Menu Fermer

Comment planter et faire pousser des rampes

Allium tricoccum&nbsp ;

Avez-vous déjà regardé la terre sous un énorme chêne et vous êtes-vous dit : « Dommage que je ne puisse pas planter une culture à cet endroit » ?

D’accord, peut-être que tout le monde ne voit pas sa propriété en termes de place qu’il peut occuper dans plus d’objets comestibles, comme moi. Mais si vous’cherchez une plante pour remplir le sol de votre forêt alimentaire, ne cherchez pas plus loin que les rampes.

L’Allium tricoccum a acquis une certaine réputation ces dernières années. Ce n’est plus un légume de fantaisie, on trouve des rampes d’accès dans les restaurants et sur les tables de cuisine de tout le pays pendant les quelques semaines du printemps où elles sont disponibles.

Autrefois, il fallait les butiner si l’on voulait plonger, mais aujourd’hui, de plus en plus de gens les cultivent chez eux dans le jardin.

I’ll vous le dira : démarrer ces plantes savoureuses n’est’pas facile si vous n’avez pas les bonnes conditions&ndash ; comme un sol de forêt argileux près de l’eau.

Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas utiliser un peu d’huile de coude pour créer le bon environnement. L’avantage, c’est qu’une fois que cette plante ressemblant à un poireau pousse, elle est facile à entretenir.

Prêt à vous essayer à la culture de cette friandise puante ? Commençons.

Ce que vous’allez apprendre

Que sont les rampes ?
Culture et histoire
Propagation
Comment se développer
Conseils de culture
Variétés à sélectionner et où les acheter
Gestion des parasites et des maladies
Récolte
Préservation
Recettes et idées de cuisine
Guide de référence rapide sur la culture

Que sont les rampes ?

Les rampes poussent dans Zones de rusticité de l’USDA 3-7, d’un bulbe vivace.

Les feuilles larges et aromatiques émergent par paires en mars ou avril. En mai, les feuilles dépérissent et sont remplacées par une tige de fleur avec des fleurs ivoires en papier qui fleurissent en juin.

A field of mature Allium tricoccum plants growing in a forest in with small white and yellow flowers in light sunshine with trees in soft focus in the background.

Les fleurs vont alors en graine, et celles-ci tombent au sol pour donner naissance à une nouvelle plante.

Elle fait partie d’un groupe de plantes connues sous le nom de “éphémères de printemps,&rdquo ; ce qui signifie qu’elles s’animent dès le printemps et qu’elles meurent au moment où tout le reste de la forêt se met en marche.

A close up of a flower of Allium tricoccum on a dark background.

Les rampes font partie de la même famille Allium que les oignons, poireaux, l’ail, les oignons verts, cibouletteet les échalotes. Elles ressemblent à la très toxique plante de muguetmais les deux ne sont pas liés.

Ils sont également apparentés et ressemblent aux ramsons (Allium ursinum).

Les rampes et les béliers ont des besoins de croissance similaires, bien que les béliers, qui sont originaires d’Eurasie, soient un peu plus voyants et plus grands.

Culture et histoire

Aussi appelés poireaux sauvages ou oignons de printemps sauvages, ces légumes sont originaires de la région montagneuse des Appalaches en Amérique du Nord, où ils se trouvent dans les forêts humides et caduques du Canada à la Géorgie.

A close up of a forest floor with Allium tricoccum plants growing amongst fallen leaves.Photo via l’Arboretum JC Raulston de l’Université d’Etat de NC. Utilisée avec permission.

Ces légumes verts de début de saison étaient autrefois consommés comme un tonique, pour donner aux gens un regain de vitamines et de minéraux dont ils avaient manqué pendant les mois d’hiver.

Les tribus amérindiennes comme les Cherokees, les Ojibwas et les Iroquois les a utilisés à des fins médicales et comme source de nourriture.

Les premiers colons européens en Amérique du Nord cuisiné avec eux en remplacement des oignons et pour lutter contre les maladies hivernales.

De nos jours, les festivals de printemps qui célèbrent les rampes d’accès attirent des foules de tout le pays, et des chefs de renommée mondiale ont été les ajouter aux menus des restaurants gastronomiques &ndash ; quand ils peuvent mettre la main sur eux.

