Menu Fermer

Feuillage d’automne coloré au Wildflower Center, partie 1

17 novembre 2020

L’automne s’est rapidement abattu sur Austin cette année, puis s’est retiré pendant près d’un mois, avant de revenir en trombe et de provoquer une brève flambée de couleurs. Nous avions prévu de visiter Les érables perdus ce mois-ci dans l’espoir de voir les érables à grandes dents flamboyer de rouge et d’orange, mais nous avons manqué cette fenêtre parce que les réservations étaient si difficiles à obtenir.

Pourtant, j’ai eu mon lot de feuilles mortes la semaine dernière au Centre Lady Bird Johnson pour les fleurs sauvagesoù j’ai été accueillie par ces sumacs à feuilles de feu (Rhus lanceolata) qui couvent. Comme vous le verrez, j’ai également apprécié quelques érables à grandes dents en couleur, mais cela fera l’objet de la deuxième partie de mon billet.

En automne, le sumac à feuilles de feuillage est à la hauteur de son nom commun. Pour ceux qui ne connaissent pas le Wildflower Center, toutes les plantes cultivées ici sont originaires du Texas, et vous les verrez souvent pousser à l’état sauvage dans les ceintures vertes et les parcs d’État.

Un bosquet de sumacs près du parking offrait un spectacle lumineux.

Contrastant avec leur tronc gris pâle, les feuilles sont encore plus jolies.

Des agaves argentées se prélassent dans un doux lit d’herbe à plumes mexicaine fauve, sous les feuilles orangées d’un orme de cèdre.

L’aqueduc est festonné de feuilles rouges de vigne vierge. Des luminarias jalonnent déjà le chemin pour le spectacle des vacances Luminations.

Grimpereau de Virginie

Vue de la prairie entre les colonnes de l’aqueduc

De l’autre côté de la promenade, vous voyez une plus petite prairie avec une sculpture en pierre calcaire et en verre.

Dans la piscine à ressorts de la cour principale, quelque chose perché sur le rocher de guimauve fondu a attiré mon attention…

…une grenouille qui se cache. Je vous vois !

Une sculpture de tortue en écaille jacquard se trouve dans la cour de la Petite Maison, qui est très accueillante pour les enfants.

Les herbes brillent en automne, bien sûr, comme le Muhlenbergia capillaris et le Muhlenbergia lindheimeri.

On ne peut pas s’empêcher d’y traîner les doigts.

Des broussailles de fleurs de liatris fanées ornent une prairie d’herbes de muhly.

La tonnelle incurvée du jardin forestier…

…où des pommes de cheval, ressemblant à des cervelles, le fruit d’un oranger osageux (Maclura pomifera), jonchent le sol.

Les Dwaf palmettos (Sabal minor) bordent le bord humide du ruisseau.

Ah, un bassin de stockage dans les jardins à thème rappelle de bons souvenirs.

Grimpereau de Virginie traçant de fines artères de couleur sur un mur de calcaire

Une boule de neige jaunissante à feuilles de sycomore (Styrax platanifolius) se hisse au-dessus d’un muret.

Mais qu’est-ce que c’est ? Regardez cette couleur étonnante – dans un jardin boisé, rien de moins. J’ai cherché une étiquette de plante et je n’en ai pas trouvé.

Quelqu’un le sait ?

Le rêve d’un pointilliste

Un buckeye mexicain (Ungnadia speciosa) toujours accroché à des feuilles jaunissantes

Un autre palmier nain, avec des vaporisations de fruits noirs que les oiseaux et les mammifères adorent manger

Un chêne à gros fruits presque nu règne sur une haie de chardons d’Opossumhaw aux fruits rouges.

Partir, partir, presque partir

Ce buckeye mexicain a déjà perdu ses feuilles, mais il est facile à identifier grâce à des gousses de semences pendantes et brun foncé. Elles s’agitent quand on les secoue.

Couleur ardente des baies de houx (Ilex decidua) de l’opossumhaw

Les jaseurs du cèdre s’en régaleront cet hiver.

Ka-pow !

Dans une parcelle de la petite fleur de Gregg (Conoclinium greggii), une reine papillon a fait le tour…

…ajoutant une couleur d’automne qui lui est propre.

« Là où les fleurs s’épanouissent, l’espoir aussi », a déclaré la fondatrice Lady Bird Johnson. C’est vrai, mais le feuillage de l’automne est aussi une source de joie.

A suivre : Deuxième partie de ma visite au Wildflower Center, avec des érables à grandes dents dans leurs parures d’automne.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez faire défiler la page jusqu’à la fin de ce billet pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter le site Digging et trouvez la boîte de commentaires à la fin de chaque message.

_______________________

Creuser plus profondément : Nouvelles et événements à venir

Inscrivez-vous à la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Envie d’en savoir plus sur l’art des jardins ? Quelques fois par an, j’organise une série de conférences avec des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirants. Ces conférences se tiennent à Austin et sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors inscrivez-vous sur la liste de diffusion de Garden Spark pour être averti à l’avance. Il suffit de s’inscrire sur cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2020 par Pam Penick pour Creuser. Toute reproduction non autorisée est interdite.

Le poste Feuillage d’automne coloré au Wildflower Center, partie 1 est apparue pour la première fois le Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.