Menu Fermer

Qu’est-ce qui fait craquer ou pourrir les navets ?

C’est déchirant quand vos plants de navets semblent parfaitement sains en surface, mais que sous terre, quelque chose de sinistre se produit.

Vous avez en tête l’image des racines parfaites que vous vous apprêtez à déterrer, après toutes ces semaines de travail et d’attente. Vous pouvez déjà imaginer l’arôme de terre lorsque vous sortez les légumes rôtis du four…

A close up vertical image of gloved hands pulling a turnip root out of the ground pictured on a soft focus background. To the center and bottom of the frame is green and white printed text.

Mais quand vous sortez votre prix du sol, les choses sont fendues ou pourrissent !

Qu’est-ce qui a mal tourné ?

Les navets peuvent se fendre, se fendre ou pourrir pour de nombreuses raisons, allant de la maladie à des problèmes d’irrigation ou de nutrition.

Dans certains cas, si vous avez de la chance, vous remarquerez en surface des signes indiquant que quelque chose ne va pas et vous pourrez prendre des mesures pour y remédier avant la récolte.

D’autres fois, tout paraîtra bien quand vous regarderez les feuilles et les tiges, et vous ne saurez pas que de mauvaises choses se passent sous terre avant qu’il ne soit trop tard.

Ce guide vous permettra de savoir ce qu’il faut rechercher et comment prévenir de nombreux problèmes potentiels qui peuvent nuire à votre culture.

Voici ce que nous allons aborder :

Ce que vous apprendrez

Un petit tutoriel sur les navets
Pourquoi vos navets craquent
Maladie
L'anthracnose
Pourriture molle bactérienne
Pourriture noire
Le mildiou

Maladies physiologiques et autres problèmes
Coeur brun/Coeur creux
Chaleur excessive
Les problèmes de l’eau

Un petit tutoriel sur les navets

Avant de nous lancer, gardez ceci à l’esprit :

Si vous gardez vos plantes régulièrement arrosées, assurez-vous qu’elles ont une circulation d’air adéquate et observez de bonnes pratiques de jardinage comme l’analyse de votre sol et la rotation des cultures, cela permettra d’éviter tous les problèmes dont nous allons parler.

A close up horizontal image of two hands from the top of the frame wearing gloves, harvesting mature turnips from the ground.

Qu’est-ce qui motive les jardiniers responsables ?

Si vous n’avez pas lu notre guide pour la culture des navetsC’est un excellent moment pour le vérifier.

Voici un rapide aperçu des bases :

Les navets, Brassica rapa subsp. rapa, sont adaptés à la culture dans les jardins de Zones de rusticité de l’USDA 2-9. Ils préfèrent le temps frais, c’est pourquoi ils sont généralement cultivés au printemps ou à l’automne, ou comme culture d’hiver dans les régions plus chaudes.

Ces cultures racines ont besoin d’un sol bien drainé, meuble et riche en nutriments pour prospérer. Elles ont également besoin d’une humidité constante et régulière.

Si vous laissez vos navets dans le sol trop longtemps, vous les exposez à divers risques qui pourraient entraîner des fissures, alors tirez-les dès qu’ils sont prêts.

La période des récoltes varie en fonction de la variété que vous cultivez, mais la plupart des cultivars arrivent à maturité en 30 à 60 jours.

Vérifiez votre paquet de semences et faire une note dans votre journal de jardinage de la date de récolte prévue.

Pourquoi vos navets craquent

Tout d’abord, nous couvrirons les différentes maladies qui peuvent causer des problèmes avec votre récolte.

Ensuite, nous aborderons les conditions environnementales et les pratiques de jardinage inappropriées qui peuvent causer des problèmes physiologiques dans votre culture comme le fendillement, la fissuration et la pourriture.

Maladie

Plusieurs maladies peuvent faire craquer et pourrir votre récolte de navets.

Qu’elle soit fongique ou bactérienne, ou causée par des moisissures aquatiques, la prévention est votre meilleur atout pour éviter ces problèmes dans votre jardin potager.

Vous pouvez en savoir plus sur le les maladies courantes qui affectent les cultures de navets dans ce guide.

L'anthracnose

L’anthracnose est une maladie causée par le champignon Colletotrichum higginsianum. La bonne nouvelle est que vous pouvez généralement voir la maladie progresser sur les feuilles de vos plants de navets avant qu’elle ne cause des dommages aux racines.

Elle apparaît d’abord sous la forme de petites lésions circulaires sur le feuillage qui paraissent sèches et brunes. Plus tard, des lésions similaires commencent à se former sous terre, sur les racines également.

