Menu Fermer

Quelle est la principale source de vitamine D d’origine végétale ?

Quelqu’un vous a-t-il déjà dit de sortir pour prendre votre vitamine D ? Ce nutriment est parfois appelé la vitamine du soleil, car nous pouvons en fait l’obtenir à partir de la lumière du soleil.

En plus de s’approvisionner en ce nutriment essentiel par l’exposition au soleil, on le trouve dans plusieurs sources alimentaires, dont une source végétale que l’on peut cultiver chez soi.

A close up vertical image of logs growing shiitake mushrooms outdoors. To the center and bottom of the frame is green and white printed text.

Dans cet article, nous examinerons comment ce nutriment essentiel fonctionne dans notre corps, pourquoi il est important pour notre santé et comment augmenter notre consommation quotidienne.

Voici ce que nous allons couvrir :

Ce que vous apprendrez

Qu’est-ce que la vitamine D et comment fonctionne-t-elle ?
Comment cela aide nos corps
Sources alimentaires

Qu’est-ce que la vitamine D et comment fonctionne-t-elle ?

La vitamine D est l’une des vitamines liposolubles – de la même catégorie que les vitamines A, E et K. Aussi appelé calciférol, ce nutriment est stocké sous sa forme inactive dans nos cellules adipeuses jusqu’à ce qu’il soit nécessaire.

A horizontal image of a garden scene with a meadow and large trees and sunlight filtering through, casting shadows on the ground.

Lorsque ce moment arrive, il est mobilisé à partir des cellules adipeuses, et converti en calcidiol dans le foie. Le calcidiol est la principale forme qui circule dans l’organisme.

L’hormone parathyroïdienne déplace le calcidiol vers les reins où il est converti en calcitriol, la forme active qui est déplacée vers les organes qui en ont besoin.

Ces conversions à sa forme active permettent de l’utiliser par l’organisme.

L’apport alimentaire recommandé pour les personnes en bonne santé âgées de 1 à 70 ans est de 15 microgrammes, soit 600 UI par jour.

Une fois converti à sa forme active, il joue un rôle dans de nombreux processus importants. Il favorise l’absorption du calcium, contribuant ainsi à la construction et au remodelage de l’os.

Elle peut réduire l’inflammation. De plus, elle encourage la croissance cellulaire et le métabolisme du glucose, permettant aux hydrates de carbone que nous mangeons d’être convertis en énergie utilisable.

Comment cela aide nos corps

Des os solides sont essentiels, surtout lorsque nous vieillissons. En raison de sa relation étroite avec le calcium, la vitamine D peut contribuer à augmenter la densité minérale osseuse.

En d’autres termes, lorsqu’il est combiné au calcium, ce nutriment peut aider à prévenir ou à limiter l’étendue des dommages causés par l’ostéoporose.

Outre la santé des os, ses propriétés anti-inflammatoires ont conduit à spéculer sur le fait qu’il pourrait aider à prévenir certains types de cancer.

De nombreuses études, telles que cet essai randomisé et contrôlé par placeboont donné des résultats mitigés, de sorte qu’aucun conseil diététique définitif ne peut encore être donné.

De même, en raison de son rôle connu dans le métabolisme du glucose, des recherches ont été menées concernant la vitamine D et le développement du diabète de type 2.

Ni les études observationnelles ni les études cliniques n’ont encore pu prouver un lien entre les deux.

Cette méta-analyse de plusieurs études ont prouvé qu’il n’y avait pas de lien distinct entre l’apport en vitamine D via une supplémentation en D3 et la prévention du diabète.

Le maintien de niveaux adéquats de ce nutriment peut également avoir pour effet de réduire la pression artérielle.

La vitamine D intervient dans les processus nécessaires à l’augmentation et à la diminution de la pression sanguine, et études d’observation ont montré que des niveaux plus élevés peuvent être associés à un risque plus faible de maladies cardiovasculaires.

Sources alimentaires

Alors, où pouvez-vous trouver votre dose quotidienne de vitamine D pour maintenir des niveaux adéquats de ce nutriment essentiel et récolter ces bénéfices potentiels ?

Les sources alimentaires qui en contiennent le plus sont les poissons gras, les viandes et les jaunes d’œufs.

A top down horizontal image of various foods, salmon, eggs, milk, cheese, herbs, and mushrooms set on a white surface.

Malheureusement, ce n’est pas la meilleure nouvelle pour les végétaliens, car toutes ces sources naturelles sont d’origine animale.

Mais certains aliments transformés sont également enrichis en vitamine D pour aider à augmenter l’apport alimentaire.

Les aliments couramment enrichis comprennent le lait et les substituts du lait sans produits laitiers (comme le lait de soja et d’amande), les céréales pour le petit déjeuner et les jus.

