Menu Fermer

Mes agaves et autres lys ligneux : Vivants, morts ou entre les deux ? Évaluation des plantes deux mois après le gel au Texas

19 avril 2021
Calamar agave endommagé par la congélation

Aujourd’hui, je jette un coup d’œil à mes lys ligneux et mes broméliacées – des plantes comme l’agave, le yucca, le nolina, le sotol, l’hesperaloe, le mangave et le dyckia. Certaines de ces plantes ont été durement touchées, d’autres ont survécu au gel. Je les utilise principalement comme points focaux ou comme « arbustes » à feuilles persistantes, et les pertes ont eu un grand impact, d’autant plus que ces plantes ont tendance à être à croissance lente et coûteuses. J’en cultive beaucoup dans des conteneurs, pour assurer un drainage précis ou pour augmenter leur impact, et malheureusement cela les a rendues plus vulnérables aux températures extrêmement basses. Les petites plantes en conteneurs que j’ai pu rentrer à l’intérieur pendant le gel ne figurent pas dans la liste ci-dessous.

Mais d’abord, l’histoire de fond.

Les jardiniers du Texas comparent fébrilement leurs notes sur les survivants et les croqueurs de plantes après queLe grand gel de février. Je fais de même et je documente l’évolution de chaque plante de mon jardin. Voir aussimon premier article dans cette série pour l’introduction et pour les notes sur mes arbres.

Les astérisques indiquent les plantes indigènes du Texas. Les plantes qui ont été rabougries, mutilées ou tuées par le gel sont en gras, pour faciliter la recherche.

Agave américain ‘Opal’ après le gel.

Lys des bois &amp ; Broméliacées

Agave americana ‘Opal’ – Agave américain panaché ‘Opal’ : Tué dans un récipient surélevé. J’ai déjà remplacé celui-ci.Agave bracteosa – Agave calmar : C’est un agave typiquement très résistant à l’hiver, mais pas à ces températures. J’en ai 7 dans différents récipients. Trois ont été tués et trois autres ont survécu avec des dégâts importants. L’un d’eux (contre la maison) a survécu avec pratiquement aucun dommage. Après quelques semaines, j’ai utilisé un couteau à pain dentelé pour couper les feuilles molles ou brunes, et les survivants devraient se rétablir complètement.L’agave de calmar ‘Monterrey Frost’ dans des jours plus heureux.

Un agave calamar ‘Monterrey Frost’ après que les feuilles molles aient été taillées. Mais il vivra.

Agave bracteosa ‘Monterrey Frost’ – Agave calamiteux panaché : Un grand et beau dans un pot a été mutilé par le gel (voir 2 photos ci-dessus), mais il survivra. J’en ai un autre plus petit que j’ai pu ramener à l’intérieur.Agave lophantha* : Très endommagé dans un conteneur. J’ai coupé les feuilles molles, et il survivra.Agave lophantha ‘Quadricolor’ (en anglais)* : Tué dans un conteneur. Je l’ai remplacé par un chiot que j’avais amené à l’intérieur.A petit chiot de l’épi de floraison de Moby.mon agave original à langue de baleine, qui nage maintenant dans un récipient trop grand. Je vais le baptiser Nemo.

Agave ovatifolia –Agave langue de baleine: En plus de ‘Vanzie’ (voir ci-dessous), j’ai deux autres agaves à langue de baleine de bonne taille dans des conteneurs. L’une d’elles a survécu sans dommage dans une jardinière à rebord (avec un fond ouvert). L’autre – une langue de baleine panachée – a survécu dans un pot avec un drap jeté par-dessus, mais avec des dommages à ses feuilles inférieures, que j’ai coupées. Sa coloration jaune clair a également beaucoup pâli, mais j’espère qu’elle reviendra avec un temps plus chaud.Agave ovatifolia ‘Vanzie’ – Agave langue de baleine ‘Vanzie’ : A survécu dans une jardinière en anneau de feu (avec un fond ouvert) complètement indemne.Agave parryi var. truncata – Artichauts d’agave : Tué dans un conteneur.Agave ‘Green Goblet’ avant la congélation.

Agave ‘Green Goblet’ après congélation

Agave salmiana var. ferox ‘Green Goblet’ – Agave Green Goblet : Tué. Je l’ai enlevé et remplacé à contrecœur par un sotol de Wheeler, principalement pour réduire la maintenance. Le grand ‘Green Goblet’ était un agave magnifique, mais j’ai dû le mettre en cage chaque automne jusqu’en mars pour empêcher les cerfs mâles de lui faire du bois. Elle produisait également des petits, mais en nombre raisonnable, que je devais retirer pour la garder comme spécimen solitaire. S’il n’y avait pas eu les cerfs, j’en aurais replanté un autre.J’ai remplacé l’agave ‘Green Goblet’ fondu par un sotol Wheeler (au centre) pour moins d’entretien et une plante résistante à l’hiver.

Dasylirion longissimum – Sotol sans dents ou arbre à herbe mexicaine : Tué, je crois. Celui-là me rend triste. J’en avais deux, tous deux dans des jardinières surélevées et typiquement très résistants à l’hiver. Les deux semblaient bien résister au gel, mais jour après jour, ils sont devenus de plus en plus bronzés. Le plus gros, qui a poussé dans un tuyau en acier pendant 9 ans, montre encore un peu de vert au centre. Mais je pense qu’elle est fichue. La plus petite plante est morte, et je l’ai déjà remplacée. Sotol sans dents (dans un tuyau en acier) environ une semaine après le gel. Il avait l’air bien.

