Menu Fermer

Des lis à sang de boeuf s’ébattent avec des agaves dans le jardin de Tom Ellison

10 septembre 2020

Il y a quelques jours, entre deux tempêtes de pluie, je suis retourné dans le jardin de Tom Ellison pour voir sa récolte de lis à sang de boeuf (Rhodophiala bifida). Les jardins d’Austin, surtout dans les vieux quartiers comme celui de Tom à Tarrytown, flambent de petits drapeaux rouges après les premières bonnes pluies de la fin de l’été. Bien que le spectacle des nénuphars ne dure qu’une semaine, c’est une bonne chose, d’autant plus qu’il annonce un temps plus frais et la refleuraison de nos jardins à l’automne.

Je suis le dernier a visité le jardin de Tom en mai 2014quand ses fleurs d’hémérocalles bien-aimées fleurissaient. Mais Tom a bien plus à faire que de simples hémérocalles. Lorsque vous vous approchez de son terrain d’angle, vous voyez un trio d’agaves « Green Goblet » parmi des rochers calcaires, avec des lis de sang de bœuf écarlates se déployant de chaque côté. Tom se remplit d’annuelles lorsque les lis sont hors saison.

Lorsque le soleil du matin a dégagé les arbres, les sangs-de-bœuf ont commencé à briller comme des lanternes chinoises. Derrière eux, la fougère diaphane prend aussi la lumière, tandis que les agaves d’un vert plus foncé se faufilent à côté.

Les tiges vertes du lis de bœuf sont nues lorsque les fleurs apparaissent, apparemment pendant la nuit. Lorsque les fleurs se fanent, d’étroites feuilles vertes apparaissent au niveau du sol. Elles restent en place tout l’hiver, absorbant la lumière du soleil pour que l’ampoule puisse stocker de l’énergie pour l’année suivante.

Après avoir admiré les lys, j’ai visité le reste du jardin avec Tom et sa femme, Pat. Le jardin de Tom, de style cottage, est illuminé par des fleurs colorées, à l’intérieur et à l’extérieur de la clôture en treillis qui entoure leur cour avant.

La grande ruellia se mêle aux thryallis dorés et aux salves rouges à l’extérieur de la clôture.

Des oreilles d’éléphant dans une marmite cuivrée semblent regarder à travers la clôture.

Lorsque vous franchissez le portail pour entrer dans le jardin de devant, un charmant panneau vous souhaite la bienvenue.

Les zinnias aussi.

Tom fait de l’art à partir d’objets trouvés, qu’il expose dans son jardin. The Arduous Journey est un tronc d’arbre tordu, dans les fissures duquel Tom a collé du gravier de pavage qu’il a ramassé dans la rue et qu’il a peint.

Un regard plus attentif

En regardant autour de moi, j’ai repéré un bol en terre cuite de cactus rouillé avec une vieille voiture jouet garée dedans.

Faisant écho à ces teintes orange rouillées, les grenades pendent de leur arbre comme des boules de Noël aux couleurs de l’automne.

Voici ma vignette préférée dans le jardin de Tom : un bain d’oiseaux en forme d’urne classique, en forme de grenouille, près de la porte d’entrée. Elle me charme à chaque fois, et maintenant il y a DEUX grenouilles là où il n’y en avait qu’une.

Ils représentent Pat (à gauche) et Tom (à droite). Ne sont-ils pas adorables ? Ils sont assis dans une piscine peu profonde avec des galets de plage mexicains, avec de l’ail de la société, du plumbago et des lis de sang de boeuf tout autour.

Des lys de pluie d’un rose plus foncé que d’habitude.

Mais la plus belle fleur du jardin de Tom, pour moi, c’est ce nénuphar tropical.

C’est magnifique !

Est-ce que mon propre étang me manque ? Pas vraiment. Le mien n’a jamais eu assez de soleil pour produire de nombreuses fleurs de nénuphars. Mais si jamais j’ai un endroit plus ensoleillé, qui sait !

L’eau coule littéralement à travers le jardin de Tom, qui abrite deux étangs et un ruisseau. Un héron de métal, avec des lis de sang de boeuf fleurissant à ses pieds, a attrapé un poisson.

Un lis de Canna et des herbes d’étang captent la lumière du matin.

Tom dit que ce dyckia vert argenté est résistant à l’hiver. Il est magnifique. J’aime la façon dont il brille dans son plat blanc, faisant écho aux étincelles qui sortent de l’étang.

Je sens un thème de grenouille. Ce mignon avec une expression wtf – 2020, amiright ? – tient une petite fougère.

Ce caladium rose pâle aux bords et veines vert gelée est le préféré de Pat et pousse près de la porte arrière.

L’Aspidistra, plante en fonte de la « Voie lactée », brille lorsque la lumière du soleil touche ses feuilles blanches mouchetées.

L’agave « Blue Glow » s’harmonise avec son pot bleu et un vase en céramique sur un piquet de clôture.

Le patio principal de Tom et Pat se trouve dans la cour latérale, en bordure d’un ruisseau qui coule entre deux étangs. Ici, Tom a créé un jardin de nains fantaisiste pour ses petits-enfants. De charmantes petites maisons faites de ferraille et d’objets trouvés sont nichées sous les plantes, et une voie ferrée traverse le village. Le train ne roulait pas pendant ma visite, mais je parie que les petits-enfants l’adorent.

Chaque gnome représente une personne particulière dans la famille élargie de Tom et Pat. Remarquez les salières et poivrières en céramique d’un conduit de cheminée au sommet de la maison blanche.

J’ai l’impression que ces deux-là sont Tom et Pat. Tom dit que les gnomes exploitent des mines de pierres précieuses et sont dans le commerce des bijoux, d’où les paillettes et l’or.

Les gnomes aiment décorer avec des boutons colorés et ornent l’homme arbre qui veille sur eux.

En nous dirigeant vers la petite cour, nous avons croisé une magnifique beauté américaine chargée de baies violettes.

Ici, d’autres œuvres de Tom sont exposées, notamment les clés de grand-père. Un buste de Lyndon Johnson, que j’ai pris à première vue pour Bill Murray, fixe les fougères d’un air pensif.

Un évier suspendu à la maison sur un cadre peint en vert contient un caladium rose et vert.

Et un grill Plymouth de 1949 orne un niveau encore plus élevé. Cela me rappelle un peu les yeux de grenouille, en fait.

Merci à Tom et Pat de partager à nouveau votre beau jardin avec moi ! Je suis particulièrement heureux de l’avoir vu pendant la floraison des lis à sang de boeuf.

Pour en savoir plus sur le jardin de Tom, voir ma tournée à partir de mai 2014 et regarder son apparition dans Central Texas Gardener en 2017.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez faire défiler la page jusqu’à la fin de ce billet pour en laisser un. Si vous lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter le site Digging et trouvez la boîte de commentaires à la fin de chaque message.

_______________________

Creuser plus profondément : Nouvelles et événements à venir

Inscrivez-vous à la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Envie d’en savoir plus sur l’art des jardins ? Quelques fois par an, j’organise une série de conférences avec des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirants. Ces conférences se tiennent à Austin et sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors inscrivez-vous sur la liste de diffusion de Garden Spark pour être averti à l’avance. Il suffit de s’inscrire sur cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel © 2020 par Pam Penick pour Creuser. Toute reproduction non autorisée est interdite.

Le poste Des lis à sang de boeuf s’ébattent avec des agaves dans le jardin de Tom Ellison est apparue pour la première fois le Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.