Je ne suis généralement pas un adepte des conservatoires, je préfère être à l’extérieur dans un jardin. Mais je commence à apprécier les plantes tropicales et l’art de les mettre en valeur. Et la construction du monde du Climatron est impressionnante.

Les grues en origami semblent se diriger vers un bassin d’écume.

Des fleurs fantastiques pendent au-dessus de nos têtes.

Les cycadales comme le palmier sagoutier sont bien connues à Austin, mais je n’avais jamais vu cette plante très épineuse (en bas à gauche) : cycade bleu du Cap-Oriental (Encephalartos horridus). N’est-ce pas magnifique ? Un peu comme un gros oursin.

Des plantes ressemblant à des broméliacées s’accrochent à une falaise au-dessus du chemin…

…des banderoles pendantes de feuilles orange vif.

Queues de cerf-volant vivantes

Les museaux curieux de créatures orange en verre de Chihuly s’élèvent d’un bassin de laitue d’eau flottante, qui ressemble tellement à des echeverias aimant la sécheresse.

Est-ce qu’ils importent leurs lézards aussi bien que leurs plantes dans le Climatron ? J’ai repéré ce gros garçon qui rampait le long d’un tronc vert robuste.

Même les branches des arbres font des lits de jardin luxuriants dans la forêt tropicale du Climatron.

Une orchidée orange brûlé

Un treillis de bambou s’étend sur le chemin entre deux parois rocheuses plantées de manière luxuriante, permettant à une vigne de s’y faufiler.

Je n’ai aucune idée de ce que c’est, mais quelle jolie fleur.

Regarde ça : jaboticaba Les fruits poussent directement sur le tronc de l’arbre (Plinia cauliflora). Les fruits noirs et charnus de cette plante originaire du Brésil sont comestibles lorsqu’ils sont cueillis directement sur l’arbre.

Pince de homard (Heliconia caribaea ‘ Purpurea’) au nom amusant.

Un dernier regard

Jardin sensoriel

Et maintenant, quelque chose de complètement différent ! En me promenant dans le jardin sensoriel, je me suis arrêtée pour admirer des pois de senteur qui grimpaient sur un treillis.

Une paire de bancs disposés face à face profite du bruit de l’eau qui ruisselle d’une fontaine murale aux carreaux verts.

J’aimerais avoir quelque chose comme ça sur mon propre patio. Hmmm, je garde cette idée pour l’avenir.

Jardin Ottoman

Je n’avais jamais vu un Jardin ottoman avant, mais MOBOT en a un. Proche du jardin paradisiaque islamique, il est construit autour d’une pièce d’eau centrale, avec un pavillon d’ombre, des arbres fruitiers et des plantes vivaces à fleurs.

Une paire de portes rouges sous un portail massif, avec un toit en tuiles rouges, vous invite à entrer.

Les amateurs d’ombre comme la culotte d’ours (Acanthus mollis) poussent sous un arbre.

La fontaine centrale et la piscine étaient à sec lors de notre visite, mais le jardin était toujours aussi beau.

Roseraie de Gladney

Une roseraie voisine n’aurait peut-être pas attiré mon attention si ce n’était d’une tonnelle ornée de verres Chihuly et brillant comme le soleil. Deux de ces tonnelles se font face à travers un bassin circulaire, au centre duquel se trouve une autre sculpture de grue en origami.

Jardin des bulbes

Lorsque nous sommes entrés dans le jardin à l’heure d’ouverture, une petite cohue de photographes s’est dirigée directement vers le jardin des bulbes, où un arc-en-ciel de lys était en pleine floraison. J’adore cet hybride de couleur abricot appelé ‘Menorca’.

Une touche d’ivoire avec du céleri vert est également jolie.

Et jaune soleil

Au milieu de toutes ces merveilles de lis se trouve la sculpture d’une femme dont le regard levé suggère qu’elle pense à des choses plus élevées.

Je termine la première partie avec ce charmant banc et un énorme hortensia à feuilles de chêne en pleine floraison. Un parterre de fougères au premier plan fait écho aux détails en fer forgé du dossier du banc – un mariage parfait !

A venir : Le jardin victorien et la stumperie du Missouri Botanical Garden. Pour un regard en arrière sur Visite de St. Louis : Gateway Arch et l’ancien palais de justicecliquez ici.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez vous rendre à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter Digging et trouvez la boîte à commentaires à la fin de chaque article.

_______________________

Creuser plus loin : Nouvelles et événements à venir

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. Ces conférences reprendront cet automne. Il s’agit d’événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors rejoignez la liste de diffusion de Garden Spark pour être prévenu à l’avance. Simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2021 par Pam Penick pour Creuser. Reproduction non autorisée interdite.

Le poste Maison tropicale Climatron, sculpture en origami, et plus encore : Jardin botanique du Missouri, partie 1 est apparu en premier sur Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.