Menu Fermer

Des arbres et des rochers d’un autre monde au parc national de Joshua Tree

03 août 2020

Oh salut ! Let’s se replonge dans le voyage dans un parc national. Fin juin, nous avons quitté la côte centrale de la Californie pour rentrer à Austin en empruntant une route plus au sud que notre route d’origine.

Nous avons traversé Los Angeles &mdash, regrettant que la pandémie ait empêché toute visite à nos amis &mdash, et nous avons continué vers Palm Springs.

Palm Springs

Dans l’oasis désertique de Palm Springs, nous avons parcouru la ville à la découverte de l’architecture du milieu du siècle et des jardins du désert. Une visite de la maison et des jardins vaudrait la peine d’y retourner un jour ! Après un déjeuner pique-nique dans un parc local, nous avons poursuivi notre route vers Parc national de l’arbre de Joshua‘s à l’entrée ouest, à environ 30 miles.

Parc national de l’arbre de Joshua

Joshua Tree est situé à cheval sur deux déserts d’une beauté interdite en Californie, le Mojave et le Colorado, qui font partie du vaste désert de Sonoran. Le Colorado, situé dans la partie sud-est du parc, moins fréquentée, est un désert de faible altitude, avec des élévations inférieures à 3 000 pieds. Le Mojave, sur le côté nord-ouest, est un désert de haute altitude, avec des élévations entre 3 000 et 5 000 pieds.

Du côté de Mojave, on trouve l’arbre de Joshua, qui a l’air curieux, qui est&rsquo ; un arbre tout sauf un grand yucca &mdash au tronc, Yucca brevifolia pour être exact.

Et qui était Joshua ? Selon la légende, l’arbre de Josué a été nommé par les colons mormons, qui ont anthropomorphisé le yucca, voyant dans sa posture les bras levés du personnage biblique Josué.

Ils semblent vaguement avoir une forme humaine, avec de multiples bras et têtes &mdash ; peut-être plus étrangers qu’humains.

Les jeunes arbres de Joshua ressemblent à ceci : une colonne hérissée sans bras ramifiés. La ramification vient plus tard, après la floraison du yucca.

Tout comme l’arbre de Joshua, des blocs de granit massifs et des mini-montagnes parsèment le paysage comme s’ils venaient de l’espace. Mais E.T. ne les a pas apportés. Ces roches arrondies et fissurées, d’un rose pâle, se sont formées sous terre il y a des millions d’années, lorsque le magma est remonté vers la surface et a fini par se refroidir, se fissurer et se soulever. L’eau souterraine a poncé les bords rugueux, élargi les fissures et exposé les roches à la vue. Aujourd’hui, elles attirent les grimpeurs, les rochers et les slackliners du monde entier.

De nombreuses autres plantes constituent un support pour l’arbre de Joshua, comme le sarrasin de Californie.

J’adore cette plante, avec ses jolies fleurs à tête de bouton.

Le nolina de Parry’s (Nolina parryi) fleurissait dans tout le parc à la fin juin, son énorme épi en forme de queue de renard révélant son emplacement.

Le cholla de l’ourson est apparu ici et là, mais nous’avons vite vu 10 terrifiants acres de ce virus au Jardin des cactus du Cholla (photos ci-dessous). Pourquoi terrifiant ? Ses “branches cylindriques,&rdquo ; qui ont l’air presque câlines quand la lumière attrape les épines blondes, se détachent facilement si vous les effleurez (ou en prenez une sur votre chaussure) et incrustent leurs épines barbelées dans votre peau. Regardez cette vidéo pour voir à quel point il est amusant de voir un tampon de cholla s’attacher à la jambe nue de quelqu’un’un (sachez qu’il y a des jurons compréhensibles).

Un arbre de Joshua ondulant fait écho aux formes rondes des rochers.

Étonnamment, en plein été, il faisait’t incroyablement chaud le jour de notre visite. Je me souviens que c’était au milieu des années 80. Nous avons donc pu explorer un ou deux petits sentiers, même si nous avons surtout pu admirer les vues depuis les coulisses en cours de route.

Nous avons repéré une queue de cheval du désert qui se reposait à l’ombre.