Il est illégal de les nourrir dans des endroits comme le Québec, la Caroline du Nord et le Tennessee.

C’est parce que les plantes ont besoin de plusieurs années pour se rétablir après avoir été récoltées, mais les butineuses ne savent pas toujours combien de temps il reste à une parcelle de rampe pour se rétablir entre les récoltes.

En conséquence, l’engouement actuel pour ce légume piquant a décimé les populations sauvages.

Propagation

Pour réussir à faire pousser des rampes, il faut leur fournir le type de conditions auxquelles elles’sont habituées dans la nature. Contrairement à certaines plantes, qui ont été cultivées pour s’adapter au jardin, les rampes ne sont pas’éloignées de leurs racines sauvages.

A close up top down picture of an Allium tricoccum plant growing amongst leaf matter in a forest.Photo via l’Arboretum JC Raulston de l’Université d’Etat de NC. Utilisée avec permission.

En général, les rampes sont propagées à partir de semences. Mais vous pouvez aussi les transplanter ou en créer de nouvelles à partir de restes de racines, comme vous le feriez pour des oignons verts repoussés à partir de restes de cuisine.

Lorsqu’elles sont multipliées à partir de graines, les plantes ont besoin d’au moins cinq ans pour atteindre une taille récoltable dans des conditions idéales. Il est plus probable que cela puisse prendre plus de sept ans.

Si vous achetez ou obtenez des bulbes de plantes, attendez-vous à pouvoir récolter votre première récolte dans trois à cinq ans.

De la graine

Les graines de A. tricoccum nécessitent une stratification à la fois chaude et froide, ce qui signifie qu’elles ont besoin d’une période de chaleur avant que la graine ne commence à se développer, suivie d’une période de froid, pour que la pousse émerge.

Dans la nature, les graines de rampe rompent leur dormance à l’automne, lorsque les conditions sont chaudes et humides, et commencent à se développer pendant l’hiver froid. Les jeunes pousses émergent au printemps, lorsque les conditions se réchauffent à nouveau.

En d’autres termes, la germination des graines peut prendre six mois. Et si la période de chaleur initiale n’est pas assez prononcée, les semis peuvent ne pas sortir du sol pendant 18 mois après la plantation.

Vous pouvez planter vos graines à l’extérieur en automne ou au printemps.

Semences d’automne ont tendance à mieux faire que ceux plantés au printemps, avec un taux de germination et un taux de survie des plantes plus élevés.

Pour planter à l’automne, ratissez les feuilles de la surface du sol et utilisez votre râteau pour détacher les quelques centimètres de terre du dessus. Pressez doucement les graines dans la terre, en les espaçant de 10 à 15 cm. Recouvrez-les d’un paillis de feuilles de feuillus humidifiées de 5 cm.

Si vous choisissez de planter au printemps, vous’aurez besoin de faire passer les graines par une période de une stratification chaude et froide pour assurer la germination.

Pour ce faire, remplissez un sac de vermiculite humide et placez les graines à l’intérieur. Laissez-les reposer à température ambiante (60-70°F) pendant 60 jours. Ensuite, fermez le sac et placez-les au réfrigérateur pendant 90 jours.

Votre objectif est de semer les graines à l’extérieur juste après le dégel du sol, lorsque les températures avoisinent les 45-65°F pendant la journée.

Faites les recherches nécessaires ou consultez votre journal de jardinage pour déterminer quand les températures moyennes locales ont commencé à augmenter au cours des dernières années, et comptez à rebours pour savoir quand commencer à stratifier vos graines.

Préparez votre lit de jardin et enfoncez les graines stratifiées dans le sol à une distance de 10 à 15 cm. Recouvrez-les d’un paillis de feuilles de feuillus humidifiées de 5 cm.

Transplantations et division

La plupart des pépinières ne vendent pas de transplants ou de bulbes d’A. tricoccum. Mais vous pouvez en prendre un bouquet chez un voisin, ou dans une autre partie de votre jardin si vous les cultivez déjà.

