Menu Fermer

Comment cultiver et soigner le fenouil

Foeniculum vulgare

Le fenouil, Foeniculum vulgare, est une herbe aromatique méditerranéenne de la famille des Apiaceae (Umbellifer) qui comprend la carotte, le céleri, l’aneth et le persil.

Les fleurs jaunes comestibles, les graines, les feuilles plumeuses, le pollen, les racines et les tiges sont depuis longtemps appréciées pour leur parfum et leur saveur anisés et robustes, et pour leur utilité comme ingrédients dans la cuisine, les potions magiques et la médecine traditionnelle.

L’espèce vulgare est le seul membre du genre Foeniculum.

On y trouve de nombreuses sous-espèces et variétés cultivées, comme le fenouil commun, F. vulgare ssp. vulgare, et le fenouil de Florence, F. vulgare var. azoricum, qui forme des bulbes.

F. vulgare est une plante prolifique qui se cultive toute seule, à tel point que la variété commune s’est naturalisée au point d’être envahissante dans toute la Californie et l’Ouest.

Si vous cultivez le type commun, vous pouvez empêcher sa propagation en enlevant les têtes de fleurs avant qu’elles ne montent en graines.

La variété Florence est généralement récoltée avant que les fleurs ne poussent, elle est donc moins susceptible de s’auto-semer.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment cultiver et récolter le fenouil commun et le fenouil de Florence dans votre jardin.

Ce que vous apprendrez

Culture et histoire
Propagation
Comment cultiver
Conseils de culture
Cultivars à sélectionner
Gestion des ravageurs et des maladies
Récolte
Stockage et conservation
Recettes et idées de cuisine
Guide de culture de référence rapide

N’oubliez pas de consulter votre service local de vulgarisation agricole avant d’ajouter du fenouil à votre jardin d’herbes aromatiques.

Et veuillez noter :

Il est possible d’être allergique au F. vulgare. Selon la Clinique Mayo ressource pour les soins de santé aux patients sur les allergies alimentairesSi vous êtes allergique au pollen de bouleau ou d’armoise et que vous souffrez du « syndrome d’allergie orale », vous pouvez réagir négativement à la consommation de fenouil.

En outre, si vous avez des allergies alimentaires connues, en particulier aux pêches, vous ne pourrez peut-être pas consommer une partie de cette plante en toute sécurité.

Enfin, certaines personnes peuvent ressentir une irritation de la peau au contact physique de cette plante.

Culture et histoire

Le F. vulgare a une croissance verticale et ramifiée, des feuilles vertes finement plumées, et des fleurs jaunes en « ombelles » aplaties, ressemblant à celles d’autres espèces. Famille des Apiaceae membres.

Il existe deux sous-espèces de F. vulgare :

F. vulgare ssp. piperitum F. vulgare ssp. capillaceum

Il s’agit de plantes sauvages qui poussent volontiers le long des côtes et des bords de route.

Les caractéristiques distinctives sont que la première a des feuilles courtes et des fruits très amers (graines), et la seconde a un feuillage plus long et une saveur un peu moins amère.

A horizontal image of fennel growing wild on a mountainside.

Au sein de la sous-espèce capillaceum, moins amère, on trouve trois variétés :

F. vulgare var. vulgare F. vulgare var. dulce F. vulgare var. azoricum

La variété vulgare, comme mentionné, est le fenouil commun, alias fenouil doux ou sauvage. Certains ont des feuilles vertes, tandis que les types bronze ont un feuillage d’un violet fumé.

Les plantes à feuilles de bronze sont mieux adaptées à la culture en jardin que leurs ancêtres sauvages plus agressifs.

Le type dulce a des graines encore plus sucrées qui offrent la meilleure saveur lorsqu’elles sont pressées pour extraire leurs huiles essentielles aromatiques.

Et enfin, il y a le F. vulgare var. azoricum, alias fenouil de Florence, cultivé pour ses bulbes croquants, semblables à du céleri, au goût anisé.

Dans ma famille, ce légume a toujours été un régal pour les fêtes, connu sous son nom italien de « finocchio ».

A close up horizontal image of Florence or bulb style fennel aka finocchio sliced on a cutting board.