Mais au cours des semaines suivantes, il est devenu bronzé. Voici le sotol édenté aujourd’hui. Le dyckia ‘Frazzle Dazzle’ à droite est aussi devenu marron, et le yucca rouge à l’arrière-gauche a subi quelques dégâts de brûlure. L’arbuste arrondi de myrte nain est mort au sol. Seul l’agave langue de baleine à l’avant a survécu indemne.

Dasylirion texana – Sotol du Texas* : Complètement imperturbable. L’un d’eux se prépare à fleurir (voir photo ci-dessous).Dyckia ‘Burgundy Ice’ : Les quatre plantes (en conteneurs bas) ont été tuées.Dyckia choristaminea ‘Frazzle Dazzle’ : Deux ont été tuées et deux autres s’accrochent à peine. J’ai enlevé les sections brunes des survivants et je regarde s’ils se rétablissent. Hesperaloe funifera ssp. chiangii – Hesperaloe géant à larges feuilles : Hesperaloe parviflora – Yucca rouge* : Environ la moitié des feuilles étaient partiellement brunes, mais il a déjà envoyé plusieurs épis de fleurs – que le cerf a rapidement mangé.Hesperaloe parviflora ‘Desert Dusk’ – Yucca rouge ‘Desert Dusk’* – J’ai 3 plantes, une dans le sol et 2 dans des conteneurs. La plante en terre et une plante en conteneur n’ont subi aucun dommage. La troisième dans un conteneur est morte jusqu’aux racines mais elle revient. Je ne peux pas dire pourquoi elles ont réagi différemment. Hesperaloe parviflora ‘Yellow’* – Complètement indemne et en train de fleurir. Tous les trois poussent en pleine terre.Manfreda undulata ‘Chocolate Chips’ –manfreda ‘Chocolate Chips’ (copeaux de chocolat): Une plante dans un pot est morte. Deux plantes en pleine terre ont été tuées jusqu’à la racine mais rebondissent rapidement.Mangave ‘Macho Mocha: Une plante dans un pot est morte. Plusieurs plantes en pleine terre ont eu des petits qui ont survécu sous la plante mère ou qui ont été tués jusqu’aux racines mais qui reviennent.Mangave ‘Pineapple Express’ : Une plante en pot est morte.Nolina nelsonii – Nolina bleu : Deux plantes en terre, dont une que j’ai depuis environ 10 ans, ont été tuées. San Marcos Growers déclare qu’il est rustique en dessous de 0 degré.mais des températures de 5°F l’ont tué dans mon jardin. Peut-être que la durée du gel et la neige abondante l’ont rendu moins apte à tolérer le froid extrême. Je n’ai pas encore décidé si je devais réessayer. Il s’agit d’une plante à croissance extrêmement lente qui est coûteuse dans les grandes tailles.Lindheimer nolina* : Complètement imperturbable.Le sotol du Texas (Dasylirion texana) envoie 3 épis de fleurs. Il vivra après sa floraison.

Nolina texana –Texas nolina* : Pas du tout perturbé, et il a fleuri peu après le dégel.Yucca filamentosa ‘Bright Edge’.* : Complètement imperturbable.Yucca filamentosa ‘Color Guard’ (en anglais)* – 3 nouvelles plantes en pots (sous une bâche) ont subi des dommages importants dus au gel, que j’ai coupés. J’espère qu’ils vont se rétablir. Un autre dans un pot n’a pas été endommagé.yucca pallida –Yucca à feuilles pâles* : Complètement imperturbable et a envoyé des épis de fleurs la semaine dernière, que le cerf a mangé.Yucca recurvifolia ‘Margaritaville’* : Tuée jusqu’à la racine, mais elle revient.Yucca recurvifolia ‘Margaritaville’*.Yucca à feuilles molles* : Dégâts minimes. Yucca rostrata* : Totalement indemne. Yucca rostrata ‘Sapphire Skies’* : Complètement indemne.

Viennent ensuite les graminées, les carex et les bambous. Cliquez pour mes articles précédents sur :

ArbresArbustes, sous-arbustes, &amp ; Vivaces ligneusesPlantes vivaces

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez vous rendre à la fin de cet article pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter Digging et trouvez la boîte à commentaires à la fin de chaque article.

_______________________

Creuser plus loin : Nouvelles et événements à venir

Rejoignez la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Vous avez envie d’apprendre des experts en matière d’aménagement de jardin ? J’organise une série de conférences données par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirés, plusieurs fois par an à Austin. (Les conférences en personne sont actuellement interrompues en raison de la pandémie, mais je prévois de les reprendre dès que possible). Les conférences sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors rejoignez la liste de diffusion de Garden Spark pour être informé à l’avance. Tout simplement cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2021 par Pam Penick pour Creuser. Reproduction non autorisée interdite.

Le poste Mes agaves et autres lys ligneux : Vivants, morts ou entre les deux ? Évaluation des plantes deux mois après le gel au Texas est apparu en premier sur Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.