Lorsque vous les arrachez, les racines présentent des zones sèches et enfoncées qui sont décolorées et fissurées.

A close up horizontal image of a leaf suffering from Anthracnose which can cause root crops to split and rot.

Cette maladie se propage par temps chaud et humide, ce qui la rend généralement plus problématique pour les producteurs de printemps, ou au début de la saison de plantation d’automne. Elle peut se propager par les semences infectées, les mauvaises herbes et les débris de jardin.

Pour prévenir cette maladie, assurez-vous d’acheter des semences exemptes de maladie auprès d’une source réputée, n’arrosez qu’à la base des plantes et gardez le jardin exempt de mauvaises herbes et de débris végétaux.

Un espacement adéquat contribue également à la prévention. Si nécessaire, coupez une partie des feuilles de chaque plante pour améliorer la circulation de l’air.

Il n’est pas nécessaire de prendre beaucoup, juste quelques-uns pour qu’ils ne soient pas surpeuplés. Ne vous inquiétez pas, un peu de taille n’aura pas d’impact sur votre récolte, et les feuilles de navet sont délicieuses et nutritives!

A close up vertical image of a spray bottle of Bonide Copper Fungicide to treat Anthracnose on plants.

Fongicide de cuivre Bonide

Si vous attrapez une infection rapidement, vous pouvez traiter l’anthracnose avec un fongicide à base de cuivre comme celui de Bonide, qui que vous pouvez trouver chez Arbico Organics.

Pulvérisez les feuilles de la plante chaque semaine jusqu’à la récolte.

Ne pulvérisez pas la veille de la récolte si vous avez l’intention de manger les feuilles, et ne mélangez jamais les fongicides à base de cuivre avec d’autres produits.

Pourriture molle bactérienne

La pourriture molle bactérienne est causée par la bactérie Pectobacterium carotovorum subsp. carotovorum.

S’il infecte les racines, il provoquera la formation de taches pâteuses et aqueuses sur vos cultures, les rendant ainsi non comestibles. Beurk !

A close up horizontal image of a harvested turnip that is suffering from bacterial soft rot set on a wooden surface.

Comment savoir si vos navets sont infectés par la pourriture molle ? Vous remarquerez que les feuilles et les tiges commencent à paraître imbibées d’eau et à devenir molles, et que les taches de pourriture sentent généralement mauvais.

Dois-je être un peu plus précis ? Il n’est pas surprenant que le feuillage sente les légumes pourris que vous avez laissés dans le coin arrière de votre réfrigérateur pendant trop longtemps.

La bactérie peut survivre dans le sol et sur les débris végétaux, ce qui rend difficile la lutte contre cette maladie une fois qu’elle s’est installée, et il n’existe aucun traitement efficace.

Pour éviter une récurrence dans les cultures futures, maintenez une bonne circulation de l’air en espacant les graines ou les transplants comme recommandé, et en taillant une partie du feuillage selon les besoins, comme décrit ci-dessus.

Irriguer au niveau du sol plutôt que de saupoudrer le feuillage, et nettoyez vos outils avec un mélange 1:10 d’eau de javel et d’eau entre chaque utilisation.

Si vous remarquez des symptômes de cette maladie, arrachez les plantes et détruisez-les. Ne plantez rien dans la famille Brassica dans ce domaine depuis au moins trois ans.

Pourriture noire

La pourriture noire est une maladie grave causée par la bactérie Xanthomonas campestris subsp. campestris. Si le nom seul ne vous fait pas peur, attendez : il y a plus.

La pourriture noire se propage incroyablement facilement, et les bactéries qui en sont la cause peuvent survivre pendant des années sur du matériel végétal enterré. Lorsque vous vous rendez compte que vos plantes en sont atteintes, elles peuvent déjà être grillées.

Si vos plantes sont infectées, comme le nom l’indique, cette maladie peut faire pourrir vos navets sous terre, et vous ne pourrez plus profiter des fruits de votre travail.

Pour savoir comment identifier, prévenir et traiter ce problème, consultez notre guide complet sur la pourriture noire du navet.

Le mildiou

Le mildiou aime le type de conditions environnementales qui sont courantes dans de nombreuses régions à l’automne, qui se trouve également être un moment idéal pour faire pousser des navets.

Lorsque le taux d’humidité est élevé et que le temps est frais, c’est là que Peronspora parastica, la moisissure aquatique ou oomycète qui cause cette maladie, peut s’installer.

A close up horizontal image of a leaf suffering from downy mildew, a disease that can cause root vegetables to crack.