Les variétés de F. vulgare sont des cultures de temps frais qui donnent de meilleurs résultats lorsqu’elles sont plantées soit au début du printemps, soit à la fin de l’été ou à l’automne. Il faut 60 à 90 jours pour qu’elles arrivent à maturité.

Le type commun est une bisannuelle ou une vivace à courte durée de vie qui se sème elle-même. Zones de rusticité de l’USDA 5 à 9. Parfois, il peut être cultivé avec succès dans les zones 4 et 10 également.

Il atteint généralement une hauteur adulte de trois à cinq pieds, mais peut atteindre jusqu’à six pieds, comme ses prédécesseurs sauvages.

Les fleurs s’épanouissent au milieu ou à la fin de l’été.

La variété Florence (bulbe) est également une bisannuelle ou une vivace à courte durée de vie qui est généralement cultivée comme une annuelle dans les zones 5 à 9.

Il atteint une hauteur plus courte de deux à trois pieds.

Si les bulbes sont récoltés jeunes, à environ quatre pouces de diamètre, les plantes ne fleurissent généralement pas et aucune graine ne se forme. Si la récolte est tardive, ou si elle n’a pas lieu, les fleurs peuvent fleurir à la fin de l’été et il peut y avoir auto-ensemencement.

Originaire de la région méditerranéenne de l’Europe, le fenouil est un aliment culinaire, médicinal et magique de base depuis des millénaires en Europe, mais aussi en Égypte, en Chine et en Inde.

Il a trouvé une place de choix dans la cuisine, où les tiges, les feuilles et les fruits étaient utilisés dans les recettes pour masquer les aliments de mauvaise qualité grâce à l’arôme agréable dégagé par ses composés aromatiques.

Tout au long du Moyen Âge, les praticiens traditionnels pensaient qu’il était capable de guérir des affections allant des anti-inflammatoires aux problèmes gastro-intestinaux et pulmonaires.

Dans les milieux superstitieux, on pensait que la simple présence de l’herbe éloignait les mauvais esprits et rendait les sorts des sorcières inefficaces.

A close up horizontal image of bright yellow dill flowers growing in the garden pictured on a soft focus background.

Dans les années 1700, cette herbe familière était classée sous le nom de F. vulgare Mill, d’après le botaniste et jardinier anglais Phillip Miller.

Cependant, dans les années 1800, le critique, romancier et journaliste français Jean-Baptiste Alphonse Karr a décrié l’herbe dans son livre A Tour Round My Garden, dans lequel il déclare dans sa section sur le fenouil : « Au bout de trois ou quatre cents ans, on a découvert que cela n’avait jamais guéri personne ».

Quoi qu’il en soit, ses compatriotes du XIXe siècle n’avaient aucun scrupule à le consommer dans leur élixir vert préféré, l’absinthe.

À l’heure actuelle, l’Inde a pris la tête de la production commerciale de fenouil dans le monde entier, et les graines sont facilement disponibles pour la plantation dans les jardins privés.

Apprenons à faire pousser les nôtres !

Propagation

La meilleure façon de cultiver les variétés de F. vulgare est de partir de graines.

Il est possible, mais difficile, de commencer par une coupe de la racine, ou division de la couronne, la partie où les tiges rencontrent les racines.

Cependant, ces plantes ont des racines pivotantes longues et fragiles et ne supportent pas bien les perturbations. Ainsi, même si vous pouvez prélever une bouture ou faire une division, la transplantation risque de ne pas réussir.

Contrairement à certaines plantes à fruits, la graine du fenouil et son fruit sont une seule et même chose, de sorte que les mots sont utilisés de manière interchangeable.

Les graines de fenouil peuvent être récoltées sur les plantes après la chute des fleurs, ou achetées auprès de fournisseurs de qualité.

Comment cultiver

Si vous voulez faire pousser du fenouil au printemps, il est préférable de démarrer les graines à l’intérieur quatre à six semaines avant la dernière date de gel de votre région.

N’oubliez pas que c’est un culture pour temps frais. S’il fait trop chaud ou trop sec, il risque de monter en graines.

A close up vertical image of small fennel seedlings planted in garden soil with other leafy greens in soft focus in the background.

En outre, en raison du caractère capricieux de la racine pivotante, il est judicieux d’utiliser des cellules de démarrage de semences biodégradables et de les transplanter dans leur intégralité dans le jardin une fois le danger de gel passé.

