Menu Fermer

Comment cultiver la Mitsuba

Cryptotaenia japonica

Je ne suis pas contre le fait de cultiver une plante difficile si elle a quelque chose de vraiment spécial à offrir.

J’ai même essayé de cultiver le wasabi l’année dernière, car j’aime beaucoup le wasabi frais (disons que j’ai du travail à faire pour le découvrir).

Mais il y a une place spéciale dans mon cœur pour une plante que l’on peut mettre en terre et essentiellement oublier pendant quelques mois.

A close up vertical image of Cryptotaenia japonica growing in the garden pictured in light filtered sunshine on a soft focus background. To the top and bottom of the frame is green and white printed text.

Parfois, vous voulez juste être récompensé par une bonne vieille récolte sans avoir pratiquement à installer un campement à côté de votre jardin pour pouvoir être constamment surveillé.

C’est l’une des (nombreuses) raisons pour lesquelles il y aura toujours une place dans mon jardin pour la mitsuba. Ombre, soleil, argile, sable… la mitsuba peut tout supporter. Elle est aussi particulièrement insensible aux parasites et aux maladies.

Mais la facilité d’entretien de la Mitsuba n’est pas la seule raison pour laquelle j’aime ce légume.

La Mitsuba est une merveille à deux pour un, car non seulement elle sert d’herbe savoureuse, mais elle peut aussi être cultivée comme un légume.

En quelque sorte l’utilisation de l’ampoule de fenouil pour préparer une salade et assaisonner votre soupe avec les feuilles coupées des têtes de fenouil.

Vous pouvez également manger la racine, les fleurs et les graines – c’est une merveille à cinq pour un !

Oh oui, j’ai presque oublié de mentionner que vous pouvez aussi le faire pousser comme plante ornementale. Sérieusement, pourquoi la mitsuba n’est-elle pas présente dans tous les jardins ?

Pas compliqué, joli et délicieux ? Sois toujours mon coeur !

Nous vous parlerons de tout le travail qu’il ne faut pas faire pour rendre la mitsuba heureuse, ainsi que de quelques recettes et façons d’utiliser ce légume polyvalent.

Voici ce qui vous attend :

Ce que vous apprendrez

Qu’est-ce que la Mitsuba ?
Culture et histoire
Propagation
Comment se développer
Conseils de culture
Variétés à sélectionner
Gestion des parasites et des maladies
Récolte
Recettes et idées de cuisine
Guide de référence rapide sur la culture

Je me rends compte que certaines personnes ne sont pas très familières avec la mitsuba, bien qu’elle soit très présente dans la cuisine chinoise, japonaise et coréenne.

Avant de commencer, que diriez-vous d’une présentation rapide de votre nouveau meilleur ami ?

Qu’est-ce que la Mitsuba ?

La Mitsuba fait partie de la famille des ombellifères (Apiaceae), qui comprend carottesaneth, persill’amarante et le fenouil.

Moins connue dans la plupart des régions des États-Unis et du Canada que certaines autres herbes, c’est une plante commune et très appréciée en Asie de l’Est, où elle pousse à l’état sauvage.

Alors que le nom de l’espèce « japonica » indique des origines japonaises, « cryptotaenia » est un autre mot pour le genre honewort. Le nom mitsuba signifie en japonais « trèfle » ou « trois feuilles ».

Sans doute la plante a-t-elle été nommée ainsi en raison de ses trois feuilles ébouriffées par tige, ce qui la fait ressembler quelque peu au persil plat italien et à la coriandre.

Vous pouvez également voir les noms communs de persil japonais ou de cerfeuil.

Dans son habitat naturel, elle peut atteindre un mètre de haut et un mètre de large, mais dans votre jardin, la plante atteindra probablement un mètre de haut et un mètre de large puisqu’elle n’aura pas les conditions exactes de la forêt qu’elle préfère dans la nature.

De la fin du printemps au début de l’été, elle produit des ombelles de petites fleurs blanches, lavande ou rose clair en forme d’étoile, suivies de graines qui mûrissent à la fin de l’été. La racine pivotante est longue et profonde, semblable à celle d’une carotte.