Les symptômes commencent généralement sur les feuilles inférieures, où vous verrez des taches jaunes qui peuvent devenir brunes et s’étendre. Plus tard, vous observerez des tapis de moisissure blancs « duveteux » sur le feuillage. Les feuilles touchées finissent par se flétrir et dépérir.

Dans les cas graves, la maladie peut s’étendre à la couronne et infecter les racines, ce qui les fait brunir ou noircir et développer des fissures.

Parfois, vous pouvez même ne pas remarquer que votre récolte est infectée jusqu’à ce que les racines se détériorent pendant le stockage.

D’un autre côté, il est relativement facile de traiter cette maladie.

Comme vous pouvez voir les symptômes à la surface du sol, à condition de prodiguer des soins attentifs à vos cultures, vous pourrez peut-être étouffer cette maladie dans l’œuf avant qu’elle n’évolue au point de faire craquer vos racines.

Les méthodes de prévention consistent à garder votre jardin exempt de mauvaises herbes et à arroser au niveau du sol plutôt qu’en hauteur. Vous pouvez également pulvériser les plantes avec un mélange 50/50 de lait et d’eau si les conditions météorologiques que ce pathogène préfère sont prévues.

Bonide Fung-onil

Si vous repérez des symptômes, agissez rapidement, avant qu’ils ne s’étendent aux racines. Bonide Fung-onil est une bonne option de pulvérisation foliaire, et vous pouvez le trouver sur Amazon.

Planter vos navets au printemps et éviter complètement l’automne, si cette option vous est offerte, peut également vous aider à ne pas avoir à vous soucier du problème du mildiou.

Vous pouvez en savoir plus sur comment identifier et traiter le mildiou dans ce guide.

Maladies physiologiques et autres problèmes

Certains problèmes qui peuvent entraîner des difficultés lors de votre récolte ne sont pas causés par des bactéries, des champignons ou des oomycètes.

Ce sont plutôt les conditions du sol, les intempéries ou les mauvaises pratiques de jardinage qui peuvent être en cause.

Coeur brun/Coeur creux

Une carence en bore n’est pas aussi courante dans le jardin que d’autres problèmes que vous pourriez rencontrer, mais si votre sol est trop acide ou alcalin, sableux avec des amendements insuffisants de matière organique, ou trop sec, cela peut être la cause.

Si le feuillage au-dessus du sol semble souvent sain, il peut parfois être rabougri ou épais, ou les feuilles peuvent jaunir ou apparaître autrement décolorées.

A close up horizontal image of a plant suffering from a boron deficiency.

Dans ce cas, la fissuration et la pourriture se produisent généralement de façon interne, et cet état est également connu sous le nom de cœur creux. Vous ne le remarquerez probablement qu’après avoir remonté vos navets et commencé à les préparer dans la cuisine.

Une autre manifestation des symptômes de ce trouble physiologique – connu sous le nom de « cœur brun » – peut amener les racines à développer des taches fermes et imbibées d’eau qui finissent par se fendre, et les racines peuvent devenir brunes et pulpeuses, ou elles peuvent être creuses à l’intérieur.

Les racines peuvent encore être consommées si vous êtes capable de couper les parties endommagées après la récolte, mais elles ne se conservent pas bien.

Il est toujours bon de tester votre sol avant de planter, à titre préventif. Croyez-moi, cela permet d’éviter toutes sortes de problèmes.

Si les résultats d’un test indiquent que votre sol est déficient en bore, vous pouvez ajouter du Borax au sol avant la plantation.

Également connu sous le nom de borate de sodium, le borax est disponible sur Amazon.

Mélangez une cuillère à soupe de Borax avec un gallon d’eau et répartissez une once sur chaque pied carré de la surface du sol.

Bien que certains jardiniers puissent recommander de compléter la zone de plantation avec du Borax dès les premiers signes de symptômes (si vous en remarquez avant la récolte), cette carence en nutriments est similaire à pourriture apicale des tomatesIl est recommandé de prévenir les carences en calcium qui endommagent les fruits en amendant le sol au préalable, et de prendre des compléments plus tard, ce qui ne permettra probablement pas de sauver votre récolte.

N’oubliez pas qu’une carence en bore va souvent de pair avec un excès d’azote. Le bore peut être rendu moins disponible pour les plantes lorsque les niveaux de macronutriments dans le sol sont déséquilibrés.

Chaleur excessive

Certains peuvent l’aimer chaud, mais pas les navets. Si la température de l’air commence à grimper au-dessus de 75°F, vous courez le risque de récolter des racines devenues ligneuses et fissurées.