Vous pouvez également semer directement des graines dans le jardin à la fin de l’été ou au début de l’automne, une fois que le pire de la chaleur estivale est passé.

Une idée reçue veut que le fenouil ne s’entende pas bien avec les autres plantes herbacées, notamment celles de la famille des Apiacées. Ne le semez pas à proximité, pour éviter la pollinisation croisée et les effets néfastes sur la saveur.

Choisissez un endroit qui reçoit plein soleil. Le sol doit être riche en éléments organiques, bien drainé et meuble. Selon le Herb Society of AmericaLe pH idéal d’un sol se situe dans une fourchette de 4,8 à 8,2.

Si vous ne connaissez pas la composition ou le pH de la terre de votre jardin, effectuer une analyse du sol par le biais de votre service local de vulgarisation agricole, et modifiez-le au besoin avec compost ou autre matière organique riche, du sable pour un meilleur drainage, et de la chaux pour adoucir un sol trop acide.

Travaillez le sol jusqu’à ce qu’il soit friable, à une profondeur d’environ 30 cm. Ajoutez des amendements si nécessaire.

Semez les graines à un quart de pouce de profondeur et recouvrez-les de terre.

Placez les graines à une distance de 10 à 15 cm les unes des autres, et laissez un espace de 30 à 45 cm entre les rangées si vous plantez en masse.

A close up horizontal image of human arms planting a row of seedlings in a herb garden in light sunshine.

Maintenez le sol humide pendant les phases de germination et de semis.

Cependant, évitez les sols détrempés, car ils rendent les semis sujets à une maladie fongique mortelle appelée « amortissementce qui les fait tomber et mourir.

Lorsque les semis ont deux séries de vraies feuilles, vous pouvez les éclaircir à une distance de 12 à 18 pouces.

Transférer les graines démarrées à l’intérieur au jardin à ce moment-là. Laissez-les s’acclimater à l’extérieur en restant un jour ou deux dans leur pot de démarrage pour qu’elles durcissent avant de les transplanter dans le jardin.

Continuez à arroser régulièrement les jeunes plantes, mais évitez la sursaturation et la formation de flaques d’eau pour éviter la pourriture.

Un site un pouce ou deux de pluie par semaine, ou un arrosage équivalent, est généralement suffisant, bien qu’il puisse y avoir des occasions qui justifient davantage.

Les variétés de bulbes sont moins aptes à supporter les périodes de sécheresse que les types communs. Elles sont également sensibles au « tip burn », une condition dans laquelle un arrosage insuffisant peut inhiber l’absorption du calcium et provoquer le brunissement des bords des couches.

A close up vertical image of a mature Florence style finocchio fennel plant growing in a backyard vegetable garden.

Pour éviter les problèmes, il faut arroser correctement et récolter les bulbes lorsqu’ils sont jeunes et de la taille d’une balle de tennis, plutôt que lorsqu’ils sont plus vieux et plus gros.

Vous pouvez fertiliser les plantes de Florence lorsque les bulbes commencent à se former.

Ken Adams et Dan Drost de la Extension de l’Université de l’Utah recommandent d’utiliser trois cuillères à soupe d’un engrais 21-0-0 (NPK) pour chaque 10 pieds de rangs plantés. L’azote est essentiel au développement foliaire des variétés de F. vulgare.

Ne pas appliquer d’engrais avant que les plantes soient bien établies. Les semis qui reçoivent trop d’azote peuvent être plus exposés à la fonte des semis.

Le F. vulgare commun fleurit vers la fin de sa saison de croissance. Si vous ne voulez pas qu’il laisse tomber des graines, vous pouvez couper les fleurs et les enlever avant qu’elles ne commencent à se faner.

En plus de sa valeur en tant que comestible, il constitue une toile de fond attrayante et riche en textures dans le jardin, en particulier lorsqu’il s’agit d’une variété bronze.

A vertical image of a mature fern-like fennel plant growing in a herb garden, with trees and perennial shrubs in the background..

Si vous cultivez le type Florence, vous pouvez conserver les bulbes blancs comme neige en les entourant de terre ou de paillis lorsque les légumes commencent à gonfler.

Cette technique est appelée « blanchiment » et permet de protéger les fruits contre le brunissement au soleil.

