Menu Fermer

De l’eau, de l’eau partout dans le jardin sauvage de Cat

22 septembre 2020

Chaque fois que je rends visite à mon ami Chat JonesLe jardin de l’artiste est plus beau que la fois précédente. Au cours des 4 ou 5 dernières années, elle s’est occupée à faire son jardin du ranch Steinerqui surplombe une prairie de fleurs sauvages et un canyon boisé, en un lieu de retraite pour elle et sa famille et pour la faune qu’elle encourage. Elle a remarqué que les oiseaux qui viennent boire un verre ou se baigner préfèrent différents types d’eau – un bain d’oiseaux, la fontaine en céramique brune illustrée ci-dessus, des plats d’eau peu profonde, un bol en acier avec un nénuphar nain et un bassin de stockage – selon l’espèce.

Voici ce que dit Cat : « Le bain d’oiseau bleu est favorisé par les cardinaux et les phoebes de l’Est. La fontaine près du pont est la préférée des pinsons, avec les moqueurs et les tangaras d’été. Les mésanges, les mésanges et les cardinaux visitent les plats du côté nord de la maison. Les colombes visitent les réservoirs, tout comme les volées printanières d’ailes de cèdre et de rouges-gorges. Les merles et les jaseurs aiment aussi se rassembler autour de la base de la fontaine ».

Il est intéressant d’entendre à quel point les préférences des oiseaux en matière de caractéristiques aquatiques sont variées, et c’est aussi un argument convaincant pour en avoir plusieurs sortes.

Une fontaine haute, sombre et belle, en forme de pot, disparaît près du patio de Cat, au milieu d’arbustes et de plantes couvre-sol qui aiment l’ombre. En regardant au-delà, on voit son bassin de stockage ensoleillé, qui est tellement mieux que le mien ne l’a jamais été avec ses plantes d’étang aux feuilles luxuriantes. Chaque fois que j’ai besoin d’une réparation de l’étang de stockage, je viens ici.

Mais pour être honnête, je pense que cette vignette est encore plus belle, d’une manière plus silencieuse. La grande fontaine bouillonnante a un sommet en forme de cuvette qui permet aux oiseaux de s’y baigner. Elle est entourée de carex « Everillo » et de carex « Sparkler » aux couleurs vives et contrastées, que Cat utilise pour combler les lacunes, tout comme moi. Des hortensias à feuilles de chêne, des loropétales et un if en pot ajoutent des feuillages plus hauts le long de la jupe horizontale d’un pont surélevé.

Un érable japonais plumeux se tient comme un minuscule parasol au-dessus d’une piscine presque noire d’ajuga « Chocolate Chip » et d’un ruban argenté d’oreille d’agneau.

Le phlox rose se détache dans les tons de vert. Le long de l’avant du lit, des piquets surmontés d’isolants téléphoniques en verre servent de protection pour les tuyaux.

Sur le côté de la maison, la beauté américaine est chargée de baies magenta – pour l’instant, jusqu’à ce que les oiseaux moqueurs les trouvent.

Une soucoupe bleue sur une chaise de jardin contient de l’eau pour les oiseaux. Sous un tipi en cèdre, une figurine en céramique que Cat a fabriquée regarde à travers le jardin.

Contre une clôture d’intimité contemporaine, deux miroirs, un tuteur en métal et un pot d’Agave desmettiana ‘Variegata’ au sommet d’un rocher calcaire forment une jolie vignette.

Ce bloc de calcaire fait partie de la bordure d’un ruisseau sec et robuste qui canalise l’eau de l’allée de Cat vers le jardin latéral et au-delà de l’étang du réservoir. J’aurais aimé avoir une meilleure photo parce que c’est bien fait.

De larges dalles de calcaire offrent des endroits où se tenir à côté de l’étang pour s’occuper des plantes ou nourrir les poissons rouges. Les poissons viennent « courir » lorsque Cat apparaît.