Pour transplanter les rampes, récoltez soigneusement un pied cube de terre au bord de la parcelle de rampe à l’aide d’une pelle. Plantez la totalité du bouchon dans un endroit séparé et préparé.

Pour diviser les plantes établies et leur donner un peu d’espace pour respirer, creusez une petite touffe de rampes et taquinez la moitié des bulbes.

Plantez-les dans un nouvel endroit espacé de 10 à 15 cm, et remettez les autres en terre.

Si vous parvenez à trouver des bulbes de rampe à vendre, plantez-les en février ou mars, immédiatement après leur achat. Si vous ne pouvez pas les planter tout de suite, vous pouvez les conserver au réfrigérateur pendant une semaine au maximum.

Débris de racines repousseuses

Si vous achetez des rampes pour cuisiner à l’épicerie ou au marché de producteurs et qu’elles sont munies de nombreuses radicelles, vous pouvez faire pousser de nouvelles plantes.

Lorsque vous les préparez pour les manger, coupez la moitié inférieure du bulbe avec les racines.

Faites-les tremper dans l’eau pendant la nuit. Ensuite, plantez-les à l’extérieur dans un lit de jardin préparé et espacé de 10 à 15 cm, avec le côté coupé vers le haut.

Comment se développer

Les rampes ne sont pas difficiles à entretenir une fois que vous les avez fait pousser, donc il n’y a aucune raison de nuire aux populations indigènes pour réparer votre rampe.

Vous’allez les trouver poussant à l’état sauvage dans des endroits frais et ombragés. Ils préfèrent les sols humides, bien drainés, loameux et riches en matières organiques.

A vertical close up of Allium tricoccum with large green leaves and purple stems growing in the wild on a soft focus background.Photo par Fungus Guy, Wikimedia Commons, via CC BY-SA

Vous’aurez besoin de recréer ces conditions chez vous si vous voulez que vos rampes d’accès prospèrent. Les pentes orientées au nord de votre propriété sont idéales car elles bénéficient généralement d’un microclimat plus ombragé et plus frais que les autres zones.

Si vous’avez la chance de disposer d’un cadre forestier naturel ou d’un bosquet d’arbres sur votre propriété, profitez-en.

Les rampes sont une option particulièrement intelligente si vous voulez explorer la culture d’une forêt alimentaire, car elles sont très efficaces à l’ombre de grands arbres où d’autres plantes vont’tre cultivées.

Si vous’cherchez un endroit pour planter des rampes sur votre propriété, gardez un œil sur les mayapples, les lis de truite, les orties, le ginseng, l’actée à grappes noires et les trilles.

Ces plantes peuvent indiquer l’endroit idéal pour les rampes de culture car elles ont des exigences similaires.

L’un des aspects les plus agréables de ces plantes est que, même si vous devez faire preuve de patience, elles poussent dans des zones qui, autrement, seraient en jachère, comme sous des arbres à feuilles caduques. Le site les meilleurs arbres pour planter des rampes d’accès sous inclure :

Hêtre
Birch
La ciguë
Hickory
Linden
Érable
Chêne

Ils ne poussent pas bien sous les conifères.

Si vous ne’possédez pas de zone boisée, vous pouvez construire une structure d’ombrage pour protéger vos plantes. Placer une ombre sur un lit surélevé est préférable, car cela vous permettra de contrôler facilement le sol, le drainage et la couverture.

Pour créer un lit de rampe surélevé, construisez un cadre de 15 cm de haut et tapissez-le de toile de désherbage. Les rampes n’ont pas de racines profondes, donc vous n’avez pas besoin de créer un lit profond. Consultez notre guide des lits surélevés à monter soi-même pour obtenir d’autres conseils sur la façon de construire le vôtre.

Ils préfèrent un pH du sol entre 5,0 et 6,5. Vous ne savez pas quel type de sol vous avez ? Essayer une analyse du sol.

Les rampes qui poussent à l’état sauvage favorisent un sol riche en calcium. Enrichissez donc le sol avec 400 livres de gypse par lit de 1/10 d’acre, ou remplissez votre jardinière de terre de bonne qualité qui a été amendée avec du calcium.