En ajoutant du paillis sur les racines en forme de bulbe des variétés de Florence, on s’assure qu’elles restent blanches et qu’elles sont plus satisfaisantes sur le plan culinaire.

A close up horizontal image of Florence type fennel bulbs covered with compost in a process known as blanching, pictured in light sunshine.

Lorsque les bulbes sont récoltés jeunes, à moins de 10 cm de diamètre, il se peut que les boutons floraux ne se développent pas du tout.

Si c’est le cas, vous pouvez couper les extrémités du feuillage pour éviter la formation de bourgeons, la chute des graines et une croissance potentiellement envahissante.

A close up horizontal image of rows of seedlings growing in planter trays pictured on a soft focus background.

Vous pouvez également essayer de faire pousser du fenouil dans conteneurs sur un patio ou le balcon. Deux choses à retenir :

Vous aurez besoin d’un pot d’au moins deux pieds de profondeur pour accueillir la longue racine pivotante.
Les pots se dessèchent rapidement, alors soyez vigilant avec l’arrosage.

Dans les conteneurs comme dans le jardin, les plantes peuvent avoir besoin de soutien. Quelques piquets de jardin en bambou et de la ficelle peuvent apporter la stabilité nécessaire.

Si vous cultivez du F. vulgare commun, vous pouvez le tailler d’un tiers au début de l’été pour obtenir une forme plus compacte.

Notez que dans les régions où l’été se réchauffe rapidement, il est préférable de planter au milieu ou à la fin de l’été pour une récolte d’automne.

Si vous avez une période particulièrement chaude, les plantes peuvent « s’envoler » ou monter en graines soudainement, ce qui entraîne un arrêt de la maturité. Le feuillage et les fleurs peuvent être utilisables, mais les bulbes immatures seront probablement perdus.

Enfin, désherbez régulièrement le jardin afin de réduire la concurrence pour l’eau, d’éloigner les parasites et d’empêcher l’accumulation d’humidité qui peut entraîner des maladies, en particulier de nature fongique.

Conseils de culture

Que vous cultiviez le F. vulgare commun ou le F. vulgare de Florence, rappelez-vous ces conseils pour réussir :

Semer les graines dans un sol riche en matières organiques et bien drainé.
Maintenir une humidité constante pendant les stades de germination et de semis, puis un à deux pouces d’eau par semaine.
Limiter l’auto-ensemencement pour éviter une croissance envahissante.
Blanchissez les variétés de Florence pour obtenir des bulbes neigeux.
Laissez de la place à la longue racine pivotante et dérangez-la le moins possible.
Plantez des tuteurs si nécessaire.

Ensuite, examinons quelques cultivars à essayer dans le jardin.

Cultivars à sélectionner

Lorsque vous sélectionnez des graines, adressez-vous à des fournisseurs réputés et choisissez celles qui ont été sélectionnées pour leurs qualités exceptionnelles.

En voici plusieurs à considérer :

Bronze

Même sans les légumes, cette variété de bronze est un bel ajout au jardin d’herbes aromatiques.

Appréciez le feuillage bronze au printemps qui se transforme en vert pendant la saison de croissance. Cueillez et coupez les herbes fraîches au besoin.

Les fleurs jaunes font des garnitures savoureuses et peuvent être séchées pour recueillir les graines aromatiques qu’elles contiennent.

A close up horizontal image of bronze fennel foliage tied with string isolated on a white background.

Bronze

Les plantes arrivent à maturité en 65 jours environ et atteignent une hauteur d’environ 1 mètre.

Trouvez des graines de fenouil bronze chez True Leaf Market. dans une variété de tailles de paquets.

Florence

Pour des bulbes croquants et piquants, frais ou cuits, il n’y a pas mieux que la variété Florence.

Les plantes atteignent une taille imposante de 30 pouces en 60 à 90 jours.

A close up square image of the freshly harvested bulbs of Florence fennel set on a wooden surface.

Florence

N’oubliez pas de blanchir les bulbes enneigés avec de la terre ou du paillis pour les empêcher de brunir au soleil.

Trouvez un paquet de 400 graines de Florence disponible chez Burpee.

Orion

Avec ses 24 pouces de hauteur, cet hybride est l’une des variétés de bulbes les plus compactes, appréciée pour être moins gigantesque que les cultivars plus grands.

A close up square image of a Foeniculum vulgare 'Orion' bulb and foliage set on a wooden surface.