L’une des raisons du succès de l’étang de Cat est la façon dont elle l’a intégré à des plantes plus grandes qui épousent la courbe arrière, faisant de l’étang un prolongement du lit de la bordure. Les colocasies presque noires de l’étang font écho aux feuilles d’aubergine de la « Princesse Caroline » pennisetum, et toutes deux contrastent avec les fleurs jaunes du thryallis doré. Les échos et les contrastes de couleur apparaissent dans l’étang sous la forme de plantes de plus en plus petites.

Sur sa table à manger d’extérieur, Cat expose un joli arrangement de boutures de loquat et de petits agaves de calmar, passés de mon jardin, dans un bol rond de style mexicain.

Une petite souris de bronze tient une seule tige de gomphrena rouge comme une offrande.

En passant par la cour latérale ensoleillée, je me suis arrêté pour admirer Pride of Barbados…

…et la vigne de cyprès à feuilles de fougère.

Le jardin qui s’étend devant le porche de Cat est une tapisserie de monticules de feuillage bas, de dérives de plantes vivaces fleuries et d’un ruisseau de pieds de cheval argentés. Parmi ses plantes à feuillage favorites pour cet espace de soleil matinal, on trouve l’if nain « Pringles » (je suis déterminée à trouver une place pour celui-ci moi-même) et le pittosporum « Cream de Mint ».

Les feuilles pourpres du manga « Macho Mocha » ajoutent une texture charnue au milieu des brins de carex de Berkeley et de l’herbe « Ruby Crystals ». Un autre élément aquatique de Cat, un bateau en acier niché derrière la mangrove, contient un nénuphar nain et des boules flottantes.

J’ai vu un bébé anole qui s’ensoleillait ici.

Une guêpe assoiffée s’est posée sur les plantes flottantes dans le bol en acier pour boire un verre.

Les lys d’Oxblood étaient encore en fleur lors de ma visite la semaine dernière. Ils sont jolis à côté des fleurs violettes de la verveine des champs (Verbena rigida). Le ruisseau du pied de cheval argenté serpente derrière.

La vigne de patate douce violette se promène sur un pittosporum vert citron de la « Crème de Menthe ».

Des anémones japonaises roses vont bientôt fleurir à côté de cet esprit de jardin celtique.

Même si elles sont en graines, les coneflowers ajoutent une texture intéressante au jardin, et les oiseaux adorent manger les graines.

Le ciste natif (Pavonia lasiopetala) ajoute une couleur rose oeillet du printemps à l’automne.

Marguerites lumineuses et gomphrena des « champs de fraises

Une autre anole mignonne. Vous n’aimez pas son eye-liner bleu ?

Un plant de crevettes orange reprend la couleur d’un pot d’agave rouille-orange.

Dans un endroit ensoleillé près de la rue, Cat fait pousser une plante que je n’avais jamais vue auparavant : la plante pyramidale, ou théier (Melochia tomentosa), originaire du sud du Texas et du sud de la Floride, puis du Mexique, des Antilles et du Brésil. Les jolies fleurs magenta sont maintenues le long des tiges dressées de cette plante de 2 à 3 pieds de long, apparentée à la mauve du globe. Cat a dit l’avoir trouvé à Pépinière de Barton Springs il y a environ un an, et elle a fleuri pendant le long et chaud été. Nous allons tous la chercher, n’est-ce pas ?

Je vous laisse avec la rose « Diana » de Sharon, dont les fleurs blanches brillent dans l’ombre. Je remercie Cat de m’avoir fait partager une fois de plus son magnifique jardin !

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez faire défiler la page jusqu’à la fin de ce billet pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter le site Digging et trouvez la boîte de commentaires à la fin de chaque message.

_______________________

Creuser plus profondément : Nouvelles et événements à venir

Inscrivez-vous à la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Envie d’en savoir plus sur l’art des jardins ? Quelques fois par an, j’organise une série de conférences avec des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirants. Ces conférences se tiennent à Austin et sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors inscrivez-vous sur la liste de diffusion de Garden Spark pour être averti à l’avance. Il suffit de s’inscrire sur cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2020 par Pam Penick pour Creuser. Toute reproduction non autorisée est interdite.

Le poste De l’eau, de l’eau partout dans le jardin sauvage de Cat est apparue pour la première fois le Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.