Les plantes ayant fourni les plus hauts niveaux de calcium et le plus faible pH du sol ont mieux réussi dans des essais à l’Université d’État de Caroline du Nord.

Une fois que vous’avez planté vos graines ou vos bulbes, arrosez-les bien.

Dans la nature, A. tricoccum a besoin d’environ 35 pouces de pluie par an. Vous ne savez pas combien vous en recevez ? Il est peut-être temps de investir dans un pluviomètreou de faire le vôtre.

Si vous ne’recevez pas cette quantité de précipitations naturellement, surveillez le niveau d’humidité de votre sol, et irriguez au niveau du sol pour compenser la différence.

Ces plantes ont besoin d’une ombre partielle ou d’un soleil partiel pour pousser au mieux. Ne supposez pas que parce qu’elles poussent sur le sol de la forêt, elles n’ont pas besoin de la lumière du soleil.

Les rampes émergent du sol lorsque la canopée de la forêt est’t pleine, de sorte qu’elles reçoivent encore une bonne quantité de lumière solaire dans la nature pendant leur période de croissance active.

Même si elles meurent tôt dans la saison, comme d’autres types de bulbes, les plantes se développent sous terre pendant une grande partie de l’année.

A vertical picture of the large flat green leaves of Allium tricoccum growing amongst fallen leaves.Photo par Nathan Martineau, Wikimedia Commons, via CC BY-SA

Les graines arrivent à maturité en octobre et tombent sur le sol. Pendant l’automne et l’hiver, la radicule émerge, qui finira par former les racines de la plante. Au printemps, les premières feuilles émergent au-dessus du sol lorsque les températures sont suffisamment chaudes.

Les racines mûrissent à l’automne de la deuxième année. Il est donc important de planter au bon moment et de protéger les plates-bandes contre le creusage ou toute autre perturbation, même si la croissance des feuilles n’est pas visible.

Vous devez également veiller à ce que les plates-bandes soient exemptes de mauvaises herbes qui priveront vos plantes de nutriments et se disputeront l’espace.

Une fois qu’ils sont arrivés à maturité, vous pouvez cultiver environ 2500 plantes de rampe pour chaque 1000 pieds carrés de jardin.

Si vous vous en tenez à la règle, décrite plus en détail ci-dessous, qui consiste à ne récolter qu’environ 10 % de vos plantes pour assurer leur longévité, cela signifie que vous’obtiendrez une récolte d’environ 250 rampes par an sur un lit de 1 000 pieds carrés établi.

Imaginez les regards satisfaits de vos voisins&rsquo ; et des clients locaux&rsquo ; des visages lorsque vous apportez ce butin au marché des agriculteurs !

Les graines peuvent être récoltées à l’automne et replantées (pour en savoir plus, voir la section Récolte ci-dessous) ou vous pouvez laisser vos plantes s’auto-ensemencer librement.

Si vous souhaitez contrôler davantage la propagation de votre culture, vous pouvez couper les pousses avant la formation des fleurs, ou vous pouvez les étêter à la fin de la saison et recueillir les graines avant qu’elles ne tombent dans le sol.

Conseils de culture

Plante à l’ombre partielle
Maintenir le sol humide
Éliminer les mauvaises herbes
Ajouter du calcium au sol

Variétés à sélectionner et où les acheter

Il existe deux variétés nommées de cette plante que l’on peut trouver dans la nature.

Allium tricoccum var. tricoccum

C’est le type le plus courant que l’on trouve à l’état sauvage.

A close up of Allium tricoccum plants with large flat green leaves and purple stems growing in bright sunshine surrounded by fallen leaves on a soft focus background.A. tricoccum var. tricoccum

Il a des feuilles plus grandes et plus larges et un bulbe plus gros que celui de A. tricoccum var. burdickii.

Allium tricoccum var. burdickii

Cette variété est parfois appelée poireau de Chicago ou rampe à feuilles étroites. Il a des feuilles légèrement plus étroites que les rampes communes, avec un bulbe plus petit. On le trouve principalement dans le Maine, le New Hampshire et le Vermont.