Orion

Il a été sélectionné pour sa résistance exceptionnelle aux brûlures de pointes et ne vous décevra pas.

Les plantes arrivent à maturité en 80 à 85 jours.

Trouvez des paquets de 100 graines de ‘Orion’. disponible chez Burpee.

Gestion des ravageurs et des maladies

Si vous commencez avec des semences de qualité, que vous cultivez par temps frais, que vous fournissez un sol riche qui se draine bien, que vous n’arrosez pas trop et que vous gardez le jardin sans mauvaises herbes, les problèmes de parasites et de maladies devraient être minimes.

A close up vertical image of a yellow and black spotted and striped caterpillar munching on the stems of a fennel plant.Le ver du persil, ou chenille du papillon swallowtail. Photo par Nan Schiller.

Cependant, parfois, même avec les meilleures intentions, nous devons faire face aux herbivores, aux insectes nuisibles et aux maladies souvent portées par ces derniers.

Vous trouverez peut-être que les lapins s’intéressent à vos plantes, mais… cerf et les marmottes ne semblent pas se soucier de son arôme.

Certains parasites sont à surveiller :

Pucerons
Limaces et escargots
Les chenilles du papillon queue d’hirondelle, aussi appelées  » vers du persil « .
Thrips

Pour éradiquer les pucerons et les thrips suceurs de sève, un fort jet de l’eau du tuyau peut faire l’affaire. Une application d’huile de margousier biologique peut être un traitement bénéfique en cas d’épidémies importantes.

Pour les limaces et les escargots, vous pouvez poser des pièges et jeter ceux que vous attrapez.

Quant à la chenille du papillon swallowtail, vous risquez d’avoir des sentiments mitigés. Il est probable qu’elle se nourrisse des pucerons, mais elle va aussi se régaler du feuillage.

Si vous décidez que vous ne pouvez pas partager, vous pouvez soit les ramasser à la main, soit ajouter quelques attractions dans la cour, comme par exemple une mangeoire pour oiseaux ou un bain d’oiseaux invitantet laissez les visiteurs aviaires vous aider à les contrôler.

En outre, quelques maladies peuvent se présenter, notamment :

Brûlure des feuilles par Cercospora
Mildiou
Mildiou
Oïdium
Rouille

Nous avons déjà parlé de la fonte des semis, une maladie fongique qui tue les jeunes plants et pour laquelle il n’existe aucun remède.

Il s’agit principalement d’affections fongiques, à l’exception du mildiou, qui est causé par une moisissure aquatique appelée oomycète.

Toutes affectent le feuillage, provoquant une décoloration et souvent une déformation. Elles sont susceptibles de répondre favorablement aux fongicides formulés pour les plantes comestibles.

Une autre maladie dont j’ai récemment entendu parler, appelée « petite feuille », était documenté en Inde en 2002 .

Il semble qu’elle soit causée par une bactérie appelée phytoplasme et qu’elle provoque la croissance de petites feuilles ressemblant à un balai de sorcière, ainsi que le jaunissement du feuillage. Elle ne semble pas être courante pour l’instant.

La raison pour laquelle il a attiré mon attention est que, bien qu’il y ait un phytoplasme communément appelé les jaunes d’aster qui provoque ces symptômes, il existe également une maladie virale appelée rosette des roses qui présente les mêmes signes d’alerte et qui est connue pour tuer les rosiers.

Compte tenu de cette possibilité, je recommande de ne pas suivre les conseils de certains jardiniers qui suggèrent de planter du fenouil à côté des rosiers afin que les chenilles à queue d’aronde puissent manger les pucerons qui les assaillent souvent.

Maintenant que nous savons comment cultiver et anticiper les problèmes, parlons de la récolte des fruits de notre travail.

Récolte

Vous pouvez cueillir les jeunes pousses tendres des variétés courantes pour les déguster en tant que… de savoureux micro-vertsLes feuilles matures sont exceptionnelles lorsqu’elles sont finement hachées en tant qu’herbe fraîche.

A close up horizontal image of a mature fennel plant with small yellow flowers going to seed in a herb garden.

Même les tiges peuvent être utilisées, comme le céleri coriace, dans des plats mijotés.

Lors de la récolte, essayez de ne pas prendre plus d’un tiers de la plante entière en une seule fois pour éviter de la choquer et de la faire monter en graines prématurément.