Il a le goût d’un mélange de cerfeuil, coriandreet la feuille de livèche ou de céleri, avec une touche d’amertume selon la lumière dans laquelle elle est cultivée.

Ne confondez pas la mitsuba avec son proche parent, le Canadian honewort (C. canadensis). Parfois appelée cerfeuil sauvage, cette plante est originaire de la moitié est de l’Amérique du Nord et pousse du Nouveau-Brunswick à la Floride.

Bien que la mitsuba ne se comporte pas bien lorsque la température dépasse 90°F, elle peut survivre jusqu’à environ 14°F.

Il va mourir en hiver et réapparaître au printemps. Il s’auto-ensemence aussi librement, donc si vous le laissez partir en graines, vous aurez de nouveaux plants qui pousseront au fur et à mesure que le temps se réchauffera.

Culture et histoire

La Mitsuba pousse bien dans Zones de rusticité de l’USDA 4a-9a. Dans la nature, en Chine, au Japon, en Thaïlande et en Corée, le mitsuba prospère dans les régions boisées et montagneuses.

A close up horizontal image of Cryptotaenia japonica growing in the garden surrounded by fallen leaves.

Vous la trouverez généralement dans le sous-bois, poussant à l’ombre dans un sol loameux et humide ou dans des zones perturbées comme les bords de route et les fossés.

Au Japon et dans les communautés japonaises hors du pays, la plante est couramment cultivée comme un légume et est considérée comme l’un des dento-yasai, ou légumes traditionnels du pays.

Dans d’autres parties de l’Asie et en Amérique du Nord, elle est utilisée principalement comme herbe.

A close up horizontal image of freshly harvested Cryptotaenia japonica in a bunch on a wicker tray pictured on a white background.

C’est une plante vivace à semis automatique, bien que beaucoup la cultivent comme une annuelle, récoltant la plante entière une fois qu’elle est prête à être consommée.

Propagation

Dans de nombreuses régions, la Mitsuba est souvent plus facile à trouver sous forme de graines plutôt que de bouchons ou de semis. Heureusement pour ceux qui n’ont pas accès à des plantes vivantes, elle pousse facilement à partir de graines.

En particulier si vous avez un sol argileux ou sableux, travaillez dans un compost bien roti pour l’amender avant de le planter.

De la graine

Semez les graines directement à l’extérieur après le passage du danger de gel au printemps. Vous pouvez également planter à l’automne si vous vivez dans la zone 9a. Insérez les graines à un quart de pouce de profondeur dans un sol préparé.

Gardez les graines uniformément humides. Si le printemps est sec, une cloche en plastique ou en verre peut faire des merveilles pour aider à maintenir l’humidité pendant que les graines et les semis mûrissent.

Je coupe simplement le couvercle des conteneurs en plastique transparent de la taille d’un litre et je les retourne sur les semis, mais vous pouvez aussi acheter des couvercles réutilisables.

Cloche en plastique de 13 pouces pour plantes

Par exemple, L’Amazonie porte un paquet de six cloches de 13 pouces faites pour la culture en plein air.

Les graines devraient germer dans une semaine ou deux. Une fois qu’elles ont atteint une hauteur de trois pouces, vous pouvez les diluer à une distance de 15 à 20 cm et vous pouvez manger les petits germes que vous tirez – ils sont délicieux.

Planter toutes les six semaines pour un approvisionnement continu.

De la transplantation

Il n’est pas très courant de trouver une greffe à la pépinière aux États-Unis, même si vous pourriez en trouver une.

Vous pouvez également trouver fréquemment des mitsubas vivants avec des racines intactes dans n’importe quelle épicerie spécialisée dans les ingrédients japonais ou chinois.

Vous pouvez les planter comme vous le feriez pour une transplantation de la pépinière.

Desserrez doucement les racines et placez le greffon dans un trou de la même largeur et de la même profondeur que la motte.

Tassez de la terre autour des racines et arrosez bien pour aider les racines à se fixer.