Et vue après vue comme ça.

Lorsque le soleil a glissé dans le ciel, la lumière s’est améliorée, illuminant des plantes à texture fine et jetant une lueur chaude sur les rochers.

Plus de cholla &mdash ; pas le genre ours en peluche &mdash ; avec des arbres de Joshua et les montagnes du Petit San Bernardino au loin. Ou s’agit-il des montagnes Hexie ? Les deux chaînes traversent le parc.

Vue des clés

Un trajet de 20 minutes nous a conduit jusqu’à Keys View, le point le plus haut du parc, à 5 185 pieds.

D’ici, vous pouvez voir la vallée de Coachella, la mer de Salton et même la faille de San Andreas.

Une vue de haut peut’tre comparée à la vue de près de ce mauvais garçon ! Regardez la monstrueusement grande fleur d’un nolina de Parry’s. J’ai demandé à David, qui mesure 1,80 m, de poser à côté de la fleur pour la mettre à l’échelle.

Selon des sources en ligne, les fleurs de Parry’s nolina sont blanches. Toutes celles que nous avons vues étaient en train de monter en graines et avaient pris une belle couleur jaune maïs, et celle-ci était festonnée avec de la soie gazeuse&hellip ;

…des chenilles ?

La route du désert

Crâne de roche

Il est impossible de ne pas loucher sur les rochers de l’arbre de Joshua, comme sur les nuages, et d’y voir des animaux ou des visages. Apparemment, tout le monde était d’accord sur ce point, et il s’appelle Skull Rock.

Un arbuste fleuri à proximité, peut-être un acacia ?

Jardin de cactus Cholla

Dès que j’ai déplié le plan du parc et que j’ai vu le Cholla Cactus Garden marqué du côté du désert du Colorado, j’ai su que je voulais le voir à l’heure d’or. Entré par l’arbre Joshua, nous’avons fait de nombreux arrêts en cours de route, et nous avons donc dû nous dépêcher pour arriver à temps.

Mais nous l’avons fait. Notre récompense a été des hectares de chollas incandescents, “fuzzy”ours en peluche.

Une promenade surélevée mène à travers ce cactus naturel “garden,&rdquo ; à l’abri des plaques de cholla errantes qui gisent sur le sol, bien que beaucoup étaient à portée de main ’s.

Des troncs d’anciens coussinets en mahogany soutiennent des couronnes à épines blanches.

Un regard en gros plan &mdash ; super épineux !

Oh-oh, on dirait que celui-ci vient pour un câlin.

Cholla et les lointaines montagnes de lavande &mdash ; un paysage rude et dangereux, mais avec sa propre beauté.

L’heure d’or &mdash ; boum !

A suivre : Ma dernière visite au parc, le parc national de Saguaro en Arizona. Pour un retour sur le les fleurs sauvages et les oiseaux de Montaña de Oro State Park sur la côte centrale de la Californie, cliquez ici.

Vos commentaires sont les bienvenus ; veuillez faire défiler la page jusqu’à la fin de ce billet pour en laisser un. Si vous’lisez ceci dans un courriel d’abonnement, cliquez ici pour visiter le site Digging et trouvez la boîte de commentaires à la fin de chaque message.

_______________________

Creuser plus profondément : Nouvelles et événements à venir

Inscrivez-vous à la liste de diffusion pour Étincelle de jardin! Envie d’en savoir plus sur l’art des jardins ? I’m organise plusieurs fois par an une série de conférences par des concepteurs de jardins, des architectes paysagistes et des auteurs inspirants. Ces conférences, qui se tiennent à Austin, sont des événements à participation limitée qui se vendent rapidement, alors inscrivez-vous sur la liste de diffusion de Garden Spark pour être averti à l’avance. Il suffit de s’inscrire sur cliquez sur ce lien et demandez à être ajouté.

Tout le matériel &copie ; 2020 par Pam Penick pour Creuser. Toute reproduction non autorisée est interdite.

Le poste Des arbres et des rochers d’un autre monde au parc national de Joshua Tree est apparue pour la première fois le Creuser.


Cet article a été rédigé par Pam/Digging et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.