Menu Fermer

Comment propager les géraniums à partir de boutures de tiges

Les fleurs de géraniums sont les préférées des jardiniers amateurs, ajoutant de la couleur aux jardinières, aux bordures et aux parterres.

A vertical close up image of pink flowers growing in the garden pictured on a soft focus background. To the center and bottom of the frame is green and white printed text.

Il en existe trois types : les bec-grue rustique (Geranium spp.), le type lierre suspendu (Pelargonium peltatum), et le géranium de jardin (Pélargonium x hortorum).

Dans ce bref article, nous nous concentrons sur la façon de créer de nouvelles plantes en prélevant des boutures de tiges sur des plantes existantes.

Voici ce qui nous attend :

Ce que vous apprendrez

Préparation d’une coupe de tige
Enraciner les tiges dans l’eau
Enracinement dans le milieu de culture
Transplantation

Lisez ce qui suit pour savoir à quel point c’est facile.

Préparation d’une coupe de tige

Le meilleur moment pour effectuer une bouture est lorsque la plante a une poussée de croissance, et avant qu’elle ne produise des bourgeons, à n’importe quel moment de la saison de croissance.

Si vous faites pousser des géraniums de jardin en tant qu’annuelles, en prélevant des boutures à l’automne avant que les plantes ne se fanent, vous aurez de nouvelles plantes à planter au printemps.

Voici comment faire :

Choisissez une tige robuste avec des feuilles saines. Essayez d’éviter les nouvelles pousses fragiles et les tiges plus anciennes et plus ligneuses, ainsi que celles dont le feuillage est décoloré ou endommagé.

A close up horizontal image of two hands from the left of the frame holding scissors and taking a cutting from a plant, pictured on a light gray background.

Utilisez un sécateur propre et tranchant ou une lame fine pour trancher une tige.

Faites la coupe juste en dessous d’un nœud de la feuille et à une distance de 10 à 15 cm du bout de la tige.

A close up horizontal image of hand from the left of the frame holding up a stem cutting taken from a geranium plant on a gray background.

Coupez le feuillage inférieur, en laissant deux ou trois feuilles en haut, de manière à obtenir une tige nue de trois à quatre pouces. Enlevez les bourgeons de fleurs ou de feuilles, car ils pourraient détourner l’énergie de la formation des racines.

Enraciner les tiges dans l’eau

Placez la tige dans un verre ou un bocal propre et transparent de 10 à 15 cm de profondeur.

A close up horizontal image of a small plant growing in a glass of water set on a white surface with a tiled wall in the background.

Remplissez le bocal avec suffisamment d’eau pour couvrir la tige principale, mais pas assez pour toucher les feuilles.

Placer sur un rebord de fenêtre ensoleillé dans un endroit qui maintient une température moyenne de 65-75°F.

Changez l’eau quotidiennement pour la garder fraîche. Au bout de quatre semaines environ, vous devriez voir des racines se développer au bas de la tige.

Enracinement dans le milieu de culture

Une autre méthode consiste à utiliser un milieu d’empotage stérile au lieu de l’eau.

Choisissez un récipient propre avec de bons trous de drainage d’une profondeur de quatre à six pouces.

A close up horizontal image of hands demonstrating how to plant stem cuttings in small plastic pots.

Remplissez le récipient avec du milieu d’empotage, jusqu’à environ un demi-pouce sous le bord. Si vous le souhaitez, vous pouvez tremper l’extrémité coupée de la tige dans de la poudre d’hormone d’enracinement.

Faites un trou et placez la tige dans le terreau, en l’enfonçant suffisamment pour couvrir tous les endroits où les feuilles ont été enlevées, car des racines se formeront à partir de ces nœuds de feuilles.

Raffermir le milieu de rempotage autour de la tige pour l’ancrer fermement.

Arrosez abondamment et placez-les dans un endroit où la température moyenne est de 65-75°F et où la lumière du soleil est intense. Vous pouvez utiliser un tapis chauffant et faire pousser de la lumière si vous le souhaitez.

Gardez le milieu de culture légèrement humide, mais ne le laissez jamais devenir détrempé ou se dessécher complètement.

Certaines personnes aiment créer une mini-serre pour une bouture en plaçant un sac en plastique transparent sur le pot. C’est une façon intelligente de maintenir la température ambiante et l’humidité requises.

Si vous choisissez cette méthode, veillez à ne pas sceller le sac ni à exposer la plante à la lumière directe du soleil, sous peine de la faire surchauffer.

Transplantation

Lorsque vous verrez les racines à travers le récipient transparent ou les nouvelles pousses sur les tiges qui poussent dans le milieu de culture, vous saurez que vos boutures sont florissantes.

A close up horizontal image of two hands holding plastic pots with newly propagated stems on a white surface.

Lorsque les racines mesurent un ou deux pouces de long, ou que vous voyez de nouvelles pousses foliaires dans vos boutures en pot, vous pouvez commencer le processus d’acclimatation à l’extérieur, un processus appelé durcissement.

Si vous avez pris vos boutures en automne, veillez à attendre que tout risque de gel soit passé.

Mettez les plantes dehors quelques heures chaque jour pendant une semaine. Placez-les d’abord dans un endroit abrité, puis progressivement en plein air. Sautez les jours où le temps est mauvais.

À la fin de la semaine, il est temps de compléter le processus de propagation en plantant vos boutures enracinées et germées dans le jardin.

Géraniums en abondance

Pour ceux d’entre nous qui vivent dans le Nord-Est, comme moi, il est économique de prélever des boutures de plantes que nous ne pouvons cultiver que sous forme d’annuelles, grâce à nos températures hivernales glaciales.

Et c’est vraiment amusant d’avoir une pépinière à l’intérieur alors que le sol à l’extérieur est gelé.

A close up horizontal image showing new growth forming on a geranium cutting planted in a small glass jar pictured in light filtered sunshine.

Essayez la propagation du géranium, et ne soyez pas surpris de ne pas trouver assez d’endroits ensoleillés pour tous vos petits bébés plantes !

Avez-vous essayé de prélever des boutures de vos géraniums ? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

Si vous pensez que vous aimeriez vous essayer à propagation des plantesSi vous avez déjà lu ces articles, vous apprécierez la suite :

Comment cultiver la lavande à partir de boutures
Propager les succulents en 5 étapes faciles
Dans les cuves de clonage : Propagation facile des violettes africaines
4partsFacebookTwitterIntérêt4

Demandez aux experts, LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Voir nos TOS pour plus de détails. Photos non créditées : Shutterstock.

Le poste Comment propager les géraniums à partir de boutures de tiges est apparue pour la première fois le Le chemin du jardinier.

Cet article a été rédigé par Nan Schiller et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.