Vous pouvez également récolter les fleurs pour les utiliser fraîches, ou les faire sécher et gratter le pollen, qui a la saveur anisée la plus intense de toutes.

A close up horizontal image of the seed top of a mature Foeniculum vulgare plant pictured on a soft focus background..

Récoltez les graines lorsqu’elles sont vertes, juste après la formation des gousses, ou attendez que les gousses deviennent brunes et que les graines soient sèches.

Pour les variétés de Florence, cueillez les bulbes lorsqu’ils ont la taille d’une balle de tennis, ou tout au plus de 10 cm de diamètre.

A close up horizontal image of a trimmed and cleaned finocchio bulb set on a rustic wooden table.

Coupez-les au niveau du sol avec un couteau propre, et coupez les tiges allongées et la profusion de feuilles à environ trois à six pouces au-dessus du bulbe. Toutes les parties peuvent être utilisées !

Lorsqu’elles sont récoltées jeunes, ces plantes sont terminées. Il n’y aura pas de fleurs, et donc pas de graines.

Si vous cultivez ce type de plante et que vous voulez des fleurs et des graines, il suffit de laisser certains bulbes grossir, et bientôt des boutons de fleurs se formeront, fleuriront et donneront des fruits.

Les plantes peuvent tolérer une légère gelée, mais si un gel dur est prévu, récoltez ce que vous pouvez en vitesse, y compris en déterrant les racines pour les utiliser comme des carottes, si vous en avez envie.

Stockage et conservation

Pour conserver le fenouil de Florence, coupez les longues tiges, en laissant environ deux pouces au-dessus de chaque bulbe.

J’aime couper les bulbes des types de Florence en sections d’environ un pouce d’épaisseur, et les conserver couverts d’eau dans un récipient hermétique au réfrigérateur.

Chaque matin, je change l’eau et ils durent jusqu’à cinq jours, avant de devenir bruns et mous.

A close up horizontal image of two fennel bulbs set on a wooden surface with a small jar of seeds to the right of the frame.

Vous pouvez également conserver les bulbes entiers au réfrigérateur pendant trois à cinq jours, ou jusqu’à une semaine et demie si vous les recouvrez d’une serviette en papier humide.

Quant au feuillage coupé, il est assez délicat et se ramollit rapidement. Prévoyez de l’utiliser le jour même où vous le cueillez. Gardez-le prêt en coupant les tiges et en les plaçant dans un récipient d’eau jusqu’à ce que vous en ayez besoin.

Coupez le feuillage plumeux que vous voulez pour l’utiliser dans les salades et comme garniture parfumée, ou ajoutez-le aux plats cuisinés savoureux comme vous le feriez avec de l’aneth.

Les tiges peuvent être un peu dures, elles sont donc meilleures dans les plats cuisinés. Certains les font sécher dans un four à basse température, à environ 200°F, pendant environ deux heures.

Fraîches, elles se conservent jusqu’à deux semaines au réfrigérateur et constituent un complément sain aux soupes et ragoûts mijotés.

Les graines de fenouil vert doivent être conservées au réfrigérateur et consommées dans la semaine qui suit leur cueillette.

Le pollen raclé et récolté sur des fleurs sèches se conserve bien dans un bocal fermé pendant environ deux ans.

Les graines sèches devraient rester robustes et aromatiques pendant plusieurs années si elles sont conservées dans un bocal hermétique. Gardez-les à portée de main pour les utiliser comme épice, ou pour en mâcher quelques-unes comme aide digestive et rafraîchisseur d’haleine.

Trouvez encore plus d’informations sur la conservation et l’utilisation du fenouil. sur notre site frère, Foodal.

Recettes et idées de cuisine

Des fleurs, du feuillage et du pollen aux bulbes, aux graines, aux racines et à l’extraction des huiles essentielles, les variétés de F. vulgare offrent beaucoup à la cuisine familiale.

Et les huiles essentielles aromatiques libérées par les composés chimiques, dont l’anéthole et le fenchole, possèdent effectivement des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes, et favorisent la digestion, comme le croyaient les anciens.