A vertical close up of Allium burdickii growing wild amongst fallen leaves in the forest.A. tricoccum var. burdickii. Photo par Jacob Meismer, Wikimedia Commons, via CC BY-SA

C’est si rare aujourd’hui, en fait, que certains experts craignent qu’il ne disparaisse.

Vous pouvez trouver des graines de rampe en ligne, mais soyez prudent.

Certaines graines vendues sous le nom de A. tricoccum ne sont pas authentiques, et il a été signalé que les graines que les clients reçoivent sont en fait des poireaux. Veillez à acheter des graines provenant de sources authentiques et vérifiées.

L’asclépiade est l’une de mes préférées, et les graines sont aussi souvent disponibles via Elk Mountain Nursery, et Mountain Gardens Herbs.

Les pépinières locales des États où les rampes poussent à l’état sauvage ont souvent des bulbes à vendre à la fin de l’hiver.

Gestion des parasites et des maladies

Parce que la culture des rampes est une aventure botanique relativement nouvelle, nous’apprenons encore quelles maladies et quels parasites gênent ces plantes lorsqu’elles sont cultivées à la maison.

Tache septorienne

Dans la nature, la tache septorienne peut être un problème.

Ce champignon est le plus que l’on trouve couramment sur les tomates et l’aubergine. Elle provoque la formation de taches brunes sur les feuilles, et peut entraîner le brunissement et le flétrissement des feuilles.

La saison de croissance des rampes étant très courte, la maladie ne progresse généralement pas au point d’avoir un impact sur la récolte.

Si vous voulez la traiter, enlevez les feuilles malades et éliminez-les. Ne compostez pas les parties de plantes malades.

En général, c’est une bonne idée de lutter contre les mauvaises herbes, et paillis autour de la base des plantes. Cela permettra également de lutter contre cette maladie.

Si vous êtes confronté à ce problème, arrêtez l’arrosage en hauteur et arrosez plutôt la base des plantes.

Vous pouvez également utiliser un fongicide à base de cuivre pour lutter contre la tache foliaire.

Récolte

Lorsque les rampes sont à pleine maturité, les feuilles peuvent atteindre une hauteur de 10 pouces. Les bulbes sont petits et blancs, avec une gaine violette.

Il leur faudra plusieurs années pour s’établir, et aucune partie de la plante ne doit jamais être cueillie au cours de la première année de croissance.

Pour une culture pérenne forte, les experts recommandent d’attendre au moins trois ans, ou de préférence cinq ans si vous pouvez attendre aussi longtemps, avant de commencer la récolte.

A close up of freshly harvested ramps with roots and soil still attached, set on a white bucket in light sunshine.

Récoltez vos plantes juste avant que les feuilles ne commencent à jaunir et avant que les tiges des fleurs ne se forment. Cela se produit fin avril ou début mai, selon la région.

Certains jardiniers expérimentés recommandent d’attendre, pour la récolte, que les rampes aient rempli leur site de plantation et que vous ne puissiez plus voir la terre nue entre les bulbes. Mais cela peut être difficile à déterminer, et la taille des sites de plantation peut varier considérablement.

Les cultivateurs expérimentés recommandent aussi parfois de cueillir au centre du site de plantation et de laisser les plantes sur les bords pour qu’elles repoussent l’année suivante.

C’est plus logique si vous avez laissé vos plantes s’auto-ensemencer, car la plante mère et sa progéniture l’entourent souvent. Gardez cependant à l’esprit que creuser du centre pour enlever les bulbes peut également perturber les plantes environnantes&rsquo ; les racines.

Utiliser une pelle ou couteau hori-hori pour ameublir doucement le sol et arracher le bulbe avec les feuilles attachées. Si vous’tes sérieux dans votre projet de rampe, vous voudrez peut-être investir dans une houe de récolte spécialisée conçue pour les rampes de récolte ! Mais ce n’est pas nécessaire.

Déterrez délicatement une touffe de bulbes et de feuilles et taquinez-les. Vous ne voulez pas enlever tous les bulbes d’une zone.

Au lieu de cela, récoltez doucement environ 10 % de ce que vous avez tiré et raffermissez le reste pour qu’il continue à pousser et à s’étendre. Veillez à garder les racines intactes.