Et maintenant, pour le moment que vous attendez, qu’en est-il de cette source végétale de vitamine D très convoitée que vous pouvez cultiver chez vous ?

La principale source de vitamine D que vous pouvez cultiver est – *rouleau s’il vous plaît* – les champignons !

A close up horizontal image of mushrooms on a wooden surface pictured on a soft focus background.

Comme les humains, les champignons synthétisent la vitamine D lorsqu’ils sont exposés à la lumière UV, avant et après la récolte.

Les champignons qui ont été exposés à la lumière UV peuvent être source abondante de vitamine Dselon le type de champignon et le niveau d’exposition aux UV. Les champignons peuvent être exposés à la lumière du soleil en les cultivant à l’extérieur ou en les plaçant au soleil après leur récolte.

La plupart des champignons achetés en magasin sont cultivés à l’intérieur, dans l’obscurité, et peuvent être exposés à la lumière du soleil pour augmenter leur quantité.

Selon le mycologue Paul StametsL’exposition des champignons shiitake à la lumière du soleil six heures par jour pendant deux jours peut faire passer la concentration de vitamine D de 2,5 microgrammes par 100 grammes à 1 150 microgrammes par 100 grammes.

La culture de vos propres champignons est un complément unique et passionnant à votre récolte à domicile, et il existe plusieurs façons de s’y prendre.

Kits de champignons fournissent un moyen simple de démarrer, et ils comprennent tout ce dont vous avez besoin pour produire une culture réussie en tant que débutant. Les kits d’intérieur ne poussent généralement pas bien dans les zones claires et ensoleillées, car ils ont tendance à se dessécher ou à ne pas se développer.

Paul Stamets recommande de prendre des champignons cultivés à l’intérieur et de les placer sur un plateau en plein soleil entre 10h et 16h pendant deux jours pour augmenter leur taux de vitamine D.

Vous pouvez également faire pousser des champignons dans votre jardin.

Bouchons de champignons shiitake

Si vous voulez commencer à cultiver vos propres champignons en plein air, vous pouvez trouver des champignons shiitake biologiques en mottes pour l’inoculation des bûches, disponible à partir de Naturegreen Park via Amazon.

Et pour toutes les informations dont vous avez besoin pour commencer, consultez notre guide de la culture des champignons en plein air.

Au-delà des sources végétales fortifiées et naturelles, si vous essayez d’obtenir votre dose quotidienne de soleil en passant du temps dans le jardin, veuillez ne viser qu’une exposition directe d’environ 15 minutes par jour, et n’oubliez pas de utiliser un écran solaire et porter des vêtements appropriés pour protéger votre peau!

Augmentez votre apport en vitamine D dès aujourd’hui

Que vous choisissiez de cultiver vos propres champignons, d’ajouter quelques jaunes d’œufs à vos repas chaque semaine ou de rechercher des aliments enrichis, il est important pour de nombreuses personnes d’augmenter leur apport en vitamine D afin de maintenir un niveau adéquat.

D’autant plus que les mois d’hiver plus sombres approchent et que la lumière du soleil est moins disponible dans de nombreuses régions, la recherche de sources de nourriture est une excellente option.

Avez-vous essayé de cultiver vos propres champignons ? Saviez-vous qu’ils étaient une source potentielle de vitamine D ? Faites-moi part de vos réflexions dans les commentaires ci-dessous.

Si vous souhaitez en savoir plus contenu de jardinage lié à la nutritionPour en savoir plus, consultez les articles suivants :

Quels légumes sont les meilleures sources de calcium ?
Quels sont les légumes à forte teneur en fer ?
Les meilleurs légumes cultivés à la maison et riches en vitamine A
0parts

Facebook

Twitter

Intérêt

Demandez aux experts, LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Voir nos TOS pour plus de détails. Photo du produit via le Parc Naturegreen. Photos non créditées : Shutterstock. Avec rédaction et montage supplémentaires par Allison Sidhu et Clare Groom.

Le contenu de cet article a été examiné et vérifié par un diététicien agréé à titre d’information uniquement. Cet article ne doit pas être interprété comme un conseil médical personnalisé ou professionnel. Gardener’s Path et Ask the Experts, LLC n’assument aucune responsabilité quant à l’utilisation ou à la mauvaise utilisation du matériel présenté ci-dessus. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de modifier votre régime alimentaire, ou d’utiliser des suppléments ou des médicaments fabriqués ou naturels.

Le poste Quelle est la principale source de vitamine D d’origine végétale ? est apparue pour la première fois le Le chemin du jardinier.

Cet article a été rédigé par Tori Vallana, RD, LDN et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.