Voici quelques-unes de mes recettes préférées, que vous apprécierez certainement, qui font appel à cette herbe exceptionnelle :

Si vous n’avez jamais aimé les choux de Bruxelles, c’est que vous ne les avez pas essayés al dente, cuits avec du bacon, et parfumés au goût du fenouil et de l’aneth frais.

Top down view of Organic Brussels Sprouts Sauteed with Bacon, Fennel Seed, and Dill in a white ceramic bowl on a dark maple butcher board surface.
Outre son goût incroyable, la graisse du lard permet aux nutriments liposolubles d’être absorbés plus facilement par l’organisme.

Consultez le recette maintenant sur Foodal.

Vous cherchez une sauce facile, sans cuisson, pour préparer rapidement un crostini ou une bruschetta ?

Close up of Balsamic Tomato and Fresh Fennel Sauce for Bruschetta on toasted wheat bread.

Essayez cette savoureuse recette de sauce balsamique à la tomate et au fenouil frais, préparée avec du fenouil frais et de la tomates cerises, également sur Foodal.

Vous pouvez également servir cette sauce savoureuse sur des pâtes, des légumes en spirale ou tout ce que vous servez habituellement avec de la marinara.

Vous aimez un bon thé sain ?

Ce mélange de thé glacé au fenouil et à l’ortie de Foodal est naturellement sucré et possède de puissants bienfaits naturels. C’est une version restaurée d’une boisson omniprésente, avec des saveurs uniques.

Et pour plus d’inspiration sur l’utilisation du fenouil dans vos créations culinaires, consultez Foodal pour d’autres recettes.

Guide de culture de référence rapide

Type de plante:Herbe aromatique vivace à courte durée de vieCouleur des fleurs/du feuillage:Jaune/vert, bronze
Originaire de:Europe du SudEntretien:Faible
Rusticité (Zone USDA):4-9Tolérance:Un peu de sécheresse, cerfs, marmottes
Saison:Temps frais, fin du printemps, fin de l’été/automneType de sol:Limon riche en matières organiques
Exposition:Plein soleilPhosphore:4.8-8.2
Espacement:12-18 poucesDrainage du sol:Bien drainé
Profondeur de plantation : 1/4 pouce (graines)Attire : pollinisateurs bénéfiques
Temps de maturation:60-90 joursEviter de planter avec:d’autres membres de la famille des Apiaceae, en particulier l’aneth.
Hauteur:2-6 pieds, selon la variétéFamille:Apiaceae
Largeur:18-36 poucesGenus:Foeniculum
Besoins en eau:ModérésEspèce:vulgare
Ravageurs et maladies courantes:Pucerons, vers du persil, limaces, escargots ; brûlure des feuilles Cercospora, fonte des semis, mildiou, oïdium, rouilleSous-espèces:capillaceum, piperitum

Saveur et polyvalence tout-en-un

Vous savez maintenant tout sur les variétés de fenouil. Si vous aimez le croquant du céleri et la saveur de réglisse de l’anis, cette herbe va devenir la nouvelle star de votre jardin et de votre table.

A close up horizontal image of two fennel bulbs set on a wooden surface with a small jar of seeds to the right of the frame.

Avec un sol riche qui se draine bien et une plantation opportune par temps frais, vous pouvez profiter des deux types de fenouil, commun et de Florence, dans votre jardin.

Ce n’est peut-être pas le meilleur compagnon de jardin, mais c’est simplement parce qu’il veut garder son incroyable saveur pour lui tout seul.

Ajouter le fenouil à votre planificateur de jardin dès aujourd’huiet faites de la place pour votre nouvelle herbe, épice et légume préférés, tous réunis en un seul !

Si vous êtes un fan de culture de plantes médicinalesPour en savoir plus, consultez nos autres guides de culture :

Comment cultiver le Mitsuba
Comment cultiver du persil dans votre jardin d’herbes aromatiques domestique
Sarriette d’été : l’herbe de l’amour poivrée et piquante

Facebook 42

Twitter

Pinterest 904

Photo par Nan Schiller © Ask the Experts, LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Voir nos CGU pour plus de détails. Publié initialement le 22 février 2019. Dernière mise à jour le 11 mars 2021. Photos des produits via Burpee et True Leaf Market. Photos non créditées : Shutterstock.

Le poste Comment cultiver et soigner le fenouil est apparu en premier sur Le chemin du jardinier.

Cet article a été rédigé par Nan Schiller et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.