Menu Fermer

Résilience urbaine : Les enseignements de COVID-19

Les catastrophes naturelles, les crises économiques et les épidémies virales ont eu un impact considérable sur nos villes dans le passé. Aujourd’hui, nous sommes témoins de cet effet avec l’épidémie virale COVID-19. Elle a eu de lourdes conséquences sur l’alimentation, le logement, les moyens de subsistance, les transports publics, l’économie et les autres équipements publics dont disposent les villes du monde entier.

Alors que nous luttons pour l’endiguement, il est important de réfléchir à la manière dont nous pouvons développer des villes durables, résilientes et vivables face à de tels chocs. À UNICITY, nous avons identifié trois éléments de résilience que nos villes doivent renforcer : les espaces publics, l’agriculture urbaine et la qualité de vie. Nous partageons donc ici quelques bonnes pratiques instructives.

Des espaces publics urbains qui s’adaptent aux nouveaux besoins

Aujourd’hui, 20 % de la population mondiale’e est en quarantaine. Alors que COVID-19 se répand dans le monde entier, les espaces publics autrefois très animés sont désormais déserts. Nos interactions sociales ont essentiellement migré vers l’espace numérique. Pourtant, nous savons que c’est tout sauf bon pour notre santé mentale. Selon l’OMS, l’inactivité physique, la mauvaise marche et le manque d’accès aux zones de loisirs sont à l’origine de 3,3 % des décès dans le monde. Alors comment maintenir un verrouillage qui promet d’être plus long que prévu ?

CONTINUER LA LECTURE DE CET ARTICLE:&nbsp ;https://www.resilience.org/stories/2020-05-12/urban-resilience-learnings-from-covid-19/

Cet article a été rédigé par UOG et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.