Menu Fermer

Sculpture d’origami dans les jardins culinaires et d’aventure du jardin botanique de San Antonio

10 décembre 2020

La troisième partie de ma récente visite à Jardin botanique de San Antonio pour voir le Exposition Origami in the Garden par l’artiste de Santa Fe Kevin Box nous emmène à travers les jardins relativement nouveaux de Culinary and Family Adventure. Deux arbres de Noël festifs m’ont accueilli juste à l’entrée.

Jardin culinaire de la Fondation Zachry

Il y a une semaine, juste avant le premier gel attendu, le jardin culinaire était encore vert et productif. Le lit incurvé au premier plan, avec des papyrus et des canons jaunes qui surgissent, est un jardin de hirondelles en contrebas.

Un canna jaune ensoleillé qui pousse dans la rigole rappelle l’été.

La paix volante

Une grande sculpture de grue en origami, Flying Peace, semble s’envoler à travers le jardin.

Où va toute la nourriture récoltée ? Un signe indique qu’une bonne partie est donnée aux efforts de lutte contre la faim.

Dans le pavillon de la cuisine, un joyeux petit arbre de Noël ajoute une couleur festive.

Jardin d’exposition de la famille Mays

Les gros agaves et les salves colorées du Mays Display Garden font toujours impression à la sortie du jardin culinaire.

Qui a vu qui ?

Une autre sculpture en origami apparaît le long du chemin, Who Saw Who ? Il s’agit en fait de deux parties, avec un rapace perché au sommet d’un pilier de pierre et, hors cadre à gauche, une petite souris argentée sur un rocher. Je vois des enfants qui apprécient la découverte de la petite souris.

Jardin d’aventures familiales

Le Family Adventure Garden est l’un de mes espaces préférés au SABG. Vous y entrez par un tunnel en treillis de vigne à papillons, avec des parterres de plantes indigènes audacieuses du Texas tout autour.

Une haie de figuiers de Barbarie saine et heureuse

La bette à carde est une surprise amusante dans une jardinière en terre cuite, avec des figues de barbarie et de la salvia en masse derrière elle.

J’admire toujours cette fontaine et ce bassin rond, bien que l’abreuvoir en acier n’ait pas fonctionné cette fois-ci.

Un toit vert en figuier de Barbarie surplombe les toilettes, avec deux des maisons de verre du conservatoire qui dominent l’arrière-plan.

Je suis un peu ébloui par le design de ce pavillon d’ombre.

Un toit ombragé, un grand ventilateur et des guirlandes lumineuses – que vous faut-il de plus au Texas ? Peut-être une margarita glacée.

L’un des bacs à sable est ombragé par une construction en poteaux de cèdre qui me rappelle les os de dinosaures.

Cette falaise calcaire et ce ruisseau artificiels m’ont impressionné lorsque j’ai visité pour la première fois le Jardin d’aventure familial en 2018Cliquez pour voir le plan d’eau en fonctionnement. À cette époque de l’année, le ruisseau de jeu est hélas fermé, sans doute pour que les parents n’aient pas à craindre que leurs enfants ne soient mouillés et aient froid. Mais j’aimerais que le ruisseau soit toujours en marche, car le jardin a beaucoup moins de sens sans lui. (Le ruisseau du jardin familial du Wildflower Center fonctionne toujours).

Au sommet d’un belvédère, cette tonnelle en forme de tornade vous attire pour vous asseoir sur un banc et profiter de la vue sur les jardins environnants.

Je pense toujours au figuier de Barbarie comme l’un de nos arbustes à feuilles persistantes indigènes.

En voici une autre que j’aime : l’agarita (Mahonia trifoliolata). Normalement, ses feuilles ressemblant à du houx sont d’un vert glauque. Mais j’en ai vu deux dans ce jardin qui étaient presque bleues poudrées. En voici une typique (à gauche) à côté d’une bleue poudre. Plutôt frappant, non ?

Je veux une de ces agaritas bleu-poudre ! Où puis-je en trouver une, mes amis ?

Déroulement de l’étoile

L’Étoile qui se déploie de Kevin Box est un autoportrait, de façon intéressante, et il a un emplacement particulièrement charmant au milieu d’herbes rouillées et de feuilles de sycomore argentées.

Il y avait beaucoup d’autres sculptures en origami, sans parler d’autres zones de jardin à explorer, mais cela conclut cette visite du SABG. Je vous laisse avec l’image d’une porte que je convoitais en sortant – un motif floral abstrait en acier rouillé soutenu par une grille en maille. Un tel design, à plus petite échelle, ne serait-il pas fabuleux pour une porte de jardin résidentiel ? Dans mon jardin ? Le Père Noël ?

J’espère que vous avez apprécié la visite ! Pour un retour sur La deuxième partie est consacrée à l’exploration des conservatoires tropicaux, du jardin japonais et d’autres sculptures en origamiPour plus d’informations, cliquez ici.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez faire défiler la page jusqu’à la fin de ce billet pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter le site Digging et trouvez la boîte de commentaires à la fin de chaque message.

_______________________

Creuser plus profondément : Nouvelles et événements à venir

Inscrivez-vous à la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Envie d’en savoir plus sur l’art des jardins ? Quelques fois par an, j’organise une série de conférences avec des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirants. Ces conférences se tiennent à Austin et sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors inscrivez-vous sur la liste de diffusion de Garden Spark pour être averti à l’avance. Il suffit de s’inscrire sur cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2020 par Pam Penick pour Creuser. Toute reproduction non autorisée est interdite.

Le poste Sculpture d’origami dans les jardins culinaires et d’aventure du jardin botanique de San Antonio est apparue pour la première fois le Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.