De la part des divisions

À l’automne, si vous ne récoltez pas la plante entière, vous pouvez vous sentir libre de diviser vos plantes restantes et d’en partager certaines avec vos voisins ou d’étendre votre patch de mitsuba plus rapidement.

Pour diviser, il faut déterrer la plante, les racines et tout le reste. Enlevez délicatement toute terre meuble.

Coupez la plante en deux à l’aide d’une paire de tondeuses ou de ciseaux robustes pour couper les racines et la couronne.

Remettez une moitié de la plante en terre et remplissez de terre autour de la plante. Plantez ou utilisez (ou donnez) l’autre partie comme vous le feriez pour une transplantation.

Comment se développer

Cette plante peut pousser en plein soleil ou à l’ombre, mais elle a un goût plus amer et les feuilles peuvent jaunir lorsqu’elle pousse en plein soleil.

Il tolère la plupart des sols, des types argileux aux types sableux, mais il préfère les sols humides et bien drainés. Si vous enfoncez un doigt à un centimètre sous la surface et qu’il vous semble sec, il est temps d’ajouter de l’eau.

A close up vertical image of Cryptotaenia japonica growing in light sunshine with a concrete fence in the background.

Dans un sol argileux lourd qui ne se draine pas bien, les plantes peuvent ne pas pousser aussi grandes et il peut être difficile de maintenir le sable poreux humide. C’est là que le fait de travailler le compost dans votre sol fait toute la différence !

Ne paniquez pas si votre sol devient un peu sec et que votre plante semble molle. Il suffit d’ajouter un peu d’eau et elle se remettra à pousser. La Mitsuba peut tolérer des périodes de sécheresse, mais vous aurez une plus grosse récolte si vous gardez votre culture humide.

Placez un pouce de compost, ou un paillis tel que de la paille ou des tontes d’herbe séchée, autour de la base de la plante pour aider à retenir l’eau.

Il n’y a pas d’entretien comme la fertilisation nécessaire tant que vous avez travaillé un peu de compost dans la terre quand vous avez planté.

Si ce n’est pas le cas, appliquez une fumure latérale d’un engrais à forte teneur en azote au milieu de la saison de croissance.

A close up square image of a box of Down to Earth's Crab Meal pictured on a white background.

Repas de crabe terre-à-terre

Je préfère habiller chaque plante avec deux onces de farine à base de poisson, comme la farine de crabe Down To Earth’s, qui a un rapport NPK de 4-3-0 – juste ce qu’il faut pour faire pousser des légumes à feuilles et des herbes.

Si vous n’avez pas de farine de poisson à portée de main, vous pouvez acheter de la farine de crabe chez Arbico Organics dans une boîte de cinq livres.

Si vous faites pousser votre mitsuba comme une plante vivace, donnez-lui une alimentation une fois au début de l’été et une autre fois au début de l’automne.

Aucune taille n’est nécessaire, mais vous pouvez pincer les fleurs pour éviter qu’elles ne s’auto-ensemencent. La Mitsuba peut se propager si elle est laissée à elle-même.

A close up horizontal image of Cryptotaenia japonica in light sunshine pictured on a soft focus background.

Si la plante commence à trop se répandre pour votre espace de jardin, divisez-la comme décrit ci-dessus.

Si vous cultivez la variété Kanto (plus d’informations à ce sujet dans un instant), attendez environ 60 jours ou jusqu’à ce que les tiges mesurent environ 20 cm de long.

Ensuite, entassez de la paille ou de la terre autour des tiges et laissez-les en place pendant deux semaines pour bloquer la lumière du soleil, ce qui permettra de donner à votre culture le meilleur goût possible. À ce stade, récoltez les tiges blanchies.

Conseils de culture

Travaillez le compost dans le sol lors de la plantation pour améliorer le drainage et la rétention d’eau, et fournir des nutriments.
Maintenez le sol constamment humide. Ne le laissez pas se dessécher.
Pincez les fleurs pour éviter qu’elles ne s’auto-ensemencent.