Si le temps chaud peut entraîner un retard de croissance et une texture ligneuse des racines, il peut aussi les faire pousser exceptionnellement vite, ce qui peut provoquer des fissures.

A close up horizontal image of a turnip plant growing in the garden in bright filtered sunshine pictured on a soft focus background.

Au-delà des conditions météorologiques, le fait de ne pas prendre en compte les besoins de vos cultures peut entraîner des fissures.

Après une vague de chaleur, les racines peuvent s’enfoncer trop rapidement dans l’eau et se fissurer ou se fendre (voir la section sur les problèmes d’eau ci-dessous).

Il n’y a pas grand-chose à faire pour contrôler le temps. Mais vous pouvez protéger vos plantes et fournir une irrigation supplémentaire.

Si vous avez une brève période de chaleur, essayez de mettre une toile d’ombrage sur vos plantes pour faire baisser un peu la température. Paillage autour de vos plantes peut également contribuer à les protéger de la chaleur et à retenir l’humidité dans le sol.

Un arrosage profond et régulier est la clé d’une culture racinaire saine. N’attendez pas que le sol soit complètement sec pour arroser, et surveillez les prévisions météorologiques afin de pouvoir anticiper les besoins de vos plantes.

Si vous plantez votre culture à l’automne et que vous rencontrez régulièrement des températures plus élevées que prévu en début de saison, essayez démarrer vos plantes à l’intérieur l’année prochaine, et attendre pour les transplanter à l’extérieur que l’été ait officiellement chanté son dernier hourra.

En tant que culture racinaire, la transplantation de navets n’est pas idéale. Mais les racines ligneuses et fissurées ne le sont pas non plus.

Il vaut peut-être la peine de prendre le risque de les transplanter sous forme de semis plutôt que de planter les graines directement dans le sol.

Pour faciliter la transition, plantez les semis à l’intérieur dans des pots de tourbe et faites-les durcir pendant au moins une semaine avant de les transplanter dans le jardin, directement dans leurs conteneurs biodégradables.

Les problèmes de l’eau

C’est, de loin, la raison la plus courante pour les racines fissurées.

Tout comme ils peuvent subir des dommages s’ils sont trop chauds et secs, si les plants de navets reçoivent un brusque afflux d’eau à la suite d’une pluie au printemps ou d’une forte tempête en automne, ils risquent d’absorber cette eau trop rapidement, ce qui peut entraîner des fissures.

A close up horizontal image of a small plant in a heavy rainfall.

Ce n’est pas un problème si vos plantes ont été arrosées uniformément et qu’elles sont ensuite frappées par une pluie battante. Mais si vos navets ont subi une période de sécheresse et qu’ils sont soudainement inondés, ils risquent de se fissurer.

La meilleure pratique consiste à garder vos navets humides mais non gorgés d’eau, et à éviter de laisser le sol se dessécher. Ils ont besoin d’une eau régulière et constante, et le sol doit toujours ressembler à une éponge bien essoufflée.

Tout n’est pas perdu !

Un navet fêlé n’est pas forcément immangeable. Faites preuve de discernement, mais si la racine a l’air bien, allez-y, creusez.

Cependant, si vous voyez de la moisissure ou de la pourriture, il est probablement préférable de le jeter.

La prochaine étape consiste à prendre une grande respiration et à ne pas se laisser décourager ! Les problèmes touchent tous les jardiniers de temps en temps. Vous travaillez avec des organismes vivants, et tout ne va pas toujours bien se passer.

Si vous avez rencontré des problèmes de racines fissurées, veuillez partager vos questions et histoires dans les commentaires ci-dessous. Nous aimerions savoir ce que vous avez découvert et ce qui a fonctionné pour vous !

Si vous voulez en savoir plus sur faire pousser des navets dans votre jardinPour en savoir plus, consultez les guides suivants :

Qu’est-ce qui mange mes navets ? Comment éradiquer les parasites du navet et du rutabaga
Comment empêcher les navets de se verrouiller et de monter en graine
Comment identifier et traiter la tache foliaire de l’Alternaria sur les navets
0partsFacebookTwitterIntérêt

Demandez aux experts, LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Voir nos TOS pour plus de détails. Photos de produits via Arbico Organics et Bonide. Photos non créditées : Shutterstock. Avec rédaction et montage supplémentaires par Clare Groom et Allison Sidhu.

Le poste Qu’est-ce qui fait craquer ou pourrir les navets ? est apparue pour la première fois le Le chemin du jardinier.

Cet article a été rédigé par Kristine Lofgren et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.