Menu Fermer

Bonjour, cactus et vignes en fleurs ; au revoir, sotol planté dans un tuyau.

07 mai 2021

Après une bonne pluie la semaine dernière et maintenant des températures dans les 80°, mes cactus ont commencé à fleurir. Et oh, ces fleurs ! J’adore leurs couleurs vives et leurs pétales satinés, qui contrastent de manière frappante avec les plantes épineuses et austères elles-mêmes. Voici une nouvelle plante dans ma collection : le cactus cacahuète (Echinopsis chamaecereus), qui m’a été transmis par un jardinier de San Antonio – merci, Ragna !

Ragna m’a confié qu' »un ami l’a acheté dans un vide-grenier et me l’a transmis. Je suis abonnée à de nombreux blogs, mais curieusement, étant donné qu’il s’agit d’une plante à la floraison si prolifique, je ne l’ai jamais vue mentionnée. Il est indiqué zone 10, mais il a été parfaitement résistant pour moi avec juste un drap jeté dessus quand un gel sévère est prévu. Sa période de floraison est longue et commence au début de l’été. Il reçoit le soleil du matin et je le fertilise de temps en temps ».

Les options de lumière dans mon jardin sont plutôt des ombres rasantes partout, à l’exception de l’étoile de la mort réglée à pleine puissance sur la terrasse, où vit la majeure partie de ma collection de cactus. Je n’ai pas de soleil le matin avec de l’ombre l’après-midi pour une petite plante en pot, donc elle vit sur le patio supérieur dans une ombre vive avec un éclat de soleil en fin d’après-midi. Jusqu’à présent, tout va bien !

Voici une autre beauté, un cactus mystère aux fleurs orange vif.

Ils se perchent au sommet de la tige duveteuse comme une broche à bijoux sur un chapeau.

Le cactus Mammillaria se prépare à faire son show avec une couronne de fleurs roses.

Pour ne pas être en reste, un petit cactus hérisson (Thelocactus setispinus) s’est couronné d’une fleur jaune lunaire avec un centre orange rouille. Le caméléon en métal aux yeux de marbre était un cadeau de mon ami Linda PetersonUne autre jardinière de San Antonio (cliquez sur le lien pour voir son magnifique jardin).

Aucune fleur sur le tout nouveau cactus écailleux (Echinocactus texensis), qui remplace un cactus pourri par le gel. Cactus dentelle de Coahuila. Je suis impatient de voir ce que l’estropieur de chevaux peut faire !

Plus de fleurs

Les cactus ne sont pas les seuls à fleurir. La plante de glace à fleurs fuchsia (Delosperma cooperi) offre également un spectacle éclatant au printemps.

Ka-pow !

Les clématites ont résisté au gel de février et sont plus belles que jamais. Je pense que le froid leur convient. C’est Clematis viticella ‘Étoile Violette’..

Et voici la douce fleur en forme de cloche de Clématite ‘Rooguchi’ (Clematis ‘Rooguchi’).

Elle grimpe sur un fil fin enroulé autour d’un pot cannelé planté d’un agave calamar. Cette vigne ne devient jamais plus grande qu’un circuit autour du pot.

Après la pluie, des lis blancs indigènes sont apparus dans le lit de l’île, mais ce rose m’a surpris. J’avais oublié que j’avais collé quelques Zéphryanthes ‘Labuffarosea’ (en anglais) là-dedans aussi.

J’ai perdu mon arbre à orchidées mexicain dans le gel, mais l’indigène, Orchidée Anacacho (Bauhinia lunarioides), s’est rapidement rétabli et a récemment ouvert des fleurs blanches étoilées.

A yucca ‘Bright Edge’. dans le jardin arrière a envoyé une hampe de fleurs, et les bourgeons commencent à s’ouvrir.

Le long de l’allée, le sotol du Texas (Dasylirion texana), débordant de fièvre printanière, a envoyé 3 épis de fleurs imposants qui font probablement 12 pieds de haut maintenant.

Tout n’est pas plein de vie. Mon magnifique sotol édenté (Dasylirion longissimum) a fini par pourrir après m’avoir fait croire qu’il avait peut-être survécu à l’hiver. L’apocalypse de la neige. Un jour, je l’ai trouvé affalé. Ses feuilles centrales étaient pourries et faciles à arracher, un peu comme un arbre de Noël. oignon blooming! Quelle odeur nauséabonde ils dégageaient aussi.

Les feuilles sont en forme de cuillère à la base, là où elles formaient le cœur de la plante. Je suppose que c’est la raison pour laquelle une autre espèce de sotol, le Dasylirion wheeleri, est connue sous le nom de cuillère du désert.

La partie inférieure ne s’avère pas aussi facile à arracher. Les feuilles mortes et cassables sont toujours attachées à la motte, et il sera difficile de les sortir du grand tuyau d’acier. J’ai appelé des renforts, mais tout le monde est tellement occupé en ce moment que je vais devoir trouver un moyen de le sortir moi-même. Le plus drôle, c’est que j’ai trouvé un produit de remplacement, mais seulement en format 1 gallon. C’est minable ! Acheteurs de plantes d’Austin, si vous repérez un sotol édenté de 3 ou 5 gallons dans les prochains jours, faites-moi savoir où. Sinon, je vais devoir attendre très longtemps pour retrouver cet effet starburst.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez vous rendre à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter Digging et trouvez la boîte à commentaires à la fin de chaque article.

_______________________

Creuser plus loin : Nouvelles et événements à venir

Besoin d’un coaching de jardinage ? Si vous souhaitez bénéficier d’une séance de coaching de jardinage pour vous aider à rebondir après la tempête de neige de février à Austin, je propose à nouveau mes services de coaching pour une durée limitée. Nous avons tous perdu des plantes, et il peut être difficile de savoir ce qu’il faut tailler, ce qu’il faut laisser plus de temps pour la récupération, et quelles sont les meilleures plantes de remplacement pour votre jardin. Je suis là pour vous aider !Contactez-moi pour me faire savoir ce qui se passe et ce pour quoi vous avez besoin d’aide. Les lieux d’Austin à Cedar Park sont préférés, mais je suis flexible alors faites-moi savoir où vous êtes. Les matins en semaine uniquement.

C’est l’heure de la tournée des étangs ! Prenez votre chapeau de soleil et assistez à l’événement 26e visite annuelle des étangs et jardins les 5 et 6 juin. Parrainée par la Austin Pond Society, la visite comprend 13 étangs sur deux jours. Le prix d’entrée est de 20 dollars à l’avance (jusqu’au 31 mai) et de 25 dollars le jour même (paiement en ligne uniquement ; pas d’argent liquide).

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. (Les conférences en personne sont actuellement interrompues en raison de la pandémie, mais je prévois de les reprendre dès que possible). Les conférences sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors rejoignez la liste de diffusion de Garden Spark pour être informé à l’avance. Tout simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Le poste Bonjour, cactus et vignes en fleurs ; au revoir, sotol planté dans un tuyau. est apparu en premier sur Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.