Variétés à sélectionner

Au Japon, il existe deux variétés principales : Kanto et Kansai. Il existe aussi une forme parfois appelée violette ou à feuilles violettes.

En dehors du Japon, vous verrez généralement des graines vendues sous le nom de l’espèce.

Graines Mitsuba

Kitazawa Seed Company vend des paquets de graines de mitsuba sur AmazonSi vous voulez essayer, ou si vous avez de la chance, vous pouvez trouver des plantes ou des graines dans une pépinière locale.

Kanto

La variété shiro-mitsuba (ou honewort blanc en anglais) a de grandes tiges pâles qui se prêtent parfaitement au blanchiment, ce qui est la façon dont elles sont traitées au Japon.

Les cultivateurs entassent de la terre ou de la paille autour des tiges pendant quelques semaines avant la récolte pour les rendre d’un blanc pâle et crémeux.

Ce type de plante atteint environ deux pieds de hauteur et un pied de largeur à maturité et ses fleurs sont blanches.

Le Kanto est une région du centre du Japon où le végétarisme est particulièrement populaire. Les graines et les plantes vivantes sont difficiles à trouver en dehors du pays, alors si vous en voyez, attrapez-les !

Kansai

Nommé d’après une région du sud du Japon, le type Kansai a des feuilles et des tiges d’un vert profond.

Ce légume est généralement cultivé pour ses feuilles et est utilisé comme une herbe pour parfumer les plats plutôt que pour ses tiges.

Il mesure environ deux pieds de haut et un pied de large et porte de petites fleurs blanches lorsqu’il fleurit.

Feuille pourpre

C. japonica f. Atropurpea a des feuilles et des tiges de couleur bronze-violet, et des fleurs roses ou lavande. Elle est la plus performante dans les zones 4 à 7 et est un peu plus compacte que les autres variétés.

Il atteint environ 18 pouces de hauteur et un pied de largeur.

Cette forme est particulièrement jolie comme option ornementale grâce à ses grandes feuilles colorées.

Gestion des parasites et des maladies

La Mitsuba est l’une de ces plantes qui ne semble pas avoir beaucoup de parasites ou de maladies communes auxquels vous serez contraints de faire face. En fait, il y a seulement deux choses qui peuvent vous causer des problèmes : les limaces et les escargots, et le mildiou.

Insectes

La Mitsuba est merveilleusement protégée contre la plupart des nuisibles. C’est l’une des rares plantes avec lesquelles je n’ai jamais eu à faire face à une infestation de pucerons.

Il y a cependant une chose qui pourrait vous inquiéter (la musique effrayante) :

Les gastéropodes sont le seul type de parasite auquel il faut vraiment faire attention. Ces petites bêtes minces ne peuvent pas résister à la vénération japonaise. Vous pouvez voir des sentiers gluants autour de votre jardin ou des feuilles qui semblent être grignotées.

A close up horizontal image of a snail on a leaf pictured in light filtered sunshine.

Ou, si vous êtes comme moi et que vous avez beaucoup de limaces qui suintent dans vos plates-bandes, vous pourriez sortir le matin et découvrir que vos semis ou des tiges entières ont disparu.

Dieu merci, les limaces et les escargots sont assez faciles à contrôler dans le jardin, qu’il s’agisse d’en sortir des granulés ou de les noyer dans la bière.

Notre guide protéger votre jardin contre cet ennemi commun vous aidera à gagner la guerre.

Maladies

La maladie n’est pas courante avec la mitsuba, mais si vous la rencontrez, elle se présentera probablement sous la forme d’un mildiou.

Le mildiou

Le mildiou est une maladie commune à de nombreuses plantes qui aiment les températures plus fraîches entre 50 et 70°F et qui poussent dans des conditions humides – exactement ce que la mitsuba préfère.

Le mildiou est une moisissure aquatique (oomycète) du genre Pseudoperonospora. Il ressemble à un champignon, mais il est plus proche des algues qu’un véritable champignon.