Vous ne voulez récolter qu’environ 10 à 15 % de votre récolte totale chaque année, pour maintenir votre parcelle de rampes pérennes, et veillez à ne récolter que des plantes mûres qui ont eu plusieurs années pour s’établir.

Si vous souhaitez récolter les graines pour les utiliser dans d’autres parties de votre jardin, vous pouvez le faire à la fin de l’été ou au début de l’automne. Les rampes finissent par produire des rhizomes et se propagent de cette façon, ce qui évite de laisser les graines tomber au sol pour que les plantes se multiplient.

Au lieu de cela, vous pouvez récolter toutes les graines des plantes matures et les planter ailleurs, ou partager les graines avec un ami.

A close up of a dried flower head and small black seeds of Allium tricoccum on a soft focus background.

Récoltez les graines lorsque la tête de la graine est devenue brune et sèche. Pour récolter les graines, coupez la tête de la graine et mettez-la dans un endroit abrité pour qu’elle sèche. Une fois qu’elles ont séché, secouez ou pelez les graines pour les détacher de leur enveloppe.

Vous pouvez aussi simplement couper toutes les feuilles près de la base de la plante lorsqu’elles’mesurent environ 15 cm de haut, et laisser le bulbe dans le sol pour continuer à pousser et produire plus de feuilles l’année suivante.

Les feuilles ont le même goût que les racines, doux et oignon.

Préservation

Une fois que vous avez’tiré votre récolte, coupez les radicelles blanches &ndash ; à moins que vous ne prévoyiez de commencer une nouvelle récolte de “déchets de cuisine&rdquo ; &ndash ; et brossez tout excès de terre.

Il est recommandé d’attendre de laver les bulbes et les feuilles à l’eau juste avant de les utiliser, car l’humidité supplémentaire peut introduire une pourriture prématurée.

Placez-les dans un récipient ouvert tapissé de papier ciré pour préserver l’humidité des ampoules, ou enveloppez-les dans un chiffon de coton humide et conservez-les au réfrigérateur. Les feuilles se conservent jusqu’à quelques jours si elles sont conservées de cette manière, et les ampoules restent fraîches pendant environ une semaine.

A close up of the bottom section of Allium tricoccum plants showing the long roots and white and red stems, surrounded by green foliage.

Si votre récolte est particulièrement importante, vous pouvez également faire sécher les feuilles et les bulbes, ou bien les faire mariner. Les rampes séchées ont une saveur douce et moelleuse qui les rend particulièrement agréables à utiliser comme garniture pour le poisson ou les salades.

Les rampes de marinage ont un goût similaire à celui des oignons marinés, mais avec une pointe d’ail.

Pour faire sécher les rampes, il faut séparer les feuilles des bulbes. Coupez les bulbes en fines tranches et déshydratez-les à 100°F jusqu’à ce qu’ils’soient croustillants et translucides. Vous pouvez suspendre les feuilles en grappes pour les faire sécher.

Pour décaper les rampes, il faut enlever les feuilles, en laissant les bulbes et les tiges intacts. Remplissez un bocal de maçon avec les épices que vous souhaitez ajouter, comme le piment, feuilles de laurier, les grains de poivre, ou graines de fenouil.

Faites bouillir le liquide de marinade de votre choix sur la cuisinière &ndash ; j’aime utiliser une combinaison de vinaigre blanc, de sucre et de sel dans un rapport d’environ 2 parties de vinaigre pour une partie de sucre en poids, plus 1 cuillère à soupe de sel pour chaque tasse de vinaigre.

Remplissez le bocal, fermez-le et laissez-le refroidir complètement avant de le réfrigérer. Vos cornichons seront prêts à être dégustés dans une semaine environ.

Mais si vous ne pouvez pas les manger tous vous-même, vous pouvez envisager de les vendre. Les rampes fraîches peuvent se vendre à 20 dollars la livre, donc si vous les vendez sur un marché de producteurs, elles peuvent être très rentables.

Recettes et idées de cuisine

Les rampes ont un parfum d’ail et une saveur douce, semblable à celle de l’oignon. En gros, elles ont le goût d’une tête d’ail, d’un oignon, d’un poireau et d’un oignon qui se sont tous réunis et ont donné naissance à un délicieux bébé.

A close up of a blue bag containing freshly foraged Allium tricoccum plants with bright green leaves, white and purple stems, and roots still attached, pictured in bright sunshine.Photo par H. Alexander Talbot, Wikimedia Commons, via CC BY-SA

Vous pouvez manger les légumes verts et les bulbes &ndash ; ils ont le même goût.

L’une des façons les plus simples de les préparer est de faire sauter les feuilles et les bulbes tranchés dans du beurre. Il suffit de laisser les feuilles dans la poêle à feu doux pendant une minute ou deux, jusqu’à ce qu’elles se flétrissent.

Continuez à faire cuire le bulbe jusqu’à ce qu’il soit tendre et translucide, comme vous le feriez si vous faisiez suer des oignons.

Si vous voulez être un peu plus créatif, trempez les bulbes dans une pâte à frire faite de deux tasses de babeurre, une tasse de farine et une cuillère à café de sel et de poivre. Faites-les frire dans de l’huile végétale jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Je les adore trempés dans l’huile d’olive et carbonisés sur le grill, servis avec un peu de jus de citron.

A close up vertical picture of a loaf of pull apart bread made with ramsons set on a wooden surface on a soft focus background.Photo de Nina-Kristin Isensee.

Ou, si vous’avez la piqûre de la pâtisserie, essayez de préparer un pain de mie !

Cette recette, que vous pouvez trouver sur notre site frère FoodalPour cela, il faut techniquement des feuilles de rameau fraîches &ndash ; mais de délicieuses rampes d’accès locales feront également l’affaire.

Guide de référence rapide sur la culture

Type de plante : Herbe vivace Besoins en eau : Haute teneur indigène : Entretien de l’est de l’Amérique du Nord : Faible rusticité (zone USDA) : 3-7 Type de sol : Saison riche : pH du sol au printemps : 5,0-6,5 Exposition : Drainage du sol : De l’ombre à l’ensoleillement : Temps de drainage jusqu’à maturité : 5-7 ans Plantation d’accompagnement : Actée à grappes noires, ginseng, pomme de mai, ortie, trille, lis à truites Espacement : Ordre de 4-6 pouces : Profondeur de plantation des asperges : 1/2 pouce pour les bulbes, presser les graines sur le dessus du sol Famille : Amaryllidaceae Hauteur : 10 pouces Genre : Allium Ravageurs &amp ; Maladies : Pucerons, tétranyques. Anthracnose, rouille, oïdium Espèce : tricoccum

Les rampes d’accès valent le coup

Ils sont peut-être un peu pointilleux quand il s’agit de les mettre en route, mais la première fois que vous mordrez dans une rampe fraîchement saupoudrée, vous’rerez que votre travail en valait la peine.

A close up picture of bunches of ramps at a farmer's market with the roots removed, the bulbs cleaned, held together with elastic bands, on a soft focus background.

Même si on les compare souvent à leurs cousins oignons et ail, les rampes ont une saveur qui leur est propre.

Il n’est pas étonnant que ces herbes éphémères soient si appréciées qu’elles inspirent les festivals de printemps dans tout le pays.

Une fois que vous aurez commencé votre propre récolte, n’oubliez pas de me dire comment vous aimez préparer vos rampes. Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons de les intégrer dans mon alimentation. Écrivez-moi dans les commentaires.

Et pour plus d’informations sur cultiver des Alliums dans votre jardinPour en savoir plus, consultez les guides suivants :

Comment cultiver et récolter les oignons en bottes
Comment planter et faire pousser de l’ail dans votre jardin potager
Comment cultiver et prendre soin des oignons à bulbe
0partsFacebookTwitterIntérêt

&copy ; Ask the Experts, LLC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Voir nos TOS pour plus de détails. Photos non créditées : Shutterstock. Avec une rédaction et un montage supplémentaires par Clare Groom et Allison Sidhu.

Le poste Comment planter et faire pousser des rampes est apparue pour la première fois le Le chemin du jardinier.

Cet article a été rédigé par Kristine Lofgren et traduit par Lescarrespotagers.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lescarrespotagers.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.