Sur la mitsuba, elle provoque une croissance grise sur la face inférieure des feuilles, et le dessus des feuilles peut former des taches jaunâtres.

Pour l’éviter, il faut maintenir les plantes bien espacées et arroser au niveau du sol plutôt que sur le feuillage.

BioSafe Disease Control RTS est une option efficace pour traiter la maladie. Vous pulvérisez le feuillage avec ce produit à base de peroxyde d’hydrogène une fois toutes les quelques semaines alors que les signes de la maladie sont évidents.

A close up square image of a bottle of ready to spray BioSafe Disease Control pictured on a white background.

Contrôle des maladies BioSafe RTS

Vous pouvez acheter un récipient de 32 onces de ce produit pour l’attacher à votre tuyau d’arrosage chez Arbico Organics.

Récolte

Vous pouvez manger cette plante à tout moment, mais il faut environ 50 jours pour qu’elle atteigne sa maturité en tant qu’herbe. Si vous récoltez la plante pour les tiges, cela prend un peu plus de temps, près de 80 jours.

Récoltez la plante comme une herbe lorsqu’elle mesure entre cinq et sept pouces de haut, et comme un légume lorsque les tiges mesurent entre huit et dix pouces de haut.

Plus les feuilles sont grandes, plus elles deviennent amères, alors n’attendez pas trop longtemps pour les récolter.

A close up horizontal image of freshly harvested mitsuba set on a wooden chopping board.

Creusez toute la plante et lavez soigneusement la racine, ou coupez les feuilles au niveau de la racine. Conservez la plante au réfrigérateur, enveloppée dans un tissu léger ou une serviette en papier, dans un sac en plastique, pendant une semaine au maximum.

Les feuilles durent plus longtemps lorsqu’elles sont attachées à la tige. Ne lavez pas les feuilles avant de les utiliser.

Si vous avez saupoudré plus de graines que nécessaire au moment de la plantation et que vous les avez ensuite éclaircies, utilisez les germes sur des sandwiches, comme garniture de soupe ou dans des salades.

Vous pouvez également planter de la mitsuba en micro-vert. Les germes devraient être prêts à l’emploi en trois ou quatre semaines environ.

Si vous voulez récolter les graines, coupez les têtes de graines lorsqu’elles commencent à sécher et suspendez-les à l’envers dans un endroit frais et bien aéré.

Une fois qu’elles sont complètement sèches, frottez-les entre vos mains et soufflez doucement pour séparer les graines de la balle.

Vous avez l’intention de manger la racine ? Récoltez avant que la plante ne monte en graines en déterrant doucement toute la plante à l’aide d’une fourchette de jardin.

Si les racines sont comestibles une fois que la plante est montée en graines, elles deviennent dures et amères en vieillissant.

Recettes et idées de cuisine

Il existe une infinité de façons d’utiliser cette plante savoureuse dans votre cuisine.

Frais, utilisez la mitsuba comme un vert de salade, une garniture, ou hachez-la et utilisez-la partout où vous utiliseriez des herbes fraîches comme la coriandre ou le persil.

A close up vertical image of a clear soup with dumplings garnished with mitsuba pictured on a soft focus background.

Faites bouillir toute la tige avec les feuilles attachées et servez la comme légume d’accompagnement. Ajoutez-le vers la fin de la cuisson de la soupe, mais ne le faites pas cuire trop longtemps.

Une minute ou deux suffisent, sinon la plante devient amère. Vous pouvez aussi la jeter dans la soupe cuite juste avant de la servir.

Dans la cuisine traditionnelle japonaise, les tiges et les feuilles sont brièvement cuites à la vapeur, puis blanchies ou trempées dans un bain de glace pour arrêter le processus de cuisson.

Les légumes sont ensuite servis froids et arrosés de sauce soja ou de dashi (cette technique et le plat qui en résulte sont tous deux connus sous le nom de ohitashi).

A close up horizontal image of a decorative white bowl with cooked mitsuba leaves and stalks.

Les chefs peuvent également frotter les tiges entre leurs doigts pour les ramollir avant de les nouer et de les utiliser comme garniture de soupe. Le nœud est un symbole important dans la culture japonaise.

Une de mes recettes préférées est de faire une soupe chaude dans un donabe (vous pouvez aussi utiliser un four hollandais).

Dans quatre tasses de bouillon de dashi ou de miso bouillant, ajoutez une tasse de tofu en dés et une tasse de légumes (carottes, pommes de terre, panais, brocolis, etc.) et laissez mijoter pendant 15 minutes.

A close up horizontal image of a cabbage, tofu, and mitsuba stew in a ceramic pot set on a black surface.

Ajoutez un trait d’huile de sésame et un trait de vinaigre de riz à votre goût. Ajoutez une poignée de mizuna hachée et une poignée de tiges de mitsuba avec les feuilles attachées et retirez du feu. Salez et poivrez selon votre goût.

La mitsuba est également délicieuse dans le sukiyaki, un plat japonais composé de bœuf et de légumes dans un seul pot.

Hachez et faites cuire la racine ou mangez-la crue en tranches. Elle est délicieuse râpée et utilisée dans les salades ou comme garniture de sandwich.

Les graines ont un goût fantastique lorsqu’elles sont moulues et utilisées comme épices. Elles ont un goût similaire à celui des feuilles, mais un peu plus fort.

Si vous pincez les fleurs pour les empêcher de monter en graines, jetez-les sur votre salade ou mettez-les simplement dans votre bouche. Elles aussi ont le goût des feuilles et des tiges.

Guide de référence rapide sur la culture

Type de plante : Herbe vivace Tolérance : Sol argileux Indigène à : Entretien de l’Asie de l’Est : Faible rusticité (zone USDA) : Type de sol 4a-9a : Saison riche, loameux : Printemps, automne pH du sol : 6,0-7,5 Exposition : Plein soleil à pleine ombre Drainage du sol : Temps de drainage jusqu’à maturité : 60 jours Attire : Les fleurs attirent les abeilles Espacement : 6-9 pouces Plantation d’accompagnement : Cerfeuil, coriandre, pulmonaire, cicely, violettes Profondeur de plantation : 1/4 pouce (graines) Éviter de planter avec : Romarin, sauge Hauteur : 3 pieds Famille : Apiaceae Étendue : 2 pieds Genre : Cryptotaenia Besoins en eau : Espèces élevées : Japonica Ravageurs &amp ; Maladies : Limaces et escargots ; mildiou

Faites de la Mitsuba une partie de votre jardin de légumes

La mitsuba n’est-elle pas merveilleuse ? Elle n’est pas exigeante, n’est pas constamment en proie aux parasites et aux maladies, et elle est infiniment polyvalente dans la cuisine.

Compte tenu de ses qualités, je pense que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il devienne aussi courant que le persil et la coriandre dans les jardins des particuliers à travers les États-Unis.

A close up horizontal image of a patch of Cryptotaenia japonica aka mitsuba growing in a shady location in the garden with a concrete fence in the background.

Une fois que vous aurez cueilli votre premier lot de fleurs d’honneur japonaises, revenez ici et racontez-nous votre expérience. Avez-vous rencontré des problèmes ? Des conseils pour utiliser ce qui sera, j’en suis sûr, une récolte robuste ?

Ce guide vous a-t-il donné l’impression d’être prêt à aborder le monde de la mitsuba ? Si c’est le cas, vous pouvez consulter d’autres guides sur la culture des ombellifères suivant :

Comment planter et cultiver l’aneth
Comment grandir et prendre soin d’Angelica
Cultiver la vigne : Une herbe rare aux multiples usages
0parts

Facebook

Twitter

Intérêt

Demandez aux experts, LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Voir nos TOS pour plus de détails. Photos des produits via Arbico Organics, Kitazawa Seed Company et SYITCUN Store. Photos non créditées : Shutterstock.

Le poste Comment cultiver la Mitsuba est apparue pour la première fois le Le chemin du jardinier.

Cet article a été rédigé par Kristine Lofgren et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.